Volley-ball

VOLLEY-BALL : Les Camerounaises sur le toit de l’Afrique

  • PDF

VOLLEY-BALL

Championnat d’Afrique des Nations 2017, seniors dames

Cameroun-Kenya : 3-0 (25-22, 25-19, 29-27)

Les  Camerounaises sur le toit de l’Afrique

La sélection camerounaise de volley-ball, seniors dames, a remporté le Championnat d’Afrique des Nations 2017 qui a été  disputé sur ses terres, à Yaoundé. C’est la  première consécration des volleyeuses du Cameroun dans toute leur histoire.

Par Nadir Ennouar

Dans une ambiance dont  seul le continent africain a le secret, le  parquet du palais  des Sports de Yaoundé, la capitale camerounaise, a été le témoin d’une consécration historique, samedi soir, où l’équipe nationale féminine a décroché son  premier titre de champion d’Afrique.

Un succès d’autant plus important que Christelle Nana, capitaine d’équipe, et ses coéquipières ont battu, en finale, avec l’art et la manière, l’équipe du Kenya, neuf fois championne d’Afrique. Si les Camerounaises ont commis quelques erreurs à la passe, au  début de la rencontre, elles étaient intraitables, le reste de la partie.

Après avoir perdu la première manche, leur premier set de la compétition perdu, au passage, le Kenya s’incline finalement en trois sets (25-22, 25-19, 29-27), alors que le Cameroun gagne pour la première fois de son histoire, un Championnat d’Afrique des nations féminin de la balle au filet. Grace à cette consécration, cette équipe a également composté son billet pour le Championnat du monde, qui aura lieu du 29 septembre au 20 octobre 2018,  au Japon.

Il faut dire que tout le monde du côté camerounais a fait du bon travail et que chaque élément a contribué à ce joli succès. Tout le mérite revient donc à Nana, capitaine d’équipe, et ses partenaires, à savoir : Stéphanie Fosso, Christelle Aboa, Henriette Koulla, Laetitia Moma, Simone Bikatal, Nasser Raissa.

A l’issue de la finale, les «Lionnes Indomptables» sautaient de joie et brandissaient avec fierté leur trophée. Au même moment, des centaines de supporters, hystériques, essayaient de descendre sur le parquet de la salle pour célébrer cette  consécration avec leurs stars. Ce sont des moments inédits que  les joueuses du Cameroun ont vécus dans ce palais des Sports, inauguré, pour rappel,  en 2009.

Il convient de noter que le Kenya et le Cameroun se sont qualifiés pour la finale de cette CAN 2017, en dominant, respectivement, l’Egypte en trois sets (25-23, 25-22, 25-19) et le Sénégal sur le score de 3 sets à 0. Mais les hôtes de cette CAN ont éprouvé quand même plus de difficultés pour battre les Sénégalaises (25-19, 25-20, 27-25),  à l’issue des demi-finales disputées, vendredi, à Yaoundé, assurant du coup leur qualification au rendez-vous mondial, l’année prochaine.

Pour sa part, la sélection égyptienne s’est classée troisième dans cette compétition continentale, en prenant le dessus sur le Sénégal par  trois sets à zéro (25-20, 25-19, 25-23), dans un match disputé, samedi, avant la finale. Les Egyptiennes  se classent  à cette 3e place pour la quatrième fois dans l’histoire de l’épreuve, alors que les Sénégalaises ont conservé leur 4e position acquise, lors de la dernière édition 2015.

Ainsi, le Kenya, pays le plus titré avec ses 9 sacres, a perdu sa couronne de champion continental. Victorieux de tous ses matches sans concéder le moindre set, il tombe finalement au cours de la dernière partie, face aux redoutables joueuses  camerounaises.

En somme, le Cameroun, avec le grand soutien de son public, voit son rêve se concrétiser avec ce premier sacre continental, après avoir perdu deux finales contre la Tunisie, en 1999, à Lagos (Nigeria) et le Kenya, en 2013, à Nairobi (Kenya).

N. E.

ENCADRE Palmarès de la CAN féminine

Edition

Année

Or

Argent

Bronze

1.

1976

Egypte

Tunisie

Maroc

2.

1985

Tunisie

Egypte

Cameroun

3.

1987

Tunisie

Maroc

Egypte

4.

1989

Egypte

Maurice

Algérie

5.

1991

Kenya

Egypte

Cameroun

6.

1993

Kenya

Egypte

Nigeria

7.

1995

Kenya

Nigeria

Tunisie

8.

1997

Kenya

Nigeria

Angola

9.

1999

Tunisie

Cameroun

Nigeria

10.

2001

Seychelles

Nigeria

Cameroun

11.

2003

Egypte

Kenya

Cameroun

12.

2005

Kenya

Nigeria

Egypte

13.

2007

Kenya

Algérie

Tunisie

14.

2009

Algérie

Tunisie

Cameroun

15.

2011

Kenya

Algérie

Egypte

16.

2013

Kenya

Cameroun

Tunisie

17.

2015

Kenya

Algérie

Cameroun

 

18.          2017    Cameroun   Kenya   Egypte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut du formulaire

 

VOLLEY- BALL : L’Algérie éliminée par le Maroc (2-3)

  • PDF

VOLLEY- BALL

Tournoi zonal qualificatif au championnat  d'Afrique

L’Algérie éliminée par le Maroc (2-3)

 

L’Algérie a été éliminée. Parti pour se qualifier haut la main et même devenir champion d'Afrique, car c'est ce qui est mentionné sur le contrat de l’entraîneur national, le team algérien n'a même pas été capable de passer les préliminaires du tournoi zonal, joué à Radès (Tunisie), qualificatif au Championnat d'Afrique des nations 2017 prévu au Caire (Egypte), du 20 au 30 octobre prochain. Cela est prévisible quand on ne prend pas les meilleurs, à l'image de Mohamed Chikhi, Rafik Djoudi, Rafik Hassisen, Billel Soualem, Yassine Hakmi et bien d’autres, et ce pour des raisons extra sportives. A quoi pouvait-on s'attendre de la part de cette fédération, où il  y a des faiseurs de lois et des donneurs de leçons. Mais à  présent, chacun doit assumer ses responsabilités et agir en conséquence. Attention ! On pourrait également dire, toute honte bue : «Nous avons gagné une équipe.» C’est d’ailleurs ce qui a été dit après le cuisant échec de l'EN dames, suite à sa double défaite contre la Tunisie : «Nous avons gagné une équipe. »

Les messieurs éliminés, les dames aussi, théoriquement, mais repêchées, est-ce un mal pour un bien, ou le contraire. Nous le saurons à la mi-octobre.

Honteuuux !

 

Résultats :

Algérie 2  - Maroc 3  (20/25 - 25/15- 25/21- 20/25 - 15/17).

VOLLEY-BALL : Une préparation intense avant le Grand Prix du Cameroun

  • PDF

VOLLEY-BALL

Stage de l'EN seniors Dames à Béjaia

Une préparation intense avant le Grand Prix du Cameroun

 

Sous la houlette du trio formé de Nabil Tennoun, Faycal Guerzouli et Abdelghani Djelouah, l'Equipe Nationale des seniors Dames effectue actuellement un stage de préparation à Béjaia, d'une durée de huit jours (15- 23 Juin), en prévision du Grand Prix du Cameroun qui aura lieu à Yaoundé, du 6 au 9 juillet prochain.

 

Par Karim S.

 

21 joueuses participent à ce stage, lequel, dans un premier temps, servira de prise de contact et d’évaluation multiples devant permettre au staff d'avoir une idée précise sur la forme et l'engagement des athlètes convoquées.

Présent sur les lieux, nous avons constaté une très grande volonté de bien faire, que ce soit du côté du staff que de celui des joueuses. Tout le monde, en effet, semble concerné par ce qui l'attend et prêt à relever tous les défis. Il y a, manifestement, unanimité sur la disponibilité du nouveau bureau fédéral à faire tous les efforts nécessaires à même de permettre une bonne préparation de l’EN. Nous avons profité de l’amabilité du staff et des joueuses, et de la bonne ambiance qui régnait, pour solliciter l’entraîneur en chef, Nabil Tennoune, et certaines athlètes pour avoir leurs premières impressions.

 

 

Impressions… Impressions… Impressions…

Nabil Tennoune, entraineur national :

 

« Merci d'abord à votre journal, Planète Sport, d’être présent aujourd'hui, malgré le jeûne et la chaleur. Nous entamons notre deuxième jour de préparation à raison d'un bi- quotidien, soit un entrainement l’après- midi, à partir de 17h, et le second à 22h30. Le travail se fait dans de bonnes conditions tant tout le monde adhère à ce que nous faisons. Nous ne manquons de rien, les responsables de la fédération sont derrière nous et ne laissent rien au hasard. De notre côté, nous nous efforçons de faire une rapide évaluation du groupe, et ce à tous les niveaux. Beaucoup d'échéances nous attendent, donc beaucoup de travail aussi. Nous devons dégager un groupe prêt physiquement,  techniquement,  et surtout psychologiquement. Nous tacherons d'être à la hauteur de la confiance placée en nous et des moyens mis a notre disposition. Je voudrai aussi lancer  un message à toutes les athlètes d’Algérie et d’ailleurs pour leur dire que la liste de l’EN n'est pas close. Nous allons faire une autre prospection avec plus de temps, bien sûr, et tout le monde aura sa chance. Il n'y a que le travail qui paye et pour cela nous ne ménagerons aucun effort. »

 

Kahina Chettout, capitaine de l’EN :

 

« Nous sommes toutes contentes d'être ici malgré le jeûne et la chaleur. Cela fait longtemps qu'on ne s’était pas retrouvées ensemble. Le groupe a sensiblement changé  avec l'absence de pas moins de cinq titulaires indiscutables, à l'image de Boukhima, Bensalem, Mansouri,  Magnana, Salima Hamouche et autres Arbouche et Oussalah, pour ne citer que celles- là. Ceci dit,  nous sommes toutes prêtes à relever le défi attendu, l'ambiance est très bonne et les conditions aussi. Nous travaillerons dur  car nous sentons que les responsables sont à nos côtés pour nous mener à bon port. »

 

Wissem Dali, athlète :

« Je suis très contente d’être dans le groupe. Il y a très longtemps qu'on ne s’était pas regroupées. Il y a un bon groupe et une bonne ambiance. Les conditions de travail sont excellentes. C’est le cas aussi de l'hébergement, de la nourriture ou de l'entrainement. Nous devons donc retrousser nos manches et nous donner à fond car un grand travail nous attend. Vous n’êtes pas sans savoir que cela fait longtemps que le championnat national est à l’arrêt. A nous donc de relever le défi et d’être prêtes pour nos prochains rendez- vous sportifs.»

 

Fahima Brahmi, athlète :

« Cela nous fait du bien d’être appelées à nouveau en EN. Les choses paraissent beaucoup plus intéressantes avec l’avènement de cette nouvelle fédération. On sent qu’il y a des responsables derrière nous prêts a nous suivre et nous fournir toutes les conditions de travail nécessaires pour effectuer une bonne préparation. Il y a 21 joueuses  présentes. Chacune devra cravacher dur pour arracher sa place parmi les 12 sélectionnées. C’est une motivation en soi, d'autant plus que toutes les conditions sont réunies. Nous ferons tout pour être à la hauteur de la confiance placée en nous par le staff technique. »

Propos recueillis par K. S.

VOLLEY- BALL : Le GSP s’impose au finish face au NRS Alger- Centre 3-2

  • PDF

VOLLEY- BALL

Coupe d’Alger des cadettes

Le GSP s’impose au finish face au NRS Alger- Centre 3-2

La salle omnisports de Oued Smar (Alger) a abrité jeudi 15 juin 2017, la finale de la coupe d’Alger de volley-ball de la catégorie des cadettes, remportée par le GS Pétroliers aux dépens du NRS Alger- Centre, sur le score de 3-2 (21-25, 25-21, 23-25, 25-18, 15-11).

Par Abdallah Guessoum.

En s’imposant au NRS Alger- Centre (3-2), le GS Pétroliers a remporté la coupe d'Alger 2016/2017 des cadettes, qui s’est déroulée jeudi dernier, grâce à une formation de base de qualité. C’est un résultat positif pour les responsables de ce club qui accordent une grande importance à la formation de leurs éléments, en particulier ceux des petites catégories. La finale a été très serrée de bout en bout, chacune des deux équipes voulant absolument l’emporter. Il était, dès lors, « fatal » que la finale aille au tie- break. Ce fut le cas. Dans le set décisif, le GSP a pris l’avantage 8-5 au premier temps mort. C’est ensuite égalité à 10 partout avant que les Pétrolières ne repartent à l’attaque pour décrocher « leur » coupe d’Alger. Score final : GSP bat NRS Alger- Centre 3-2 (21-25, 25-21, 23-25, 25-18, 15-11).

 

Impressions …    Impressions …    Impressions …

Naila Taoussi, capitaine du GSP :

« La rencontre a été très difficile. Il a fallu se battre à fond pour s’imposer face à cette bonne équipe du NRS. Je suis très heureuse de la performance de notre équipe qui a offert au club le trophée de la coupe d’Alger des cadettes. Je pense que c’est le résultat de l’excellent travail fourni par tout le staff technique, mais aussi de la volonté et du sérieux des athlètes. Je dédie la coupe à ma mère. »

 

Sarah Benelkadi. Capitaine de NRS Alger Centre :

« Le match a été très disputé par les deux équipes. Nous ne nous attendions pas à une telle prestation de notre part, du fait que la plupart des filles étaient sous pression, non pas du match, mais des examens du bac. Je tiens à féliciter cette très bonne équipe du GSP. On va oublier cette défaite pour préparer le championnat national prévu à Bejaia, du 1er au 3 juillet. »

Abdallah G.

VOLLEY-BALL : La liste des seniors retouchée

  • PDF

VOLLEY-BALL

Equipe nationale féminine

La liste des seniors retouchée

L’entraineur de l’équipe nationale des seniors dames, Nabil Tennoune, a procédé à un changement dans la liste des joueuses convoquées en stage de préparation, et ce, en prévision de leur participation au Grand Prix qui aura lieu au Cameroun, le mois prochain.

Par Nadir E.

Après avoir établi une liste de 18 joueuses convoquées pour un stage de préparation, en prévision du Grand Prix féminin de volley-ball, prévu le mois prochain, au Cameroun, le nouvel entraineur de l’équipe nationale, seniors dames, Nabil Tennoune, a procédé à un petit changement au sein de sa composante, dont la liste initiale a été publiée dans notre édition de jeudi dernier. En effet, le désormais ancien coach de la formation béjaouie de l’ASWB a décidé de remplacer quatre éléments au sein de son groupe pour différentes raisons.

Ainsi, les quatre joueuses concernées, à savoir Nawel Mansouri (MBB), Safia Boukhima (US Carthage), Fatma Zohra Bensalem (GSP) et Celia Magnana (MBB), ont été remplacées par Melissa Kasri (NCB), Kahina Bounser (ASWB), Anissa Zengadi (RCB) et Bakhta Rabah Mazari (NRC).

Par ailleurs, le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale des juniors filles, Abdelhafid Moula, a arrêté une liste de 22 joueuses qui entreront, à leur tour, en stage, à partir du 15 juin courant, à la salle OPOW de Béjaia. Elles seront logées, tout  comme leurs ainées, à l’hôtel Providencia, dans la ville de Yemma Gouraya.

ENCADRE

Rappel de la liste des seniors

Anissa Zengadi, Kahina Bounser, Aicha Mezemate, Kahina Chettout, Reyhana Miloud Hocine, Yasmine Abderrahim, Celia Bourihane, Nawal Hammouche, Chanez Ayadi, Amel Zaidi, Zahra Guimmour, Marwa Dallal Achour, Bakhta Mazari, Melissa Kasri,Wissam Dali, Fahima Brahmi, Amira Sadi, Yasmine Belguandouz.

Entraineur principal : Nabil Tennoune

Entraineur adjoint : Fayçal Gherzouli

 

Liste des juniors filles :

Salima Bechar (WAB), Imane Madi (RCB), Nabila Cherifi (OEF), Manissa Isaad (WAB), Djegdjiga Belaloui (RCB), Nesrine Zaidi (WAB), Ghozlane Moula (RCB), Latifa Atzi (ASWB), Mordjane Oudai (MBB), Kahina Djouhri (MBB), Amira Rahmani (WAB), Soraya Boubdallah (RCB), Kenza Lahdiri (USPA), Nesrine Saoudi (NCB), Dounia Ghanem (NCB), Ilham Bellabes (MBB), Djamila Benacer (NCB), Lisa Amrani (RCB), Sadia Kecili (JSA), Amina Amrani (NCB), Ibtissam Aincer (WAB), Sara Ouaret(NCB).

Entraineur principal : Abdelhafid Moula

Entraineur adjoint : Ali Sallah

VOLLEY- BALL

Coupe d’Alger des benjamines

Le NRS Alger- Centre plus heureux que le Rama Mouradia

La salle omnisports de Oued Smar (Alger) a abrité dans la soirée de jeudi dernier la finale de la coupe d’Alger de volley-ball de la catégorie des benjamines qui a mis aux prises le NRS Alger- Centre et le Rama Mouradia. Les deux formations ont affiché de bonnes dispositions durant toute la rencontre en multipliant manchettes, services et smashs, offrant ainsi au public un spectacle des plus plaisants. Les joueuses s’en sont, effectivvement, donné à cœur joie dans cette finale. Bravo donc pour les deux équipes, aux entraîneurs ainsi qu’aux parents, qui étaient venus soutenir leurs enfants.

Score final à l’avantage du NRS Alger- Centre : 3-1 (23-25, 25-11, 25-22, 25-12).

Abdallah Guessoum

 

 

Impressions …    Impressions …    Impressions …

Rahma Bourmad, capitaine NRS Alger- Centre :

« Je suis très contente. Ce n’est pas tous les jours qu’on décroche un titre. La victoire n’a pas été facile à obtenir mais nous étions bien préparées. Je dédie cette coupe à mes parents et à mes entraineurs Hafid Hamouma et Zoheir Mabed. »

 

Wissam Kharchi, capitaine Rama Mouradia :

« Nous sommes tombées sur une équipe qui avait beaucoup de volonté et qui a su exploiter les points les plus sensibles de ce match, contrairement à nous, qui avons perdu trop de précieux points après avoir mené au score. La défaite de mon équipe est due à un manque de concentration. »

Abdallah G.

Page 1 sur 134