TENNIS : Rafael Nadal a trois semaines et demie pour se soigner

  • PDF

TENNIS

Blessé au poignet droit avant l'US Open

Rafael Nadal a trois semaines et demie pour se soigner

Le numéro 2 mondial, Rafael Nadal, a des soucis de santé qui vont fortement contrarier son programme de tournois américains et lui faire perdre, peut être, beaucoup de points au classement ATP, actuellement dominé par le Serbe Novak Djokovic.

Blessa au poignet droit, et, de ce fait, contraint de déclarer forfait pour Toronto et Cincinnati, l’Espagnol s’engage dans une course contre la montre pour participer à l’US Open (quatrième et dernière levée du Grand Chelem 2014), qui se déroulera à New York, du 25 août au 8 septembre prochains. Son but : rester collé aux basques du numéro 1 mondial, Novak Djokovic.

L’été 2013 de Rafael Nadal avait été triomphal et pavé de victoires. Celui de 2014 s’annonce d’ores et déjà douloureux pour le Majorquin. Blessé au poignet droit lors d’une séance d’entraînement, le numéro deux mondial sera absent des courts pour "deux à trois semaines". Nadal dit adieu à ses titres glanés à Montréal (où se déroule l’Open du Canada un an sur deux) et Cincinnati. Il devrait pouvoir défendre son trône à l’US Open, mais sa condition, après des séances d’entraînement tronquées, ne sera pas idéale.

Un scénario cruel pour Nadal sur les terres qui l’ont consacré en août 2013 et avaient permis son irrésistible remontée au classement ATP en réalisant un carton sur la scène américaine. Trois tournois, trois victoires. Novak Djokovic, défait en finale du majeur étatsunien, avait sauvé sa place de numéro un sur le fil. Mais le fil était si ténu que dès le tournoi suivant à Pékin, le Serbe avait abandonné sa couronne au Majorquin. Une conclusion digne de la saison 2013 exceptionnelle (10 titres) de Nadal.

4000 points en jeu

Un an après, l’Espagnol peut perdre beaucoup lors de cette même tournée américaine. La place de numéro un, il l’a déjà cédée à Djokovic, en raison d’une élimination précoce à Wimbledon (8es) couplée au triomphe du Serbe sur le gazon londonien. Avec l’annonce de son forfait pour Toronto et Cincinnati, Nadal a aussi perdu les 2000 points au classement ATP qu’il avait gagnés ici même l’an passé. Et, s’il est de retour pour l’US Open, pas sûr qu’il pourra être compétitif. Il perdrait alors 2000 unités supplémentaires. Soit 4000 en tout.

Le calendrier de son retour n’est guère rassurant. Le communiqué officiel évoque "une absence d’au moins deux à trois semaines pendant lesquelles Rafael Nadal devra porter une attelle." Il pourrait reprendre l’entraînement complet le 20 août soit… cinq jours avant le début de la dernière levée du Grand Chelem de la saison. On a déjà connu meilleure préparation. Pour patienter, le numéro deux mondial en est réduit à s’exercer avec une attelle au poignet droit qui l’empêche de servir et de jouer son revers à deux mains.

ENCADRE

Points à défendre sur les trois tournois américains

Nadal 4000

Djokovic 1740

Federer 360

Wawrinka 775

Sous la menace suisse ?

Pour Nadal, c’est un second coup d’arrêt dans cette saison. L’Open d’Australie avait viré au drame lorsque l’Espagnol, diminué par une blessure au dos, s’était incliné face à Wawrinka en finale. Cette fois-ci, Nadal peut voir Djokovic prendre une avance considérable sur lui pour la place de numéro un mondial si le Serbe réalise un joli parcours en terre américaine. Pour le moment, 460 points séparent les deux hommes, une petite brèche, qui pourrait rapidement se transformer en gouffre. Heureusement pour l’Espagnol, Djokovic doit aussi défendre des points, notamment ceux de sa finale à l’US Open l’an dernier.

Et si Nadal voit la place de numéro 1 s’éloigner, il pourrait aussi devoir regarder derrière où deux Suisses sont prêts à profiter de l’occasion pour refaire leur retard. Federer et Wawrinka sont pour l’instant loin (plus de 6000 points) mais en cas de scénario catastrophe pour l’Espagnol, il perdrait 4000 points. Sa place de numéro 2 ne résisterait alors pas à un parcours réussi de l’un des deux helvètes sur le sol américain. Un scénario du pire pour l’Espagnol qui a déjà chèrement payé ses blessures par le passé.

Source :Eurosport.fr


Une exhibition à 3500 mètres d'altitude

Federer et Vonn jouent ensemble au tennis

Le voile est levé sur le mystérieux défi lancé par Roger Federer à Lindsey Vonn. Les deux champions se sont donné rendez-vous à 3500 mètres d'altitude, à l'instigation d'un partenaire commun.

Quel est le point commun entre Roger Federer et Lindsay Vonn ? Les chocolats Lindt. Le chocolatier, qui sponsorise déjà Federer, a orchestré un coup marketing avec un match de tennis à 3450 mètres d'altitude sur le Jungfraujoch, dans les Alpes suisse. C'est la suite de la mystérieuse invitation par vidéo du Bâlois à la skieuse américaine deux jours après la finale perdue à Wimbledon.
Le match exhibition devant caméras et photographes intervient alors que l'entreprise zurichoise annonce la reprise de la société américaine Russell Stover Candies, rendue célèbre avec le film "Forrest Gump". Nouveau numéro trois du chocolat en Amérique du Nord, Lindt va ouvrir une boutique sur le Jungfraujoch.
Pour la petite histoire, tout vient d'un tweet datant d'octobre 2013 où Federer se proposait de relever un défi entre sportifs. Il voulait rivaliser avec un autre sportif dans n'importe quel sport. C'est Lindsey Vonn qui lui a répondu qu'elle jouerait au tennis avec lui s'il venait skier avec elle. Les chocolats Lindt ont rebondi sur cet échange. Une réaction rapide tout en douceur !