TENNIS : Parmi eux se cache, peut-être, le futur crack du circuit ATP

  • PDF

TENNIS

Raonic, Kyrgios, Dimitrov, Vesely :

Parmi eux se cache, peut-être, le futur crack du circuit ATP

Ils ont moins de 25 ans et viennent de réaliser leur meilleur parcours en Grand Chelem. Retour sur quatre jeunes joueurs qui ont marqué l'édition de Wimbledon... avant de squatter les hauteurs du classement ATP.

  • Milos Raonic (Canadien) - 23 ans – Droitier- 6e mondial au classement ATP

Nombre de titres en 2014 : 0

Victoires sur un Top 10 en 2014 : 1 (Murray à Indian Wells)

Raonic était l'un des joueurs les plus attendus de la saison pour faire son trou dans le Top 10 mondial. Et pour l'instant, il ne déçoit personne. Ce gros serveur d'un mètre 96, désormais protégé de Ricardo Piatti et Ivan Ljubicic, vient d'atteindre pour la première fois le dernier carré d'un tournoi majeur à Wimbledon. Pour le coup, son parcours londonien a été moins spectaculaire que celui d'un Dimitrov ou d'un Kyrgios, sa victoire la plus marquante restant un succès sur le Japonais Kei Nishikori, douzième mondial, en huitièmes de finale. Mais la régularité est là. Avant Londres, il a atteint les quarts de finale de Roland-Garros, où Novak Djokovic a stoppé sa progression. A Londres, à défaut d'avoir Rafael Nadal face à lui, c'est Nick Kyrgios qu'il a écarté de sa route, avant de s'incliner face à Roger Federer. Aurait-il été capable de battre l'Espagnol sur gazon ? Cela reste une énigme. En six matches cette saison face à des joueurs du Top 10, dont le numéro un mondial, le Canadien n'a eu qu'un seul moment de gloire : face à Murray à Indian Wells. L'US Open sera le Grand Chelem où il devra finir sa saison sur une bonne note.

  • Grigor Dimitrov (Bulgare) - 23 ans – Droitier- 9e mondial

Nombre de titres en 2014 : 3 (Queen's, Bucarest, Acapulco)

Victoires sur un Top 10 en 2014 : 4 (Murray à Wimbledon et Acapulco, Wawrinka au Queen's et Berdych à Rome)

S'il y a un joueur qui a le plus impressionné durant cette parenthèse sur gazon, c'est bien Grigor Dimitrov. Le Bulgare de 23 ans réalise la plus belle saison de sa carrière et semble enfin sur la pente ascendante. Enfin, car cela fait plusieurs années que ce jeune est annoncé comme un futur crack du circuit ATP. Ne l'appelez plus "Baby Federer". Ce surnom, il s'en éloigne de plus en plus pour devenir... lui-même. Voler de ses propres ailes, voici le plus important pour lui. A son chevet depuis septembre 2013, Roger Rasheed a trouvé les mots et les exercices pour métamorphoser ce joueur en manque de confiance pour franchir le premier cap important de sa carrière : briller dans un tournoi du Grand Chelem. Il l'a réussi en éliminant Andy Murray en personne en quart de finale de Wimbledon, rien que ça, après lui avoir volé la vedette au Queen's deux semaines plus tôt. Il a fallu un solide Djokovic pour briser son rêve de jouer une première finale majeure. Fort d'un parcours sans précédent en Grand Chelem, le voici propulser à la neuvième place mondiale avec encore une grosse marge de progression pour monter encore plus haut.

  • Nick Kyrgios (Australien) - 19 ans – Droitier- 66e mondial

Nombre de titres en 2014 : 0

Victoires sur un Top 10 en 2014 : 1 (Nadal à Wimbledon)

Il est le joueur le plus mal classé à avoir dominé Rafael Nadal dans un tournoi du Grand Chelem. Mais tout laisse à penser que cet Australien n'aura pas la même carrière que Lukas Rosol ou Steve Darcis, les deux précédents bourreaux de Nadal à Wimbledon ces deux dernières années. Pour sa première participation à Wimbledon, Nick Kyrgios a frappé fort en battant le numéro un mondial, double vainqueur à Londres en 2008 et 2010. Très fort même en rejoignant les quarts de finale d'un rendez-vous majeur dès son cinquième essai. Son parcours a été spectaculaire à Londres, son match le plus fou restant sa victoire du deuxième tour arrachée 10-8 au cinquième set face à Richard Gasquet, qui se demande encore comment il a fait pour manquer neuf balles de match face à cet Australien. A 19 ans, il est l'une des valeurs montantes du circuit : de 144e mondial, le voici au 66e rang du classement ATP, signant la meilleure progression de la quinzaine avec 78 places gagnées. Et même 117 depuis le début de la saison. Pour lui, le plus dur restera la confirmation maintenant qu'il est sous le feu des projecteurs.

  • Jiri Vesely Tchèque - 21 ans le 10 juillet – Gaucher- 67e mondial

Nombre de titres en 2014 : 0

Victoires sur un Top 10 en 2014 : 0

Ce Tchèque de quasiment deux mètres n'est pas le plus connu des quatre, il n'a pas dominé de Top 10 mondial, ni même été présent en seconde semaine de Grand Chelem, mais Jiri Vesely a quand même fait parler de lui à Londres. Pour la première fois de sa carrière, il a passé deux tours à Wimbledon en dominant notamment Gaël Monfils, 21e mondial. D'accord, le Français n'est pas un crack sur gazon, mais par cette victoire en cinq sets, il a signé la performance de sa saison. Il avait passé un tour à Roland-Garros en dominant son compatriote Lukas Rosol, alors 51e mondial, avant de s'incliner face à Milos Raonic. Il n'a pas été loin de faire parler de lui dès le début de la saison en s'inclinant en cinq sets face à Kevin Anderson au premier tour de l'Open d'Australie, alors qu'il menait deux manches à rien. Dans le grand tableau de Wimbledon pour la première fois de sa carrière, il a été éliminé au troisième tour par Nick Kyrgios en quatre manches. Juste avant, il venait de signer deux finales consécutives en Challenger en République tchèque avec un titre à la clé. 289e mondial début 2013, il fait son entrée dans le Top 100 mondial en remportant six titres Future et Challenger sur dur et terre battue. Pas de doute, ce joueur sera aussi à surveiller à l'US Open et au-delà.

Source : Eurosport.fr


Masters de Londres

Novak Djokovic premier qualifié

Novak Djokovic, redevenu N.1 mondial après son deuxième sacre à Wimbledon dimanche, son septième trophée majeur, est assuré de participer au Masters en fin d'année à Londres, a annoncé lundi l'ATP.

Le Serbe, 27 ans, participera donc pour la huitième fois au tournoi, programmé du 9 au 16 novembre, où il visera un quatrième titre après ceux glanés en 2008, 2012 et 2013.

"Nole" avait cédé la place de N.1 mondial fin septembre à Rafael Nadal. Il a renoué dimanche avec le succès en Grand Chelem après trois échecs consécutifs en finale, à Wimbledon en 2013, à l'US Open la même année et à Roland-Garros cette année.

Djokovic s'est imposé dans le temple du All England Club face à Roger Federer en cinq sets 6-7 (7), 6-4, 7-6 (4), 5-7, 6-4.