MOTOSPORTS

Liberty : « F1 et MotoGP restent séparées, les GP moto parfaits pour les USA »

Le PDG Greg Maffei et l’opération d’acquisition de la Dorna : « Nous sommes heureux d’élargir la base. Les motos ont un potentiel d’expansion énorme, nous prévoyons une diffusion accrue en Asie et en Amérique ». L’officialisation de l’achat de la MotoGP par Liberty Media, avec un accord prévoyant l’acquisition de 86% de la Dorna, amènera la société américaine, en plus de la F1 qu’elle détient déjà, à contrôler également le Championnat du monde de moto. Les commentaires des parties prenantes, le PDG de Liberty Media, Greg Maffei, et celui de la Dorna, Carmelo Ezpaleta, ne peuvent être qu’empreints d’euphorie. Les mots de Maffei : « Nous sommes ravis d’élargir notre portefeuille d’évènements dans le sport et le divertissement avec l’acquisition de la MotoGP – a déclaré Greg Maffei, PDG de Liberty Media -: la MotoGP est un Championnat mondial avec une base de fans fidèles et passionnés, des courses captivantes et un profil financier productif générant des flux de trésorerie importants. Carmelo et son équipe ont construit un grand spectacle sportif que nous pouvons étendre à un public mondial plus large. Cette discipline présente des avantages significatifs et nous avons l’intention de la faire croître au bénéfice de tous : fans, équipes, partenaires commerciaux et nos actionnaires de la MotoGP. »

F1 et MotoGP restent séparées
Ensuite, le dirigeant a fourni des informations supplémentaires sur les implications de l’opération : « Pour les motos, nous prévoyons une plus grande diffusion, à la fois en Asie et aux Etats-Unis, où le potentiel du public est en augmentation ; il n’y aura pas de courses de moto sur circuit routier. De plus, le format des courses de moto, avec des courses de 45 minutes maximum, est parfait pour le jeune public américain, masculin et féminin : dès qu’il sera un peu plus médiatisé, ils adoreront ce sport. La MotoGP et la F1 restent séparées : elles ne seront pas négociées ensemble en raison de leurs règles de compétition différentes, et Liberty souhaite vendre la MotoGP à de nouveaux diffuseurs et fournisseurs de contenus. De plus, la MotoGP est dans une meilleure position que ne l’était la F1 lorsque Liberty est intervenu, donc il n’y aura pas autant de changements. »

Les mots d’Ezpeleta :
« C’est le prochain pas parfait dans l’évolution de la MotoGP et nous sommes enthousiastes à l’idée de ce que cet accord apportera à la Dorna, au paddock de la MotoGP et aux fans – a déclaré Carmelo Ezpeleta, PDG de la Dorna -. Nous sommes fiers du sport mondial que nous vivons, nous avons grandi en termes de chiffres et de base de fans, et cette transaction témoigne de la valeur de notre sport aujourd’hui et de son potentiel de croissance. Liberty a une expérience incroyable dans le développement des ressources sportives et nous ne pourrions pas souhaiter un meilleur partenaire pour étendre la base de fans de la MotoGP dans le monde entier. Au fil des ans, nous avons évolué : nous sommes passés à un seul fournisseur de pneus, à une centrale électronique unique, aux concessions pour égaliser les performances, nous ouvrirons un Championnat féminin avec 24 participants et nous espérons revenir bientôt en Argentine, une course qui a malheureusement été annulée cette année. »

Amayas LAAZIB

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page