MOTOSPORTS

Gros coup de marché pour Hyundai : le retour d’Ott Tänak est officiel

WRC

L’entreprise sud-coréenne soutient le très confirmé Thierry Neuville pour faire équipe avec le champion du monde 2019, qui revient au volant de la i20 N Rally1 après un an chez Ford M-Sport. L’aventure d’Ott Tänak au volant de la Ford Puma Rally1 de l’équipe M-Sport est déjà terminée après une seule saison : dès le prochain Championnat du monde, le champion du monde WRC 2019 reviendra chez Hyundai Motorsport, l’entreprise avec laquelle il avait déjà couru depuis 2020 à 2022. Aux côtés du talentueux pilote estonien, qui sera toujours accompagné du navigateur de confiance Martin Jarveoja, la marque sud-coréenne a confirmé le Belge Thierry Neuville, qui court avec l’i20 N sans interruption depuis 2014.

Grande satisfaction quant au retour de Tänak à Alzenau (la ville bavaroise où est basée la division sportive de Hyundai), lui qui s’est déjà fixé un objectif très ambitieux pour 2024 : « Depuis un an, nos routes sont devenues uniformes, l’équipe a travaillé dur sur la nouvelle structure technique. Hyundai Motorsport a une vision claire et des objectifs à court terme qui m’ont convaincu de revenir. Notre objectif dans ce nouveau chapitre ne sera rien de moins que de remporter les titres et je crois qu’avec la nouvelle organisation, nous disposons de tous les outils nécessaires pour y parvenir. »

Tänak est sans aucun doute l’un des pilotes les plus forts du Championnat du monde des Rallyes et, associé à Neuville, il pourra reprendre la conversation interrompue à la fin de l’année dernière. Au total, avec Hyundai, il a remporté cinq victoires dans les rallyes du Championnat du monde et une deuxième, troisième et cinquième place au classement final, alors que cette saison il est quatrième, de loin le meilleur de l’équipe Ford, mais avec 71 points de retard sur le leader du classement et champion en titre Kalle Rovanperä (Toyota). En 2023, l’Estonien a récolté deux victoires, au Rallye de Suède et au Rallye du Chili le week-end dernier. « Je suis sûr – a ajouté le directeur de l’équipe Cyril Abiteboul, ancien numéro un de Renault en F1 – qu’avec le bon environnement, Thierry et Ott pourront tirer le meilleur parti l’un de l’autre. »

Amayas LAAZIB

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page