Tennis : Au sujet de l’arbitrage national

  • PDF

Au sujet de l’arbitrage national

H. Fateh : « Il y a aussi 10 arbitres Green Badge »

Le président de la Ligue oranaise de tennis (LOT), Hakim Fateh, arbitre international depuis plusieurs années, nous accordé un entretien au début de la semaine (Voir notre édition de mardi dernier). A la suite d’une malencontreuse erreur de saisie, un passage de l’entretien, relatif aux nouveaux arbitres de la FAT, a sauté. Nous le reprenons in extenso :

« La Fédération algérienne de tennis (FAT) a organisé en octobre dernier, à l’hôtel Mehdi de Staouéli, un stage destiné aux jeunes arbitres qui souhaitent faire une carrière internationale. Ce stage, dont j’ai assuré la coordination, a été encadré par le Portugais Carlos Ramos et le Français Franck Sabatier. A l’issue des examens écrits et pratiques, effectués durant quatre jours, dix candidats ont obtenu leur grade de Green Badge (Insigne vert). Pour ce nouveau palier de l’arbitrage international, la langue anglaise n’est pas obligatoire mais il est nécessaire de la maîtriser si l’on veut passer au niveau supérieur. «

Nous rappellerons que dans le palier supérieur, la FAT a déjà deux arbitres « Bronze Badge » (Kamyl Aoudia et Tarek Safer) et quatre « White Badge « (Abderrahmane Cherifa, Nassim Belazri, Hakim Fateh et Amine Mohatet).

O.A.O

 

Rappel des candidats reçus

Alger : Nour Hassen Khodja et Walid Bouaouiche

Annaba : Adel Guidoum et Chemsedine Oulhaci

Béjaïa : Mohamed Makhlouf

Biskra : Sofiane Masmoudi

Boufarik : Nabila Benyerbah

Mostaganem : Salim Larbi Benhadjar

Oran : Mehdi Ababsa et Amine Sahi.