Coupe du Monde

  • PDF

Tournoi qualificatif  africain en mai

La Fédération internationale de natation (FINA) a arrêté son programme de qualification pour la  Coupe du Monde de water-polo. La phase finale est prévue pour juillet 2010 à Oradea (Roumanie). En ce qui concerne le continent africain, le tournoi qualificatif découpé en deux phases, est attendu pour le mois de mai 2010. Découpé en deux phases, la première du 14 au 16 mai et la seconde du 28 au 30 du même mois, ce tournoi sera animé par l’Algérie, l’Afrique du Sud, le Maroc et la Tunisie (champion maghrébin en titre).

Voie de « garage »

 Considérée pratiquement comme une voie de « garage » pour des nageurs supposés, à tort, en fin de carrière, le water-polo au Maghreb, et tout particulièrement en Algérie, est devenu beaucoup plus une affaire de famille qu’une discipline sportive en mesure d’attirer le grand public. Sans aucune assise propre, tel qu’un championnat, entre autres, le water-polo mettra certainement longtemps pour sortir de l’ornière dans laquelle il a été enfermé par des responsables beaucoup plus enclins à faire dans la routine que de rechercher les moyens absolument indispensables pour qui veut relancer vraiment cette discipline. Pourtant, ce sont les mêmes responsables qui avaient posé les jalons du renouveau de ce sport très spectaculaire un certain mois d’octobre 2002, lors des assises sur la natation organisées à l’ANALJ de Zéralda. A l’époque, nous avions cru déceler une petite lueur d’espoir quand, bon an mal an, la Fédération algérienne de natation (FAN) arrivait à organiser un semblant de championnat national, malheureusement étouffée par des rivalités au sein même de l’instance nationale. Le résultat est là, devant nous. Pour preuve, au dernier championnat maghrébin, disputé début novembre, l’Algérie n’est pas parvenue à conserver son titre devant le pays organisateur, la Tunisie, qui du reste n’est pas un foudre de guerre, loin de là. On voit donc mal d’ici le mois de mai 2010, comment la FAN pourrait s’y prendre pour composer un sept national capable de relever le défi du tournoi qualificatif de la Coupe du Monde 2010. Peut-être en allant fouiner dans le championnat français –une idée parmi tant d’autres- afin de repérer des binationaux capables de défendre les couleurs algériennes. C’est tellement à la mode !

 

O. Kama