Open d’Australie : Garbine Muguruza, 3e mondiale, éliminée au 3e tour

  • PDF

Open d’Australie

Tableau final Dames

Garbine Muguruza, 3e mondiale, éliminée au 3e tour

L'avalanche des têtes de série s'est poursuivie hier dans le tableau féminin, avec la défaite au troisième tour (6-3, 6-2, en 1h16) de l’Espagnole Garbiñe Muguruza, troisième mondiale, contre la Tchèque Barbora Strycova.

«C’était un très mauvais jour», a résumé samedi Garbiñe Muguruza après sa défaite (6-3, 6-2, en 1h16) contre Barbora Strycova, tombeuse de Caroline Garcia au premier tour. «Quand il n’y a rien, il n’y a rien. C’est bête à dire. Je crois qu’elle a quand même essayé, ça ne s’est pas forcément vu mais je crois qu’elle a quand même lutté malgré sa misère du jour, a expliqué son entraîneur Sam Sumyk. Mais il y a des fois où ça ne marche pas. Il n’y a aucune excuse. L’adversaire ressent ta misère et ça décuple ses forces. Il y a des fois où tu gagnes et d’autres où tu apprends.»

32 fautes directes en 17 jeux

La leçon a été violente avec un match complètement raté, rythmé par une accumulation de fautes directes (32 en dix-sept jeux et 1h16) et un service inefficace. L’expérimentée Barbora Strycova (29 ans) en a bien profité en s’appuyant sur ses forces habituelles : le déplacement, les variations et la régularité.

«Elle n’était pas dans son meilleur jour. Moi je frappais bien la balle et j’ai très bien servi, a-t-elle noté. Le plan était de jouer mon jeu en variant un peu et en cherchant de la profondeur.» Face à une 3e mondiale sans énergie, sa stratégie a bien fonctionné et elle atteint ainsi pour la première fois de sa carrière la deuxième semaine en Australie. A vingt-deux ans, la finaliste de Wimbledon 2015, elle, continue à apprendre.