Football Algérien

Il est le plus titré dans cette épreuve

L’expérience d’Amrani à l’épreuve

Les Chélifiens, qui comptent un seul trophée à leur palmarès, étaient les premiers à prendre leurs quartiers à Oran qu’ils ont rallié après environ deux heures de route. Une fois installés dans leur lieu d’hébergement, les protégés d’Abdelkader Amrani, le coach le plus titré dans cette épreuve populaire (4 Coupes), n’ont pas mis de beaucoup de temps pour effectuer leur première séance d’entraînement à El-Bahia. Cette séance a eu lieu sur le terrain annexe du stade prévu pour la finale, un terrain que les camarades de l’ex-capitaine du Chabab, Chemseddine Nessakh, connaissent assez bien pour y avoir disputé leur match des demi-finales contre la JS Saoura, avec à la clé une belle victoire (3-1) qui leur a permis de valider, pour la quatrième fois dans l’histoire du club, leur billet pour cette dernière étape de l’épreuve, relancée cette saison après deux années d’interruption.

Quant au CRB, sa délégation a rejoint Oran en fin d’après-midi, à bord d’un avion de la compagnie Air Algérie. Donné favori pour décrocher son neuvième trophée, le « Chabab » ne veut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir abattu. C’est du moins, ce qui ressort des propos de ses joueurs et de son entraîneur, le Tunisien Nabi El Kouki. Ce dernier n’a d’ailleurs pas tari d’éloges sur son adversaire. Une manière pour lui de prévenir ses joueurs qui se rapprochent d’un quatrième titre de champion d’affilée, contre tout excès de confiance.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page