Football Algérien

Helaïmia : « Prenons match par match sans se focaliser sur le titre ou le doublé »

Très performant comme à son habitude, Mohamed Réda Helaïmia revient sur cette qualification obtenue face à une solide formation de l’USMK

Dans quel état d’esprit avez-vous repris les entraînements ?
Le moral et au beau fixe. Chacun de nous à pleinement savouré cette belle qualification car ce n’était pas évident de gagner à Khenchela face à un adversaire qui n’a chuté qu’une seule fois à la maison depuis le début de la saison.

Pour beaucoup, votre équipe à fait preuve d’une force de caractère pour composter son billet pour les quarts de finale ?
Malgré le fait de se produire l’après-midi sous une chaleur accablante, il y avait de l’intensité avec de l’engagement physique.
Je pense qu’on aurait pu tuer le match en première mi-temps mais la réussite nous a fait défaut même si on a mis deux buts. Ensuite, on s’est fait violence pour préserver notre avantage jusqu’à la fin.

Le coach Beaumelle avait déclaré que votre équipe aurait pu virer avec une avance conséquente en première mi-temps…
Lorsqu’on joue un match de Coupe d’Algérie contre un adversaire qui a l’avantage de se produire chez-lui devant son public, il faut s’attendre à une très grosse résistance. On savait qu’il fallait rester patient face à cette équipe de l’USMK qui est très joueuse. C’est vrai qu’on aurait pu mettre deux autres buts. Mais à la mi-temps, le coach nous a demandé d’essayer de continuer à se projeter rapidement vers l’avant pour contrer cette équipe de Khenchela qui pratique vraiment un beau football.

Est-ce que vous avez douté lorsque vous avez pris un but sur penalty juste avant l’heure de jeu ?
On n’a pas douté. On a tout fait pour préserver nos fondamentaux. D’ailleurs, on aurait même pu creuser l’écart mais il y a eu des arrêts de Khedaïria qui a maintenu son équipe dans le match jusqu’à la fin.

Que pouvez-vous dire sur cette folle ambiance et le soutien des Chnaoua ?
Je remercie notre merveilleux public. Il a poussé jusqu’à la fin. Et sincèrement, on était heureux de leur offrir cette qualification. D’ailleurs, on est resté presque trente minutes sur le terrain pour des moments de partage. Cette communion avec nos supporters est indescriptible.

Et Belaïli qui a été l’homme du match ?
C’est fabuleux d’avoir un joueur comme Belaïli dans notre équipe. Il a su faire la différence avec sa technique. C’est tellement plus facile de jouer avec Youcef qui était inarrêtable. Lorsqu’il est dans cette forme-là, il faut reconnaître qu’on est injouable.

Lors du prochain tour vous aurez le WAT au stade du 5-Juillet. Que vous inspire cette affiche des quarts de finale ?
On sait que ce ne sera pas simple car cette équipe du WAT n’est pas en quarts de finale par hasard. C’est une équipe qui possède un gardien de but exceptionnel qui a repoussé les cinq penalties de la série fatidique. On aura enfin l’avantage de jouer devant nos supporters après trois déplacements de suite dans l’épreuve populaire.
Prenons match par match sans se focaliser sur le titre ou le doublé

Entretien réalisé par N. L.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page