TENNIS : Magistral triomphe d’Ines Ibbou !

  • PDF

38èmes Championnats d'Afrique 2015 des U 18 au Caire

Magistral triomphe d’Ines Ibbou !

L’Algérienne Ines Ibbou a surclassé tout le monde pour remporter le tableau de simple de la 38ème édition des Championnats d’Afrique de tennis U 18, qui s’est achevée hier, au Caire (Egypte). C’est son premier titre africain chez les juniors.

Par Omar Aït Ouméziane

La cadette algérienne (2ème année), Ines Ibbou, 152ème mondiale chez les juniors,  tête de série N 4 du tableau de simple filles de la 38ème édition des Championnats d’Afrique, organisée au Caire (Egypte), du 05 au 10 avril, n’a pas fait dans le détail pour remporter son premier titre africain. Les cinq adversaires qui se sont mises sur sa voie royale ont toutes, sans exception, cédé le passage en deux manches. Ceci pour dire que notre talentueuse et si prometteuse joueuse n’a pas perdu son temps à faire de la dentelle. Au grand dam, selon les échos qui nous sont parvenus, des organisateurs égyptiens qui ont alors tout fait pour perturber Ines Ibbou, rivale sérieuse de leur joueuse, Sandra Samir, en exigeant que la finale se joue à 13h alors que tout le monde savait que notre délégation avait le vol de retour à Alger à prendre à…15h30 ! Fort heureusement, et suite à la réaction énergique du directeur des équipes nationales (DEN), Mohamed Bouchabou, et le soutien du représentant de la Fédération internationale de tennis (FIT), le Marocain Amine Benmakhlouf, l’horaire a été ramené à 10h du matin.

Comme à son habitude, et toujours d’après notre source au Caire, Ines Ibbou a pris d’entrée les choses en main en ne laissant aucune ouverture à son adversaire, classée, il est utile de le préciser, 759ème mondiale dans le classement professionnel de la WTA, et N 13 des juniors l’an dernier. A l’issue d’une rencontre jugée « difficile », Ines Ibbou, meilleure tacticienne, a fini par l’emporter sur le score de 6-4 6-3.

Un beau triomphe, absolument indiscutable, qui vient, dans cette catégorie d’âge, après le titre enlevé par Amina Bennacer, en…1988 !

Comme Ines, qui  finit cette saison son passage chez les cadettes, sera junior en 2016 et 2017, elle pourrait même espérer égaler Warda Bouchabou, championne d’Afrique trois années de suite (1985, 1986, 1987).

 

  • Impressions…  Impressions…  Impressions…

 

Dr Mohamed Bouabdallah, président de la FAT :

« Ines Ibbou a un talent qui se confirme de jour en jour »

« Je suis, évidemment, très heureux de cette consécration africaine d’Ines Ibbou que je souhaitais de tout coeur. Cette joueuse a un authentique talent qui se confirme de jour en jour. Nous attendrons avec beaucoup d’impatience le prochain classement mondial des juniors qui sera publié par la Fédération internationale de tennis. Ce succès du Caire est magnifique, et pas seulement pour notre joueuse, mais également pour tout le tennis algérien. Nous avons besoin d’une locomotive pour faire, du développement de notre discipline, une réalité tangible. Encore une fois, bravo, Ines !

 

Mohamed Ammari, S-G de la FAT :

« 10 ans, jour pour jour, après Yasmine Alkéma »

« Cette victoire d’Ines Ibbou au championnat d’Afrique junior n’est certainement pas la dernière. Comme elle aura encore deux années à faire dans cette catégorie d’âge, je lui souhaite d’égaler le record de Warda Bouchabou, trois fois de suite sur le toit de l’Afrique, de 1985 à 1987. C’est dans les cordes d’Ines Ibbou dont le talent est authentique. »

 

Ines Ibbou :

« Je suis très heureuse »

« La finale a été très difficile mais j’ai su gérer tous les moments délicats de la rencontre. Sandra Samir est vraiment une joueuse redoutable, qui est classée 759ème à la WTA. De ce fait, il me fallait faire très attention et garder tout le temps l’avantage. Je suis vraiment très heureuse d’offrir ce titre africain à mon pays. »

O.A.O

Les résultats de nos sélectionnés

 

<> FILLES

SIMPLE

1er tour :

Celestine Avomo Ella (GAB- 568) b. Sihem Sahli (ALG-1102) 3-6 6-3 6-3

Saâdia Belhadj (ALG-1188) - Bye (Exempte)

Ines Ibbou (ALG-152) [N 4] - Bye (Exempte)

 

2ème tour :

Rouxanne Janse Van Rensburg (RSA-234) b. Saâdia Belhadj (ALG-1188) 6-1 6-1

Ines Ibbou (ALG-152) [N 4] b. Lize-Elfrida Moolman (NAM- 1112) 6-0 6-0

 

3ème tour

Ines Ibbou (ALG-152 ITF) b. Zaïneb El Houari (MAR-408) 6-3 6-1

 

Quart de finale

Ines Ibbou (ALG-152 ITF) b. Chiraz Bechri (TUN-228) 6-2 6-2

 

Demi-finale

Ines Ibbou (ALG-152 ITF) b. Zani Barnard (RSA-224 ITF) 6-0 6-2

 

Finale

Ines Ibbou (ALG-152 ITF) b. Sandra Samir (EGY-759 WTA) 6-4 6-3

 

DOUBLE

1er tour :

Melissa Ishuan Ifidzhen (RUS)-Elizabeth Pam (NGR) b. Sihem Sahli- Saâdia Belhadj (ALG) 6-0 6-3

Ines Ibbou (ALG)- Chiraz Bechri (TUN) [N 2] – Bye (Exemptes)

 

2ème tour :

Ines Ibbou (ALG)- Chiraz Bechri (TUN) [N 2]  b.  Melissa Ishuan Ifidzhen (RUS)- Elizabeth Pam (NGR) 6-2 6-3

 

Quart de finale

Hana Mortagy- Sandra Samir (EGY) b. Ines Ibbou (ALG)- Chiraz Bechri (TUN) 6-4 1-6 (10-8)

 

<> GARCONS

SIMPLE

1er tour :

Kukutla Motlojoa (LES-1286) b. Fazil Habouche (ALG-WC) 6-1 6-1

 

DOUBLE

1er tour :

Adham Gaber (EGY)- Hugo Moreira (POR) b. Fazil Habouche (ALG)- Sulle Omary Hamisi (TAN) 6-1 6-3

 

  • POULES DE CLASSEMENT

 

GARCONS

Places 33 à 64:

Yacouba Maïga (MLI-1047) b. Fazil Habouche (ALG) 6-3 6-2

 

FILLES

Places 17 à 24:

Ahlam Shawkat (EGY-748) b. Saâdia Belhadj (ALG-1188) 6-2 6-1

Sihem Sahli (ALG-1102) b. Habiba Lasheen (EGY-403) 6-3 6-1

 

ENCADRE

PALMARES DES ALGERIENS

FILLES

2015   Ines Ibbou Junior

2005    Yasmine Alkema Minime

1988    Amina Bennacer Junior

1988    Lamia Hameurlaine Minime

1987    Warda Bouchabou Junior

1986    Warda Bouchabou Junior

1985    Warda Bouchabou Junior

1981    Samira Mahmoudi Junior

GARÇONS

 

2001    Lamine Ouahab Junior

2000    Lamine Ouahab Cadet

1998    Lamine Ouahab Minime

1987    Belkacem Chefri Minime

1985    Hodny Benazzi Minime

1979    Yacine Amier Junior

 

Les finalistes

 

2006 Amira Benaïssa, junior, battue par Fatima Zahra El Allami (MAR)

2002 Dehbia Kenza Aït Hamouda, minime, battue par Rana Hafez (EGY)

2000 Feriel Esseghir, junior, battue par Aniela Mojzis (RSA)

1985 Abdelhak Hameurlaïne, minime, battu par Hodny Benazzi (ALG)