TENNIS : Championnats inter clubs 2013

  • PDF

TENNIS-Championnats inter clubs 2013

Phase régionale ce week-end

Par Omar Aït Ouméziane

La Fédération algérienne de tennis (FAT) annonce l’organisation, ce week-end, de la phase régionale du Championnat national inter clubs 2013.

Toutes les ligues concernées ont reçu le calendrier de cette compétition, dont nous détenons une copie transmise par la Direction technique nationale, dirigée par Samir Amier. Cette première phase comporte trois régions : Ouest, Centre et Est. Celles-ci sont placées sous la responsabilité, respective, des superviseurs fédéraux suivants : Hakim Fateh, Abderahmane Cherifa et Amine Mohatet, tous arbitres internationaux (white badge).

La FAT donne également les précisions suivantes : « Toutes les rencontres se dérouleront en deux simples et un double. Les simples se joueront au meilleur des trois manches avec tie break dans toutes les manches. Par contre, le double se jouera selon le système dit « No Ad » où il n’y a pas d’avantage. A 40 égalité, le point suivant est décisif. S’il y a éventuellement un troisième set, on appliquera le super tie break à dix points (ndlr : La première équipe à remporter au moins dix points avec deux points d'écart gagne le match.) Le match de double se joue 30 minutes après la fin du dernier simple. En outre, le capitaine peut changer la composition de la paire de double dix minutes au plus tard avant le début du match. S’agissant des engagements des joueurs de simple et double, ils doivent être communiqués par le capitaine au juge-arbitre 30 minutes, au plus tard, avant le début des rencontres programmées. La feuille de match de la rencontre, dûment remplie, doit être envoyée par le juge-arbitre au siège de la FAT au plus tard 48h après la fin de la rencontre. Il remet également une copie au superviseur désigné de la région. »

Le programme :

Demain, 14h :

<> 14 ans et moins Garçons

* OUEST

CSUO Oran- AFFAK Mosta

CTM Tlemcen- ENNASR Oran

* CENTRE

TC Palmiers- CRB Bordj El Kiffan

ASV Blida- OC Rouiba

Hydra AC- ASAPC

MTC Boufarik- O.Boumerdès

* EST

ETS Skikda- JET21 Skikda

<> 14 ans et moins Filles

* OUEST

CTM Tlemcen- ENNASR Oran

AFFAK Mostaganem- CSUO Oran

* CENTRE

CRB Bordj Kifan- TC Palmiers

Hydra AC- ASAPC

ASV Blida- O.Boumerdès (Samedi, 9h)

MTC Boufarik- RC Boumerdès (Samedi, 9h)

<> 15 ans et plus Messieurs

* OUEST

CTM Tlemcen- ENNASR Oran

Ibn Sina Mostaganem- WAT Tlemcen

* CENTRE

ASV Blida- OC Rouiba

MTC Boufarik- O.Boumerdès

RC Boumerdès- Hydra AC

GSP- CRB Bordj El Kiffan

ASV Blida- O.Boumerdès (Samedi, 9h)

MTC Boufarik- TC Palmiers (Samedi, 9h)

* EST

ETS Skikda- JET21 Skikda

HAMRA Annaba- ATS Sétif

<> 15 ans et plus Dames

* OUEST

COST Oran- CTM Tlemcen

CSUO Oran- Haï Essalam Oran

* CENTRE

GSP- CRB Bordj El Kiffan

O.Boumerdès- OC Rouiba (Samedi, 9h)

Hydra AC- RC Boumerdès (Samedi, 9h)

MTC Boufarik- TC Palmiers (Samedi, 9h)

* EST

ETS Skikda- JET21 Skikda

ENCADRE

Saison 2013:

Rafael Nadal et Serena Williams, gloutons et jumeaux

Rafael Nadal et Serena Williams dominent nettement le tennis mondial cette année. L'Espagnol et l'Américaine affichent des stats quasi similaires. La preuve.

Question: quelle est la seule personne dans le panorama du tennis mondial à pouvoir rivaliser avec Rafael Nadal en 2013? Djokovic? Perdu. Murray? Non plus. Il faut aller sur le circuit féminin pour trouver celle qui peut lutter pied à pied avec le Majorquin. Serena Williams est la Nadal de la WTA. A moins que ce ne soit l'inverse. Une saison de rêve. Pour elle comme pour lui. Véritables jumeaux de la gloutonnerie tennistique, l'Espagnol et l'Américaine suivent des trajectoires presque identiques cette saison.

Nombre de titres: 10. Egalité. Serena Williams a rejoint Nadal à la faveur de sa victoire à Pékin et du revers du Majorquin contre Djkovic. Ils totalisent donc chacun 10 titres désormais en 2013. Pour une répartition là encore très approchante: Nadal a remporté six titres sur terre battue et quatre sur dur. Pour Serena, c'est fifty-fifty. Cinq tournois remportés sur l'ocre, cinq sur dur. Aucun titre sur surface rapide en salle pour l'un comme pour l'autre. Ce sera un de leurs défis de fin de saison. Ils surclassent la concurrence. 10 titres pour Nadal, c'est autant que Djokovic (4), Murray (4) et Ferrer (2) réunis, soit les trois joueurs qui le suivent au classement ATP. Quant à Williams, il faut prendre en compte le palmarès 2013 d'Azarenka (N.2), Sharapova (N.3), Radwanska (N.4), Li (N.5) et Errani (N.6) pour arriver à un total de 10 titres. C'est dire.

Nombre de titres du Grand Chelem: Egalité. Deux chacun. Les deux mêmes, d'ailleurs. Rafael Nadal a triomphé à Roland-Garros et à l'US Open, Serena Williams aussi. Ils ont tous les deux subi un échec cuisant à Wimbledon, même si la sortie de route de l'Espagnol a été beaucoup plus prématurée (1er tour) que celle de Serena (huitièmes, contre la future finaliste, Sabine Lisicki).

Nombre de défaites: Egalité. Jusqu'à dimanche dernier, Rafael Nadal avait perdu un match de moins que Serena Williams, mais le champion de Manacor s'est incliné en finale à Pékin, quand Williams, elle, s'y est imposée. L'un comme l'autre ont donc désormais subi quatre défaites en 2013. Début octobre, c'est peu. C'est même exceptionnel. Sur une saison complète (l'an dernier, il a subi six défaites, mais sur une demi-saison), Nadal n'avait jamais perdu moins de 10 matches. Pour Serena, en revanche, c'est un rythme durable. En 2012, elle n'avait déjà perdu que quatre rencontres. A noter que Nadal comme Williams ont subi la moitié de ces défaites face à un seul adversaire, leur dauphin au classement: Djokovic pour lui, Azarenka pour elle.

Nombre de victoires: Avantage Williams. Elle a joué un peu plus que lui. Et s'ils ont perdu autant (aussi peu, disons) l'un que l'autre, Serena Williams a remporté huit matches de plus: 73 contre 65. Son ratio est donc un peu plus élevé que celui de son confrère. 94,8% de victoires pour la protégée de Patrick Mouratoglou, contre 94,2% pour Nadal. Mais on est là dans le chiffre après la virgule. Derrière, chez les hommes ou les femmes, personne ne dépasse les 86% de victoires en 2013. Williams a par ailleurs aligné une série de 31 victoires consécutives. Nadal s'est arrêté à 22, mais il a atteint par deux fois ce total.

Nombre de victoires sur les Top 10. Avantage Nadal. Sur ce point, léger avantage à Rafa, qui a déjà signé 18 victoires face à ses confrères du Top 10 cette saison. C'est d'ores et déjà son record, alors même qu'il a raté le mois de janvier et que la saison n'est pas finie. Il s'était arrêté à 17 en 2008. Nadal a battu trois fois Djokovic et Federer, Ferrer et Berdych à quatre reprises, et une fois Tsonga, Wawrinka, Gasquet et Del Potro. De son côté, Williams n'est pas mal non plus avec 16 matches gagnés contre des Top 10 cette saison. Elle peut elle aussi espérer battre son record (18) qui date de… l'an dernier.

Source : Eurosport.fr (Laurent Vergne)