TENNIS : Nadal gagne sur abandon de Nishikori

  • PDF

TENNIS

Masters 1000 de Madrid

Nadal gagne sur abandon de Nishikori

Rafael Nadal a remporté dimanche le Masters 1000 de Madrid. Mené 6-2, 4-2, l'Espagnol s'est imposé après l'abandon de Kei Nishikori à 2-6, 6-4, 3-0. La Japonais, gêné au dos depuis le début de la semaine, a été contraint de renoncer alors qu'il avait très bien débuté cette finale...

Le combat tenait toutes ses promesses, le public du Manolo Santana s’enflammait après l’égalisation de Rafael Nadal à un set partout… Mais voilà, le troisième opus de cette belle finale à Madrid n’a pas pu aller à son terme, la faute au dos de Nishikori. Depuis le début de la semaine, le Japonais s’est plaint de douleurs en bas de son dos. Cela ne l’a pas empêché de terrasser Ferrer en demies samedi soir et de tenir la dragée haute au Majorquin dimanche, mais la blessure est apparue, vivace, au pire moment. Arrivant à peine à servir, ne bougeant presque plus, Nishikori a renoncé à 0-3 dans la manche décisive.

Nishikori a mené 6-2, 4-2

Un énorme coup dur pour le futur numéro 9 mondial – premier Japonais a intégrer le top 10 –, mais aussi pour le suspense de cette affiche. Car avant de renoncer, le challenger du jour a joué son meilleur tennis, menant jusqu’à 6-2, 4-2 devant une assistance abasourdie. Parfait en fond de court, agressif quand il le fallait, Nishikori a étouffé Nadal pendant près de 1h15. Pas au meilleur de sa forme, le numéro 1 mondial a subi. Breaké deux fois et mené 5-1 dans la première manche, il l’a cédé en à peine 36 minutes.

Et le show Niskikori s’est poursuivi dans le deuxième set. D’emblée, il a pris le service de l’Espagnol, qui ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Rarement, pour ne pas dire jamais, il a semblé si désemparé sur sa surface de prédilection. Mené 4-2, il a finalement renversé la tendance. Juste après la première intervention du kiné pour soigner son adversaire, Nadal a débreaké et enchaîné sur un jeu blanc pour mener 5-4. Re-kiné pour Nishikori et nouveau break pour le Majorquin, qui a empoché le set sur sa première opportunité. Un tournant trop dur à avaler apparemment pour le corps de Nishikori, qui a préféré ne pas prendre de risques. De son côté, Nadal, qui a remporté le 63e titre de sa carrière, son 27e Masters 1000 et surtout son premier tournoi sur terre battue en ce printemps 2014, sait désormais que l’opposition est aguerrie à deux semaines de Roland-Garros.

Le 31ème titre de Maria Sharapova

Maria Sharapova a enlevé dimanche le tournoi de Madrid. Malgré un premier set complètement raté, la Russe, tête de série numéro 8, a dominé Simona Halep (N°4) en finale (1-6, 6-2, 6-3) et glané son 2e titre de la saison, le 31e de sa carrière.

Arrivée dans la capitale espagnole avec une modeste tête de série numéro 8, la Russe a en effet montré qu’il faudrait compter sur elle en ce printemps 2014. Tombeuse de Li Na (N°2) en quarts (2-6, 7-6 [5], 6-3) et d’Agnieszka Radwanska (N°3) en demies (6-1, 6-4), elle a enchaîné en finale face à la Roumaine, 5e joueuse mondiale et pas la dernière venue sur terre battue.


Classement mondial des juniors

Inès Ibbou gagne 20 places

La cadette algérienne Inès Ibbou poursuit sa belle progression dans le classement mondial des juniors, publié hier par la Fédération internationale de tennis (FIT). Classé 184ème la semaine dernière, Ibbou a gagné vingt places pour se retrouver maintenant à la 164ème position d’une hiérarchie mondiale qui compte plus de 2000 joueuses. C’est dire l’importance du chemin parcouru en quelques mois par l’espoir féminin numéro 1 du tennis algérien. Nous en reparlerons dans la prochaine édition.

O.A.O.