Omnisport

Barbari salue le soutien indéfectible du Président de la République aux sportifs

Jeux Olympiques-2024

Le secrétaire général du Comité olympique et sportif (COA) algérien, Kheireddine Barbari, s’est félicité du soutien indéfectible du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à tous les athlètes qualifiés pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris-2024, affirmant le bon début au leadership de l’élite nationale, appelée à hisser le drapeau national lors des événements sportifs internationaux.

Le secrétaire général du Comité olympique et sportif (COA) algérien, Kheireddine Barbari, s’est félicité du soutien indéfectible du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à tous les athlètes qualifiés pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris-2024, affirmant le bon début au leadership de l’élite nationale, appelée à hisser le drapeau national lors des événements sportifs internationaux. « Le soutien du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, dès le début de la préparation des athlètes algériens aux Jeux olympiques et paralympiques 2024, soit il y a plus de trois ans et l’organisation des Jeux méditerranéens d’Oran 2022, a été mis en œuvre en leur fournissant tous les moyens de formation adéquats et un montage financier spécial pour les soutenir », a déclaré Barbari en marge du tournoi de presse sportive de futsal à Alger.

Le secrétaire général du COA a assuré que « ce soutien aux athlètes confirme le souci des hautes autorités de l’Etat de leur fournir tous les moyens, comme elles l’ont déjà fait, pour leur participation aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024, y compris le soutien aux stages à l’étranger ». Le Président de la République a assuré, lors d’une réunion du Conseil des ministres tenue dimanche dernier, que « le souci de l’élite nationale ne fait pas de distinction entre les élites participant aux Jeux olympiques et paralympiques, appelées à arborer le drapeau national dans le sport événement. M. Barbari s’est également félicité des nombreux messages de soutien du Président de la République, qui ont remonté le moral des athlètes appelés à obtenir des résultats dans les compétitions internationales. Concernant l’aide financière de l’Etat mise à la disposition des athlètes pour leur préparation aux Jeux olympiques et paralympiques, Barbari a indiqué que « ce financement est géré par le ministère de la Jeunesse et des Sports qui en assure directement les Fédérations sportives nationales concernées. Pour le COA, sa mission est de soutenir les Fédérations en attribuant des bourses olympiques à des athlètes d’élite dans diverses disciplines.

« Jusqu’à présent, le COA, par l’intermédiaire du Comité International Olympique (CIO), a attribué huit (8) bourses à des athlètes d’élite figurant dans le Top Ten, en plus d’autres bourses zonales et de celles que le COA fournit sur son budget », a-t-il déclaré. » a ajouté avant de poursuivre : « Le COA est en coordination constante avec les parties impliquées pour atteindre les objectifs fixés et permettre aux athlètes d’honorer les couleurs nationales. Concernant les athlètes paralympiques, le secrétaire général du COA a assuré du soutien particulier dont bénéficient ces athlètes qui ont honoré l’Algérie lors des précédentes éditions des Jeux paralympiques.

« Le Président de la République a assuré que la prise en charge de notre élite nationale ne fait pas de distinction entre les élites participant aux Jeux olympiques et paralympiques. En attendant la création d’un Comité national paralympique, la Fédération nationale handisport (FAH) fait un travail énorme. La quantité de travail pour répondre aux besoins des athlètes paralympiques, notamment sur le plan logistique et organisationnel », a-t-il déclaré. Il est à rappeler que l’Algérie a réussi à qualifier 32 athlètes pour les Jeux de Paris et 16 athlètes pour les Jeux paralympiques, en plus de l’équipe de goalball (dames), en attendant les autres jusqu’en juin prochain, date limite de qualification pour tous les athlètes paralympiques. Le SG du COA a indiqué que l’objectif de l’organisme olympique algérien, responsable des fédérations olympiques, est de réussir à porter le nombre de qualifications chez les valides à une quarantaine d’athlètes lors des prochains tournois de qualification olympique prévus jusqu’en juin.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page