TENNIS ; 9e titre pour Nadal ou 1er de Djokovic ?

  • PDF

TENNIS

Tournoi de Roland-Garros (Finale 2014)

9e titre pour Nadal ou 1er de Djokovic ?

La finale du simple messieurs de Roland-Garros 2014 est celle que tout le monde espérait. Le choc Nadal - Djokovic, en finale d’un tournoi du Grand Chelem, est le premier rendez-vous majeur de la saison.

De notre envoyé spécial, Omar Aït Ouméziane

Enfin, on y est ! Après deux semaines d’attente fébrile, on va voir ce qu’on va voir cet après-midi, sur le court central Philippe-Chatrier, avec la finale tant attendue du plus beau tournoi du monde sur terre battue qu’est Roland-Garros, la seconde levée tant convoitée du Grand Chelem 2014. Le N1 mondial face à son dauphin, que souhaiter de mieux dans ce tournoi qui fait tellement rêver ? L’Espagnol Rafael Nadal, maître insatiable des lieux, avec huit titres remportés à Paris (2005 à 2008 et 2010 à 2013), et le Serbe Novak Djokovic, vainqueur partout en Grand Chelem, sauf Porte d’Auteuil. C’est le plateau le plus «succulent» que le tennis mondial peut actuellement proposer à ses très nombreux «clients», ici et de par le monde, grâce à la télévision par satellite. En salle de presse, il y a deux jours, un confrère nous faisait, justement, remarquer que le matador de Manacor a réussi, à deux reprises, une série de quatre victoires consécutives. En 2009, le Suédois Robin Soderling, maintenant retiré des courts, suite à une grave maladie à la colonne vertébrale, avait stoppé le «cannibale» en l’éliminant en huitième de finale. Cette année-là vit d’ailleurs, comme par hasard, le seul triomphe du Suisse Roger Federer dans ce tournoi qui lui échappait sans cesse à cause d’un certain Nadal. Ce dernier est arrivé à Roland-Garros précédé de trois défaites. Ce qui ne lui était jamais arrivé auparavant. Un signe du destin ? Son dernier échec remonte au Masters 1000 de Rome, un test très significatif, face à… Djokovic. Lequel reste sur quatre victoires successives sur le Majorquin.

L’avis de Bjorn Borg

Le Suédois Bjorn Borg, six fois titré à Paris, qui aura l’honneur de remettre aujourd’hui la Coupe des Mousquetaires au vainqueur, déclarait hier : «Nous voulons tous voir Nadal - Djokovic en finale au meilleur des cinq sets. C’est la crème de la crème.» Prié de prendre position, Ice Borg a répondu : «Pour moi, Nadal est Nadal. Vous devez le battre au meilleur des cinq sets sur le central. Selon moi, il sera toujours le favori. Si vous battez Nadal ici, vous êtes un joueur incroyable.» Et quand c’est Borg qui parle, il faut l’écouter sérieusement.

La finale que Djokovic veut gagner

Novak Djokovic, «Nole» pour les intimes, a inscrit Roland-Garros tout en haut de ses objectifs. Il veut ce tournoi, le seul qui lui manque pour compléter enfin son Grand Chelem en carrière. Y arrivera-t-il ? Sur ce que nous avons vu en demi-finale face au formidable Ernests Gulbis, on commence à avoir un tout petit doute. Petit, certes, mais un doute quand même, surtout quand on a vu comment Gulbis a joué. A un moment du match, Djokovic a même, de rage, cassé sa raquette. Il s’est immédiatement excusé auprès du public, et même deux fois qu’une. Mais ce geste d’énervement a montré que le Serbe était sous pression. Il s’est qualifié pour la finale en quatre manches, pendant que son rival d’aujourd’hui passait au dernier tour en se promenant face au Britannique Andy Murray : trois petits sets et puis s’en va ! Alors, un pronostic ? Nous n’oserons pas faire un choix tant ces deux joueurs sont parfaitement conscients que cette finale aura des répercussions profondes sur la suite de la saison du vainqueur, et surtout du perdant.

Leur parcours 2014

  • Rafael Nadal :

18 sets gagnés, 1 concédé (face à son compatriote David Ferrer, en quart de finale).

  • Djokovic :

18 sets gagnés, 2 concédés (face au Croate Marin Cilic, au 3e tour, et le Letton Ernests Gulbis, en demi-finale).

Leur finale 2012

Rafael Nadal bat Novak Djokovic 6-4 6-3 2-6 7-5