TENNIS : Ce n'est pas facile pour Nadal

  • PDF

TENNIS

Tournoi de Roland-Garros (Tirage au sort)

Ce n'est pas facile pour Nadal

Par Omar Aït Ouméziane

Le tirage au sort de Roland-Garros, seconde levée du Grand Chelem 2014, a été effectué dans la matinée d’hier au Musée de la Fédération française de tennis.

Le tenant du titre, Rafael Nadal, huit fois vainqueur à la Porte d’Auteuil, n’arrive pas à Paris, cette année, précédée de titres ronflants gagnés en grand nombre dans les Masters 1000. En effet, après un printemps compliqué, qui n’avait rien « d’arabe », et au cours duquel le matador de Manacor a été, suprême injure, déboulonné par deux de ses compatriotes, Nicolas Almagro, à Barcelone, et David Ferrer, à Monte-Carlo, soit deux tournois où il avait l’habitude d’affoler les compteurs, Nadal sait maintenant que plus rien ne sera comme avant. Le tirage au sort lui a « offert » deux adversaires qui sont tout, sauf des cadeaux : Ferrer dès les quarts de finale, puis, si tout va bien, le Suisse Stanislas Wawrinka (vainqueur de l’Open d’Australie 2014) en demi-finale. Sans oublier que dès le second tour, il pourrait avoir à en découdre avec un joueur autrichien dont il faut bien retenir le nom : Dominic Thiem. Dans cette même partie de tableau, il y a aussi le Britannique Andy Murray, un joueur qui est en train de retrouver ses marques. Bref, le Roland-Garros, édition 2014, ne s’annonce pas du tout facile pour l’orgueilleux Nadal.

Djokovic guette l’occasion

Le cru 2014 a placé Roger Federer (N4 mondial) dans le même « quartier » que Novak Djkovic (N2). Ces deux joueurs devraient se retrouver, s’ils ne s’égarent pas en chemin, dans le dernier carré d’une compétition qui s’annonce aussi fantastique à vivre que celles des précédentes années, sinon plus. Cette fois, en effet, « Nole » a l’ambition de soulever, enfin, la Coupe des Mousquetaires le 8 juin prochain. Ainsi, il réussirait son Grand Chelem en carrière.

Williams-Sharapova en quarts ?

Dans le simple féminin, la tenante du titre et N.1 mondiale, Serena Williams, pourrait retrouver Maria Sharapova , vainqueur en 2012 et finaliste l'an passé, en quarts de finale. Mais on n’en est pas encore là. Attendons les premiers tours.

S’il y a une Française qui fait beaucoup parler d’elle ces derniers temps, c’est bien Caroline Garcia. Malheureusement pour cette jeune joueuse d’avenir, au premier tour, c’est la Serbe Ana Ivanovic, qui sera de l’autre côté du filet. Nul doute que ce match attirera du monde.

La suite « africaine » des qualifications

Les tableaux des qualifications Messieurs et Dames, ont été sévères pour les quatre Africains engagés dans la compétition. Au premier tour, l’Egyptien Mohamed Safwat (210 ATP) a été laminé par l’Italien Paolo Lorenzi (90 ATP), tête de série N1, sur le score de 6-1, 6-1. Après avoir remporté son premier match face au Français Quentin Halys (707), le Tunisien Malek Jaziri, classé 116ème mondial, et tête de série N11, a ensuite été sorti du tableau par le Néerlandais Jesse Huta Galang (148), en 6-3 6-3.

Ce n’était pas plus réjouissant dans le simple féminin. Eliminée par l’Australienne Olivia Rogowska (125 WTA), en 6-2, 6-3, la Tunisienne Ons Jabeur, classée 164ème mondiale, a quitté le tournoi dès le premier tour. Tout comme la Sud-Africaine Chanel Simmonds (237) battue par l’Australienne Jarmila Gaidosova (254), en 6-2 6-3. Les temps sont durs pour le tennis africain !

O.A.O