mai 28, 2023
alger
Omnisport

BOXE – 100 000 dollars offerts en RDC pour un combat : Interrogations autour du boxeur Martin Bakole

Un gros remous sportif vient de voir le jour en République démocratique du Congo (RDC). Le boxeur congolais Martin Bakole, qui avait défait le pugiliste français Tony Yoka, le 14 mai 2022 à Paris, est au cœur d’une vive polémique.

Par Larbi I. (avec rfi.fr/sport)

En effet, le boxeur congolais Martin Bakole, qui avait infligé au champion olympique français Tony Yoka sa première défaite chez les pros en mai 2022, est au cœur d’une vive polémique après avoir reçu 100 000 dollars américains de la part du gouvernement de son pays, la République démocratique du Congo (RDC). Cette somme importante lui a été donnée pour les préparatifs d’un prétendu combat dont personne ne semble avoir connaissance.

La polémique est partie d’une photo diffusée par le ministère des Sports, mercredi 15 février : on y voit Martin Bakole en train d’empocher plusieurs liasses de billets. Il y en a pour 100 000 dollars américains au total. Une forte somme qui interroge, car la loi limite à moins de 10 000 dollars américains le montant des transactions en liquide.

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) a aussitôt dénoncé, dans un communiqué, un acte de blanchiment d’argent. Ce montant était pourtant censé permettre au boxeur poids lourd de préparer un combat qu’il avait lui-même annoncé, contre l’Américain Michael Hunter, à Londres, le 4 mars.

La polémique a encore enflé lorsque plusieurs médias ont annoncé que le combat était illusoire. Michael Hunter, le seul homme à avoir battu Martin Bakole sur les rings pros en octobre 2018, par arrêt de l’arbitre, a lui-même démenti la tenue de ce nouveau combat. « Mensonges ! Je serais heureux de mettre Martin Bakole KO à nouveau », a-t-il lancé sur Twitter.

Aucun média spécialisé ni proche de Martin Bakole ne confirme le combat du pugiliste congolais et Michael Hunter —pour lequel le gouvernement a débloqué 100 000 USD, mardi. Le bénéficiaire s’est envolé, mercredi pour Londres.

Martin Bakole est accusé d’« escroquerie », d’autant plus que pour obtenir urgemment les fonds, il s’est fait passer dans les médias et sur les réseaux sociaux pour un champion délaissé qui broyait du noir à Kinshasa, en dépit de ses 18 victoires en 19 combats professionnels. Le combattant s’est ainsi attiré la sympathie des autorités et des mécènes avant de défrayer la chronique.

Le boxeur congolais est réapparu jeudi 16 février sur la Toile pour se défendre. Il a affirmé que son adversaire, Michael Hunter, a été déclassé pour le combat, et qu’il attend désormais un autre challenger pour la même date du 4 mars. Martin Bakole prétend que des boxeurs l’évitent depuis sa victoire sur le champion français Tony Yoka.

Affaire à suivre…C’est ainsi que l’on dit des histoires louches qui abondent sur internet, n’est-ce-pas ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *