TENNIS : Tournoi 10 ans et moins pour célébrer la Journée internationale de la femme

  • PDF

Tournoi 10 ans et moins pour célébrer la Journée internationale de la femme

Les futurs talents à l’honneur le week-end dernier

 

La Ligue oranaise de tennis (LOT), en collaboration avec le Sheraton Hôtel Oran, a organisé le week-end dernier un tournoi de jeunes de 10 ans et moins, garçons et filles, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la Femme.

 

Cette compétition juvénile s’est déroulée sur les deux superbes courts en gazon synthétique du Sheraton Hôtel, dans un cadre agréable et au grand bonheur des joueurs et de leurs parents. La participation était ouverte aux 16 meilleures jeunes raquettes, dans les deux sexes, licenciées en club et affiliées à la Ligue. Les têtes de séries ont été désignées sur la base du classement de la LOT. La direction du tournoi a été confiée à Djemaï Tedjini, tandis que Amine Sahi, Salim Benhadjar Labri et Reda Benbernou ont officié en tant que juges-arbitres. Les jeunes pousses de la petite balle jaune ont apprécié la qualité des courts, revêtus de tartan synthétique haut de gamme. Le club du COST 2000, présent en force, a montré qu’il disposait d’un réservoir de bons athlètes, malgré l’élimination de certains d’entre eux, à l’image de Zoubir Ramdani, qui promet beaucoup pour l’avenir.

 

COST 2000 et CSUO en tête

 

Chez les filles, Amina Arnaoute (COST 2000), suivie depuis un moment par les observateurs, a défait en demi-finale sa partenaire de club Inès Chérif. Elle a ensuite remporté la finale haut la  main face à la prometteuse Fériel Zitouni (ASIO).

Chez les garçons, Slimane Kichou (CSUO), après avoir battu des adversaires d’un bon niveau, s’est octroyé le trophée en finale en s’imposant au favori Nadir Oussalah (COST 2000) qui, de son côté, n’a pas du tout démérité.

A l’issue du tournoi, une cérémonie de remises de prix, suivie d’une collation, a été organisée en présence de l’ensemble des joueurs, de leurs parents et des organisateurs, a savoir : le directeur du tournoi Djemaï Tedjini, les deux vice-présidents de la LOT, Abed Bel Abbès et Abderrazak Belhadj, le S/G  Karim Derouis, ainsi que le manager du Sheraton Fitness.

Au cours de leurs interventions respectives, les organisateurs n’ont pas manqué de remercier la direction du Sheraton Hôtel d’Oran pour sa disponibilité et sa contribution dans la réussite du tournoi.

 

Résultats

10 ans et moins filles

 

Demi-finales :

Amina Arnaoute (COST 2000) b. Inès Chérif  (COST 2000) 4-1, 4-0

Fériel Zitouni (ASIO) b. Badra Ramdani (COST 2000) 4-1, 4-0

 

Finale :

Amina Arnaoute (COST 2000) b. Fériel Zitouni (ASIO) 4-1, 4-0

 

10 ans et moins garçons

Demi-finales :

Slimane Kichou (CSUO) b. Zouhir Ramdani (COST 2000) 5-3, 1-4, 4-0

Nadir Oussalah (COST 2000) b. Yacine Brachemi (CSUO) 4-1, 5-4(6)

 

Finale :

Slimane Kichou (CSUO) b. Nadir Oussalah (COST 2000) 4-1, 4-0.

Impressions …    Impressions …   Impressions …

 

Fateh Hakim (président de la LOT, organisateur) :

«Merci au Sheraton Hôtel Oran pour son hospitalité»

«Je remercie vivement le Sheraton Hôtel Oran, et le Sheraton Fitness Manager de nous avoir offert le cadre agréable du Sheraton pour les meilleurs jeunes de 10 ans et moins, filles et garçons. Aussi je n’omettrai pas de citer notre ancien président Djemaï Tedjini, qui a été chargé de la direction du tournoi. Les enfants, leurs entraîneurs et leurs parents ont vraiment apprécié la qualité des terrains et l'hospitalité dans ce cadre féerique. Notre ligue, après 4 mois de travail seulement, continue d’appliquer son programme d’action, qui touche toutes les catégories, et principalement les 10 ans et moins. Je tiens à rassurer que la priorité va à cette catégorie des 10 ans et moins, sachant que chacun de ces jeunes bénéficiera de toute notre attention. Les autres priorités pour le mandat 2013-2016, ce sont la formation et le développement du tennis. Je suis fier aujourd'hui, après 4 mois de travail, de dire que le programme de la Ligue est en marche et que nous ferons tout pour mettre les enfants du tennis dans les meilleures conditions possibles d'entraînement et de compétition. Ce faisant, nous aurons semés de la graine de champions pour demain. Je tiens à lancer un appel, en premier lieu aux techniciens, pour leur demander de travailler davantage, surtout concernant le perfectionnement des enfants et le travail de groupe qui doit être renforcé pour offrir à nos enfants les conditions adéquates et propices à leur épanouissement. Aussi, un grand merci au quotidien Planète Sport, qui nous permet de médiatiser le tennis et de donner la meilleure image de notre sport aux autorités, afin qu’elles nous viennent en aide. Enfin, un grand merci encore une fois aux responsables du Sheraton Hôtel Oran pour leur hospitalité et pour avoir permis à nos enfants et à leurs parents de passer un week-end agréable et plein de joie».

 

Karim Derouis (S/G LOT et entraîneur-DTS du COST 2000) :

«Un sérieux travail est nécessaire chez les 10 ans et moins pour élever le niveau»

 

«Ce tournoi, qui figure dans le programme de la Ligue, est une première pour nos jeunes joueurs, qui ont découvert ce genre de surface et changé complètement de cadre. Notre nouvelle ligue travaille pour le développement et la vulgarisation de la discipline, tout en cherchant à avoir une relève, surtout chez les 10 ans et moins, qui restent la base de toute politique sportive qui se respecte. Mais je dois dire que les 16 meilleurs, c’est un nombre insuffisant au niveau de la wilaya, il faudrait beaucoup plus encore. Certes, il existe un certain nombre de jeunes, mais qui sont tout juste moyens. Cela relève des associations, qui doivent travailler plus pour élever le niveau. Certains techniciens ne forment pas assez, et c’est regrettable. Certaines associations n’ont même pas cette catégorie des moins de 10 ans. Il y a de l’engouement pour les inscriptions, mais sur le terrain, c’est tout autre chose. En ce qui me concerne, en tant qu’entraîneur du COST 2000, je dispose d’une dizaine de jeunes de moins de 10 ans qui sont en voie de développement pour s’affirmer à l’avenir. Enfin, il faut multiplier ce genre de tournois pour élever le niveau»

 

Amina Arnaoute (COST 2000, vainqueur filles) :

«Ce trophée n’est qu’un début, je compte améliorer mes performances»

 

«Je suis très heureuse d’avoir remporté ce trophée, qui ne sera pas le dernier car je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin. Je suis décidée à poursuivre sur ma lancée et à travailler d’arrache-pied pour améliorer mon niveau et mes performances. Je remercie beaucoup notre entraîneur, qui est toujours à nos côtés et nous apprend énormément sur le tennis. Le COST 2000 est une merveilleuse association où toutes les conditions sont mises à nos dispositions grâce à des responsables qui sont toujours à notre écoute. Je dédie ce trophée à mes parents».

 

Slimane Kichou (CSUO, vainqueur garçons) :

«Nous avons besoin de courts similaires à l’OPOW, pour mieux travailler»

«Ce trophée me motivera encore  à l’avenir pour travailler plus et gagner d’autres titres. Pour cela, je ne dois surtout pas lâcher car je suis encore en phase d’apprentissage. Au CSUO, on s’occupe bien des athlètes, les conditions sont bonnes grâce aux responsables du club qui ne ménagent aucun effort pour notre bien-être. Ce genre de courts m’a énormément fait plaisir et je m’y suis défoulé. Je souhaiteras que ceux de l’OPOW soient aménagés comme au Sheraton afin qu’on puisse progresser. Je remercie mon entraîneur et mes parents, auxquels je dédie ce trophée».

Sadek. B