TENNIS : Mohamed Hassan rate le coche

  • PDF

TENNIS

Tournoi international de Ben Aknoun (Alger, Futures 2)

Mohamed Hassan rate le coche

Par Omar Aït Ouméziane

Le tennisman algérien Mohamed Hassan est passé hier à côté d’un bel exploit au premier tour du tableau final du second tournoi (dédié à la mémoire de Slim Zanat) du circuit international professionnel des « Futures », organisé par la Fédération algérienne de tennis (FAT), au TCP Les Palmiers (Ben Aknoun), du 7 au 12 avril.

Bénéficiaire d’une wild-card (invitation » pour le tableau final, accordée par la Fédération algérienne de tennis (FAT), Mohamed Hassan, membre de la sélection nationale, est vraiment passé, hier, à côté d’un bel exploit. Le joueur du TCP Les Palmiers (Ben Aknoun), qui évoluait donc devant son propre public, était opposé à la tête de série N6, l’Italien Omar Giacalone, classé 645ème mondial. Face à un adversaire de ce calibre, l’Algérien a mené 4-2 dans la première manche avant de la perdre en 6-4. Dans la seconde, Hassan a également mené 4-1, puis 5-3. Malheureusement, le tie-break (jeu décisif) devait s’avérer fatal à notre dernier espoir dans ce second tournoi, dédié à la mémoire de Slim Zanat, du circuit international professionnel des « Futures ». Battu 6-4, 7-6(4), le médaillé d’argent des Jeux de la solidarité islamique, qui ont eu lieu en Indonésie, l’an dernier, n’a pas à rougir de cette défaite. Pour l’anecdote, on notera que Giacalone a éliminé, l’un à Oran (Mohamed Nazim Makhlouf), l’autre hier (Hassan), deux joueurs susceptibles de prendre, un jour, la relève du tenant du titre national, Abdelhak Hameurlaïne. Un joueur, âgé de 42 ans, à citer en exemple aux jeunes pour son sérieux à l’entraînement et sa longévité sportive. L’un découlant de l’autre, certainement.

Le tournoi se poursuivra sans nos tennismen, sur le court. On espère seulement qu’ils seront, malgré tout, présents dans les tribunes, jusqu’à la finale de samedi prochain. Ne serait-ce que pour voir l’écart qui les sépare encore des joueurs classés à l’ATP…

Ce tournoi du TCP (Futures 2), parrainé par le concessionnaire automobile, Diamal Chevrolet,et Ifri, dirigé par le DOS de la FAT, Hamza Khelassi, est doté de 15 000 $.

Les tableaux sont placés sous la responsabilité du Tunisien Kamel Belhaj Alaya, juge-arbitre international de ce circuit professionnel des « Futures ».

O.A.O

Les résultats

SIMPLE (Tableau final)

Premier tour

(1) Germain Gigounon (ALL-243) b. Isade Juneau (CAN-1213) 6-0 6-1

Jonathan Kanar (FRA-1436) b. Jorge Martinez Martinez (ESP-1521) 7-5 6-0

Marc Garcia-Roman (ESP-1154) b. Mehdi Jdi (MAR-1205) 6-3 6-3

(7) Yannick Vandenbulcke (BEL-726) b. Adriano Quinti (ALL-2194) 6-0 6-0

(4) Andre Gaspar Murta (POR-611) b. Antonio Campo (ITA-998) 6-2 3-6 6-4

Medy Chettar (FRA-1050) b. Shobu Ijima (JPN) 6-2 7-6(1)

Jordan Ubiergo (FRA-1042) b. David Pel (NED-1122) 6-4 6-3

(8) Matteo Marrai (ITA-740) b. Mohamed Nazim Makhlouf (ALG) 6-3 6-0

(5) Laurent Rochette (FRA-644) b. Danyal Sualehe (POR) 6-3 6-2

Julien Dubail (BEL-745) b. Ferdinando Bonucelli (ITA-1425) 6-0 6-3

Reda Karakhi (MAR) b.Taha Tifnouti (MAR) 5-7 6-3 7-5

(3) Pol Toledo Bague (ESP-565) b. Mohamed Adnaoui (MAR-1336) 4-6 7-5 6-3

(6) Omar Giacalone (ITA-645) b. Mohamed Hassan (ALG) 6-4 76(4)

Samuel Bensoussan (FRA-996) b. Kevin Riviere (FRA) 75 76(4)

Remy Chala (FRA-1481) b. Hugo Gallinaro (FRA) 6-4 7-6(7)

(2) Pedja Krstin (SRB-325) b. Teri Groll (FRA-1498) 7-5 6-2

Second tour (Aujourd’hui, 10h)

(1) Germain Gigounon (ALL-243)- Jonathan Kanar (FRA-1436)

Marc Garcia-Roman (ESP-1154)- (7) Yannick Vandenbulcke (BEL-726)

(4) Andre Gaspar Murta (POR-611)- Medy Chettar (FRA-1050)

Jordan Ubiergo (FRA-1042)- (8) Matteo Marrai (ITA-740)

(5) Laurent Rochette (FRA-644)- Julien Dubail (BEL-745)

Reda Karakhi (MAR)- (3) Pol Toledo Bague (ESP-565)

(6) Omar Giacalone (ITA-645)- Samuel Bensoussan (FRA-996)

Remy Chala (FRA-1481)- (2) Pedja Krstin (SRB-325)


Les arbitres officiels du tournoi

Bronze badge : Kamyl Aoudia

White badge : Nassim Belazri, Abderrahmane Cherifa , Hakim Fateh, Amine Mohatet

Green badge : Walid Bouaouiche, Adel Guidoum, Sofiane Masmoudi, Mohamed Chemseddine Oulhaci.