RALLYE DAKAR : Etienne Lavigne (Directeur de course) fait le point

RALLYE DAKAR 39ème édition,  du 2 au 14 janvier 2017 Etienne Lavigne (Directeur de course) fait le...


Lire la suite

RALLYE DAKAR : Peterhansel sacré pour la 13e fois, Peugeot s'offre un triplé

RALLYE DAKAR 39ème édition,  du 2 au 14 janvier 2017 Peterhansel sacré pour la 13e fois, Peugeot...


Lire la suite

RALLYE DAKAR : 10e étape : Nouveau doublé de Peugeot avec Peterhansel (1er) et Loeb (2e)

RALLYE DAKAR 39ème édition,  du 2 au 14 janvier 2017 10e étape : Nouveau doublé de Peugeot...


Lire la suite

RALLYE DAKAR : Malgré les intempéries, Loeb (Peugeot) reprend la tête du général

RALLYE DAKAR 39ème édition,  du 2 au 14 janvier 2017 Malgré les intempéries, Loeb (Peugeot) reprend la...


Lire la suite

3ème entreprise préférée des étudiants algériens en 2015

Groupe Volkswagen 3ème entreprise préférée des étudiants algériens en 2015 Le Groupe Volkswagen est la 3ème entreprise...


Lire la suite

Le SUV Skoda s’annonce à Genève

Skoda VisionS Le SUV Skoda s’annonce à Genève Skoda vient de présenter le concept VisionS qui préfigure...


Lire la suite

RALLYE DAKAR : Etienne Lavigne (Directeur de course) fait le point

RALLYE DAKAR : Peterhansel sacré pour la 13e fois, Peugeot s'offre un triplé

RALLYE DAKAR : 10e étape : Nouveau doublé de Peugeot avec Peterhansel (1er) et Loeb (2e)

RALLYE DAKAR : Malgré les intempéries, Loeb (Peugeot) reprend la tête du général

3ème entreprise préférée des étudiants algériens en 2015

Le SUV Skoda s’annonce à Genève

RALLYE DAKAR : 10e étape : Nouveau doublé de Peugeot avec Peterhansel (1er) et Loeb (2e)

  • PDF

RALLYE DAKAR

39ème édition,  du 2 au 14 janvier 2017

10e étape : Nouveau doublé de Peugeot avec Peterhansel (1er) et  Loeb (2e)

Stéphane Peterhansel (Peugeot) a finalement remporté la 10e étape de la 39ème édition du Rallye Dakar (2- 14 janvier) disputée jeudi, entre Chilecito et San Juan, d'abord attribuée à son coéquipier Sébastien Loeb, et a également pris la tête au classement général, sur décision de la direction de course.

Sur décision de la direction de course, le pilote français de Peugeot, Stéphane Peterhansel, a finalement remporté la 10e étape du Dakar 2017, jeudi, entre Chilecito et San Juan, d'abord attribuée à son coéquipier Sébastien Loeb, et a également pris la tête au classement général.

Quatorze minutes et treize secondes (14'13") ont été déduites du temps réalisé par le pilote Peugeot dans la spéciale, pour avoir porté secours à un concurrent en moto, le Slovène Simon Marcic victime d'une fracture tibia péroné, avec lequel il venait d'avoir un accrochage.

 

RALLYE DAKAR

39ème édition,  du 2 au 14 janvier 2017

10e étape : Nouveau doublé de Peugeot avec Peterhansel (1er) et  Loeb (2e)

 

Stéphane Peterhansel (Peugeot) a finalement remporté la 10e étape de la 39ème édition du Rallye Dakar (2- 14 janvier) disputée jeudi, entre Chilecito et San Juan, d'abord attribuée à son coéquipier Sébastien Loeb, et a également pris la tête au classement général, sur décision de la direction de course.

Sur décision de la direction de course, le pilote français de Peugeot, Stéphane Peterhansel, a finalement remporté la 10e étape du Dakar 2017, jeudi, entre Chilecito et San Juan, d'abord attribuée à son coéquipier Sébastien Loeb, et a également pris la tête au classement général.

Quatorze minutes et treize secondes (14'13") ont été déduites du temps réalisé par le pilote Peugeot dans la spéciale, pour avoir porté secours à un concurrent en moto, le Slovène Simon Marcic victime d'une fracture tibia péroné, avec lequel il venait d'avoir un accrochage.

Peterhansel remporte donc l'étape en 04 h 47 min, devant Loeb (à 07 m 28 sec) et Cyril Despres (à 10 min 01 sec). Au classement général, il compte une avance de 05'50" sur son dauphin, Loeb.

 

Peterhansel accroche un motard

Stéphane Peterhansel, deuxième au classement général en catégorie auto, a accroché un motard, le Slovène Simon Marcic, au km 83 de la spéciale de la 10e étape du Dakar 2017 jeudi, ont annoncé les organisateurs. La collision est intervenue dans des conditions pas encore précisées. Le motard "souffre d'une fracture ouverte tibia-péroné gauche", ont-ils toutefois précisé.

Le pilote Peugeot "s'est arrêté de longues minutes pour lui porter assistance en attendant les secours avant de repartir". Un laps de temps qui lui a été restitué, ajoutent les organisateurs.

En effet, le règlement de la course prévoit que lorsqu'un concurrent s'arrête pour porter secours à un autre plus de 3 minutes, le temps perdu lui est recrédité par la suite.

Passé en tête au point de contrôle n°1 jeudi avec 01'36" d'avance sur son coéquipier et leader au général Sébastien Loeb (qui comptait 01'38" d'avance au départ de l'étape), Peterhansel pointait à 11'55" au point de contrôle N°2.

 

La 11e étape à la loupe

A la veille de l'arrivée de ce Dakar 2017 à Buenos Aires, la 11e étape entre San Juan et Rio Cuarto (288 kilomètres de spéciale, 754 kilomètres en tout), est sans doute la dernière pour faire la différence. Si chez les motos, Sunderland ne devrait pas être inquiété, chez les autos, Sébastien Loeb et Stéphane Peterhansel sont au coude-à-coude

 

La spéciale du jour

Espérons que le Dakar puisse se terminer dans de bonnes conditions. Avec déjà deux étapes annulées et d'autres raccourcies, l'édition 2017 a été largement perturbée. Les spéciales feront 292 kilomètres pour les autos et les SSV et 288 kilomètres pour les motos, les quads et les camions.

 

Le parcours

Ce samedi, la dernière étape du Dakar 2017 entre Rio Cuarto et Buenos Aires ne sera qu'une parade. La 11e, courue hier, devait être décisive avec une spéciale de quasiment 300 kilomètres, disputée en deux temps. Les dunes de San Juan, les dernières ce Dakar 2017, d'abord sur les cinquante premiers kilomètres puis des pistes de WRC dans la région de Cordoba.

 

Les enjeux

Si Peugeot a ultra-dominé le Dakar 2017 chez les autos, Nani Roma étant repoussé à une heure, le duel entre Stéphane Peterhansel et Sébastien Loeb nous a tenu en haleine. Et hier (vendredi), les deux hommes s'affrontaient sans doute pour la dernière fois dans ce Dakar. Repoussé à cinq minutes et 50 secondes après la décision des commissaires de recréditer Peterhansel du temps perdu, le nonuple champion du monde WRC peut-il reprendre la tête et décrocher un premier succès ? Les pistes de WRC l'avantagent mais la fenêtre est mince.

Chez les motos, Sam Sunderland est quasiment assuré de la victoire. Reste à savoir si Adrien Van Beveren peut accrocher un podium en étant à trois minutes de Gerard Farres au général.

Chez les camions, on devait surveiller Dmitry Sotnikov, repoussé à cinq minutes et 15 secondes d'Eduard Nikolaev son compatriote. Enfin chez les quads et les chez les SSV, le succès final ne devrait pas échapper à Sergey Karyakin et Leandro Torres.

 

Source : francetvsport.fr

 

Moto : Michaël Metge pénalisé, Joan Barreda vainqueur

Le Français Michaël Metge, d'abord donné vainqueur de la 10e étape, courue jeudi, entre Chilecito et San Juan (Argentine), a écopé d'une heure de pénalité et se trouve du même coup privé de sa victoire, qui revient à l'Espagnol Joan Barreda Bort, selon une décision de la direction de course.

Donné vainqueur dans un premier temps, Michaël Metge a été pénalisé par la direction de course pour avoir manqué un way point (point de contrôle, ndlr) dans les derniers kilomètres de la spéciale, a précisé l'organisation.

Il a rétrogradé donc à la 24e place de l'étape, à 59'05" de Barreda, son coéquipier chez Honda, et à la 17e place au général, à 02h35'33" du leader britannique Sam Sunderland.

Le Slovaque Stefan Svitko (à 24 sec) et l'Argentin Franco Caimi (à 03 min 48 sec) ont complété le podium. Le premier a été contraint d'abandonner à l'arrivée, certainement victime d'un malaise lié aux fortes chaleurs (autour de 40 degrés sur le bivouac).

 

Sunderland reste aux commandes, Quintanilla abandonne

Sunderland compte 30 min 01 sec d'avance au général sur l'Autrichien Matthias Walkner, après l'abandon de son dauphin chilien Pablo Quintanilla, victime d'un traumatisme crânien suite à une chute pendant la spéciale du jour.

Adrien Van Beveren, jusque-là 3e et premier Français au général, a concédé 30 min 14 sec à Barreda jeudi et recule à la 4e place, à 41 min 57 sec de Sunderland. L'Espagnol Gerard Farres en profite pour monter sur le podium.

Source : eurosport.fr