TENNIS : COST 2000 (G) et Boumerdès (F) au-dessus du lot

  • PDF

TENNIS

Circuit fédéral des minimes (4e étape à Oran)

COST 2000 (G) et Boumerdès (F) au-dessus du lot

Par Sadek Belkheïr

Le club de tennis COST 2000 d’Oran à organisé le week-end dernier, en collaboration avec la Fédération algérienne de tennis (FAT), la 4e étape du Circuit fédéral des minimes, en garçons et filles.

Cette manifestation sportive s’est déroulée sur les courts de l’unité tennis de l’OPOW de la capitale de l’Ouest. La compétition a été marquée par la participation des ligues d’Alger, Béjaïa, Boumerdès, Mostaganem et Oran. Selon les organisateurs de l’événement, certaines associations sportives n’ont pas pu faire le déplacement en raison de la coïncidence de ce Challenge avec la période des examens scolaires chez leurs jeunes athlètes. Pourtant, le COST 2000 n’a ménagé aucun effort pour le bon déroulement de cette 4e étape du Circuit fédéral des minimes, avec une bonne organisation à la clé.

La direction du tournoi a été assurée par le président du club COST 2000, Mohamed Ramdani, alors que Salim Benhadjar a été chargé de la fonction de juge-arbitre.

Les tableaux en jeu ont regroupé 55 engagés (32 garçons et 23 filles), qui se sont défoncé sur les courts. Le premier jour était consacré aux éliminatoires. La lutte a été intense dans tous les matchs, tous les joueurs désirant, en effet, être présents en finale. La 2e journée de compétition a vu le déroulement des demi-finales et finales. Ainsi, lors des demi-finales des garçons, Zoheïr Haddouche (COST 2000) a battu son coéquipier El Hachemi Rachedi, accédant ainsi en finale. Il en a été de même du sociétaire de Bord El Kiffan, Ali Moussa, qui a passé aisément l’écueil du benjamin du Cost 2000 Achraf Ghadbaoui.

Chez les filles, Najat Azib (MB Béjaïa) a battu sa coéquipière Selma Oussalah, tandis que Alicia Rahem (Boumerdès) a disposé de la poussine Amina Arnaout (Nasr Oran).

La finale des garçons a consacré Zoheïr Haddouche (COST 2000), qui a pris le dessus sur Anis Ali Moussa de Bordj El Kiffan. La finale des filles a vu Alicia Rahem de Boumerdès battre Najat Azib de Béjaïa, remportant ainsi le titre haut la main. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les finales se sont déroulées sans saveur, en raison de l’absence d’une assistance digne de ce nom. Les jeunots ont dû se contenter d’étaler leur talent tout au plus devant quelques-uns de leurs parents. C’est bien dommage pour ces jeunes dont certains ont un avenir prometteur.

Au terme de la compétition, les jeunes athlètes ont eu droit a une réception au cours de laquelle les vainqueurs ont eu droit a des bons d’achat offerts par la Fédération algérienne de tennis (FAT).

Impressions … Impressions …

Karim Derouis (DTS COST 2000) :

«COST 2000 reste le 1er club de tennis national, malgré les contraintes»

« Ce circuit entrait dans le cadre du programme de la fédération. L’organisation de Cette 4e édition nous a été confiée et voilà, nous avons mis les moyens pour son bon déroulement. La participation est réservée uniquement aux 14 ans et moins, garçons et filles. Donc, COST 2000 a eu l’honneur d’organiser cette compétition et, comme a l’accoutumée, nous avons répondu présent. Je tiens à remercier le directeur de l’OPOW, qui a mis à notre disposition l’unité tennis et ses courts. Je pense que tout s’est déroulé dans de bonnes conditions, aucune réclamation n’ayant été enregistrée. On regrette seulement l’absence de certains clubs, notamment de Tlemcen et d’autres dont on ignore les raisons. On aurait aimé que les joueurs de ces clubs, qui ont brillé par leur absence, aient fait le déplacement au moins pour leurs jeunes. Quant au niveau de la compétition, il est appréciable. Le COST 2000 reste toujours un club qui recèle un bon vivier, même si je regrette beaucoup l’absence d’un travail consistant en direction de nos jeunes, en raison du manque de compétitions et de l’insuffisance du volume de travail. Nous avons beaucoup de joueurs compétitifs qui ont besoin d’un bon volume de travail conséquent. L’OPOW ne met pas à notre disposition un créneau horaire suffisant, puisque les entraînements chez les jeunes ne commencent qu’a partir de 17 heures. Si statistiquement parlant le COST 2000 est un grand club aux nombreux titres, il n’en demeure pas moins que notre problème a besoin d’être pris en charge et résolu rapidement».

Sadek B.

Résultats des finales

<> Garçons :

Zoheïr Haddouche (COST 2000) bat Anis Ali Moussa (CR Bordj El Kiffan) 6-2, 3-6, 6-2

<> Filles :

Alicia Rahem (Boumerès) bat Nadjat Azib (MB Béjaïa) 6-2, 6-3