BasketOmnisport

Le RT Khemis Miliana nouveau leader

Championnat national Division 2 Groupe B (phase retour)

A l’issue d’un match plaisant, le Red Team Khemis Miliana (RTK) s’est imposé devant l’ex leader du championnat national 2 du Groupe B, en l’occurrence, le WA Boufarik, dans la soirée de vendredi dernier à la salle OMS de Khemis Miliana.

Par Mourad Mellah

Les Reds ont pris donc leur revanche sur les Boufarikois qui les avait battus en phase aller et remporté leur victoire sur le score de 73 à 58, soit 15 points d’écart. Prenant ainsi, à juste titre, la tête du groupe et avec mérite.
Cette joute a été rehaussée par la présence du nouveau directeur de la Jeunesse, des Sports et Loisirs de la wilaya d’Aïn Defla, Madani Zebichi, du vice-président de l’APW, Mohamed Lardjoun, des élus locaux chargés du sport dans la commune de Khemis Miliana et des cadres de la DJS. La rencontre a, en effet, débuté tambour battant du côté des visiteurs qui ont pris l’initiative avec des attaques incisives, tout en diversifiant le jeu sur les côtés et fonçant en profondeur. D’emblée, les Boufarikois ont réussi à mettre leur fer de lance sur orbite en inscrivant des paniers avec aisance en présence d’une certaine passivité des locaux.

Ces derniers ont mal entamé la partie, puisqu’ils jouaient sous la pression du grand public. Celui-ci n’a à aucun moment donné cessé de supporter leurs idoles, en scandant des chants sportifs et arborant des fanions aux couleurs rouge et blanc du club. Les gars du président, Sofiane Aliane (WAB), ont bénéficié de plusieurs fautes, qui leur ont permis d’inscrire des points grâce aux tirs libres. Ils ont terminé le premier quart temps à leur faveur sur un score de 18 à 14. Les hôtes de Khemis Miliana continuèrent d’imposer leur réalisme au cours de la deuxième période, jusqu’où le distributeur du RTK, Khaled Benbouali ne nivela la marque à une 1’48’’, libérant ses siens et terminant le temps du jeu avec le score de 35 à 35. De retour des vestiaires, les Boufarikois sont revenus à la charge et ont exercé une forte pression sur leurs hôtes, surtout avec la rentrée de certains jeunes joueurs, qui ont galvanisé les lignes du WAB et abouti à marquer de précieux points pour achever la troisième manche avec une petite avance (46/45). Par ailleurs, le dernier et ultime quart temps a été décisif pour les Khemissis.

Touchés dans leur amour propre, les protégés, du duo Hamacha et Benharkat, se sont rués vers l’attaque, grâce notamment à la bonne organisation sur le terrain, où Mohamed Ahmed Trikaoui a opéré de belles passes à ses camarades, qui ont fini dans le panier, surtout par les tirs à trois points très réussis par le grand joueur, Mohamed Ouadani. Là, les visiteurs n’ont pas pu supporter la pression des locaux qui ont multiplié leurs assauts, en diversifiant le jeu avec des passes rapides et aveugles. Malgré toutes les tentatives des joueurs du WAB pour revenir dans le score, les carottes étaient déjà cuites, puisque à deux minutes seulement de la fin de la partie, l’écart était à 15 longueurs. Le referee a mis fin au débat sportif sur le score de 73 à 58 dans un fair-play total malgré que la rencontre ait connu une certaine impulsivité physique et du frottement, sans pour autant créer des problèmes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page