TENNIS : Open d’Australie

  • PDF

Open d’Australie

Galop d’entraînement pour les stars

 

L’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem 2013, tiendra l’affiche du 14 au 27 janvier. A part Rafael Nadal, toutes les stars de la discipline sont présentes à Melbourne.

Toutes les stars mondiales du tennis sont présentes à Melbourne où l’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem 2013, présente au public, composé en très grande majorité de passionnés de la discipline, un tableau de haute teneur, qui tiendra tout le monde en haleine du 14 au 27 janvier prochain. Mais toutes les stars, en fait, ne sont pas là. Il manque, en effet, l’ancien N1 mondial, l’Espagnol Rafael Nadal, qui a été contraint, de nouveau, de différer son retour pour cause de blessures aux genoux. Des blessures qui, la rumeur commence à circuler sur le Net, pourraient hypothéquer la suite de la carrière du matador de Manacor. Une éventualité que personne ne souhaite à ce joueur d’exception.

 

Un premier tour tranquille

 

Il fait chaud, très chaud à Melbourne mais pas pour les champions qui étaient, lundi et mardi,

en « exhibition » sur les courts. Le N1 mondial et tenant du titre, le Serbe Novac Djokovic, a montré quelques facettes de son grand talent en surclassant le Français Paul-Henri Mathieu, renvoyé à la maison en trois petites manches : 6-2, 6-4, 7-5. Même tarif pour un autre Français, Benoit Paire, sévèrement étrillé par le Suisse Roger Federer (N2), 6-2, 6-4, 6-1. Quadruple vainqueur du tournoi, le Suisse est chez lui sur le court Rod Laver Arena. Au prochain tour, il rencontrera le Russe Nikolay Davydenko, son souffre-douleur sur le circuit, qu’il a défait 17 fois en 19 matchs !

Le troisième membre des « 4 Fantastiques », le Britannique Andy Murray (N3), médaillé d’or des JO de Londres2012, a gagné, lui aussi, à toute vitesse, en dominant le Néerlandais Robin Haase en trois sets 6-3, 6-1, 6-3. Murray aura au second tour le Portugais Joao Sousa, un adversaire qui est loin d’être un foudre de guerre. Face à un jouer comme Murray, s’entend.

L’Argentin Juan Martin Del Potro a dévoré tout cru le Français Adrian Mannarino. Le score se passe d’ailleurs de tout commentaire superflu : 6-1, 6-2, 6-2.

 

Tout un peuple pour un seul joueur

 

Le public local aura les yeux de Chimène pour l'Australien Bernard Tomic, 20 ans seulement, quart de finaliste de Wimbledon 2011, vainqueur de l'Open d'Australie et l'US Open chez les juniors, et l'Orange Bowl dans trois catégories d'âge différentes ! Mais le « petit », tarde un peu à entrer dans la cour des « grands ». A cause de ses frasques hors des courts. Il a été condamné récemment à un an de mise à l'épreuve après un délit de fuite, a été vu nu sur un balcon, s'est battu dans un jacuzzi, etc. Et comme si cela ne suffisait pas, il a un père tout aussi fantasque que son rejeton. Mais sur le court, ce joueur fougueux a un talent fou. Au premier tour, il a estomaqué l’Argentin Leonardo Mayer, « expulsé » du terrain en trois manches 6-3, 6-2, 6-3. On attend la suite avec une certaine impatience, Tomic étant dans le même tableau qu’un certain Federer.

Pour terminer ce rapide tour d’horizon, il faut signaler que le Canadien Milos Raonic continue de perforer le court à coups avec son service canon. Un service auquel le Tchèque Jan Hajek, éliminé en  3-6, 6-1, 6-2 et 7-6 (0), n’a pas trouvé de parade.

 

ENCADRE 1

Les 4 Majeurs

Les tournois du Grand Chelem sont au nombre de 4: Open d'Australie, Roland- Garros, Wimbledon et US Open. Ces quatre tournois sont aussi appelés « Majeurs ». La formule "Grand Chelem" est apparue pour la première fois dans le New York Times du 25 septembre 1938, sous la plume de Allyson Danzig, après l'exploit du tennisman américain, Donald Budge, premier joueur à gagner les 4 tournois dans la même année.

Cette année, si Novak Djokovic l'emportait à Melbourne, il deviendrait le troisième joueur de l'histoire, après Andre Agassi et Federer, à s'imposer quatre fois alors qu'une sixième victoire de Serena Williams ferait d'elle l'égale de l’Australienne Margaret Smith-Court.

Chez les Messieurs, deux joueurs ont réussi le Grand Chelem. Il s’agit, en 1938, de l’Américain Donald Budge (décédé le 14 décembre 1999), et de l’Australien Rod Laver, en 1962 et 1969. Chez les Dames, elles sont trois : l’Américaine Maureen Connolly (1953), l’Australienne Margaret Smith-Court (1970) et l’Allemande Steffi Graf (1988), l’épouse de Andre Agassi.

 

Les vainqueurs 2012

 

Open d'Australie :  Novak Djokovic (SRB) et Victoria Alexandra (BLR)

Roland- Garros : Rafael Nadal (ESP) et Maria Sharapova (RUS)

Wimbledon : Roger Federer (SUI) et Serena Williams(USA)

US Open : Andy Murray (GBR) et Serena Williams (USA)

 

ENCADRE 2

Le Top 10 mondial (14-27 janvier)

ATP

1. N.Djokovic (SRB)            12920

2. R.Federer (SUI)                10265

3. A.Murray (GBR)               8000

4. R.Nadal (ESP)                  6600

5. D.Ferrer (ESP)                  6505

6. T.Berdych (TCH)              4680

7. J.Del Potro (ARG)            4480

8. J.Tsonga (FRA)                 3375

9. J.Tipsarevic (SRB)            3090

10. R.Gasquet (FRA)            2720

WTA

1. V.Azarenka (BLR)            10325

2. M.Sharapova (RUS)          10045

3. S.Williams (USA)             9750

4. A.Radwanska (POL)         7750

5. A.Kerber (ALL)                5575

6. N.Li (CHN)                                   5135

7. S.Errani (ITA)                   5100

8. P.Kvitová (TCH)               5085

9. S.Stosur (AUS)                 4135

10. C.Wozniacki (DAN)        3765