Football Algérien

Le Chabab pas chaud pour recevoir au stade Nelson-Mandela !

Après avoir fait le forcing pour le récupérer

C’est un scénario que personne n’attendait. Après avoir fait des pieds et des mains pour récupérer le stade Nelson-Mandela de Baraki, et après toute une polémique pour jouer le derby contre le MCA sur ce terrain, la direction du Chabab renonce à tout. Elle ne veut plus recevoir à Baraki ! Au tout début de la saison, précisément après la défaite contre l’USMK au stade du 20-Août, le CRB a décidé de ne plus recevoir au stade des Annassers. Le CRB a obtenu par la suite l’aval de la LFP pour recevoir ses adversaires en compétitions locales au stade du 5-Juillet. Mieux, il y a quelques semaines de cela, la direction publiait un communiqué pour faire savoir qu’elle avait même réussi à avoir une seconde domiciliation au stade Nelson-Mandela de Baraki, une enceinte qui faisait rêver tous les Belouizdadis. Cependant, les dernières informations assurent que les responsables du Chabab ne seraient désormais plus chauds pour jouer à Baraki, du moins pas dans l’immédiat. Un revirement de situation que personne n’arrive à comprendre. Les dirigeants insistent pour rester au stade du 5-Juillet et veulent y terminer la saison.

Paqueta veut jouer la LDC au 5-Juillet
Selon nos sources, le coach Paqueta n’est pas contre l’idée d’aller au stade de Baraki mais à condition de poursuivre l’aventure de la Ligue des champions d’Afrique au stade du 5-Juillet cette saison, du moment que les joueurs se sont habitués à jouer au stade olympique. Pour ce qui est des matchs du championnat, le technicien brésilien ne voit aucun inconvénient à ce que l’équipe déménage à Baraki. Il faut souligner toutefois que c’est la direction qui refuse l’idée de Baraki. L’autre raison de vouloir déménager le CRB au stade Nelson-Mandela est cette pelouse du stade du 5-Juillet qui commence à ressentir l’effet de l’accumulation des matchs depuis le début de la saison.

Akram B.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page