TENNIS : Circuit international féminin Ben Aknoun (16-21 septembre 2013)

  • PDF

 

Circuit international féminin Ben Aknoun (16-21 septembre 2013)

Forfait de Inès Ibbou

 

Le second tournoi du Circuit international féminin 2013 organisé par la Fédération algérienne de tennis (FAT) a débuté hier sur les courts du Tennis Club Les Palmiers de Ben Aknoun (Alger). Un forfait à signaler, celui de Inès Ibbou, la gagnante de Tlemcen.

Le public de Ben Aknoun ne verra pas la rencontre qui s’annonçait passionnante à suivre : celle qui devait opposer la jeune minime algérienne, Inès Ibbou, nette gagnante du tournoi de Tlemcen, à la tête de série N1 du tableau de simple, la Française Sherazad Benamar, classée 482ème mondiale. Ce match promettait, en effet, d’être une autre sorte de test intéressant pour notre joueuse qui a vraiment impressionné en enlevant l’épreuve de Tlemcen avec cinq victoires consécutives, toutes acquises en deux manches chaque fois. Comme nous le disions plus haut, le public est donc privé d’une confrontation qui allait attirer du monde, et ce, suite à la décision de l’entraîneur de Ibbou, Zine El Abidine Midoun de retirer sa joueuse du tournoi. Le motif invoqué a trait au paiement des primes (prize money). La part revenant à sa joueuse a été versée en dinars et non pas en euros comme c’est le cas pour les joueuses étrangères. C’est d’ailleurs ce que la FAT a toujours fait depuis des années « en ne versant pas des devises à des joueurs ou joueuses résidants en Algérie, respectant ainsi une mesure de la Banque Centrale d’Algérie. » C’est ce que n’a pas accepté l’entraîneur en question. Mais il est dommage que Inès Ibbou soit absente à Ben Aknoun où elle avait de fortes chances d’augmenter son capital points en prévision du classement mondial qui sera le sien la semaine prochaine. Comme on dit en pareil cas, affaire à suivre.

 

Tableau final du simple

Premier tour

(1) Sherazad Benamar (FRA-482) b. (SE) Inès Ibbou (ALG) w-o

Natasha Bredl (AUT-1183) – Kerstin Peckl ((AUT)

(Q) Assia Halo (ALG) – Solène Guyomard (FRA)

(Q) Nihed Benkaddour (ALG)- (5) Amandine Cazeaux (FRA-809)

(4) Josephine Boualem (FRA-787) b. (Q) Inès Chitoub (ALG) 6-0 6-0

Harmony Tan (FRA) b. (WC) Yassamine Boudjadi (ALG) 7-6(0) 6-3

Fatima Zohra Boukezzi (ALG) b. Sihem Sahli (ALG) 6-1 6-4

(WC) Sanaâ Benkaddour (ALG) - (8) Shivika Burman (IND-1081)

(6) Alina Wessel (ALL-879)- Amira Benaissa (ALG)

Chantelle Rigozzi (AUS)- Julie Tringa (FRA)

Cristina Moroi (ROU) b. (Q) Saâdia Belhadj (ALG) 6-1 6-0

(Q) Sofia Benhalima (ALG)- (3) Stamatia Fafaliou (778)

(7) Alexandra Riley (USA-1038)- Mia Nicole Eklund (FIN-1136)

(WC) Victoria Chehal (IND) b. (Q) Samara Amour (ALG) 6-0 6-1

Nikita Deshmuk (IND) b. (Q) Inès Belkis Ali Moussa (ALG) 6-2 6-3

(Q) Doria Khetib (ALG)- (2) Shweta Rana (IND-593)

 

 

Les 8 têtes de série

1. Sherazad Benamar (FRA-476)

2. Shweta Rana (IND- 642)

3. Stamatia Fafaliou (GRE-777)

4. Josephine Boualem (FRA-799)

5. Amandine Cazeaux (FRA-812)

6. Alina Wessel (ALL-881)

7. Alexandra Riley (USA-1032)

8. Shivika Burman (IND-1112)

 

 

Coupe Davis

Groupe Mondial 2013

Serbie-Rép. Tchèque en finale

La Serbie, qui a battu le Canada (3-2) dimanche, a rejoint la République tchèque en finale de la Coupe Davis. Ce dimanche, Novak Djokovic a battu Milos Raonic (7/6, 6/2, 6/2) tandis que Janko Tipsarevic a apporté le point de la qualification contre Vasek Pospisil (7/6, 6/2, 7/6).

La Serbie a obtenu son billet pour la finale de la Coupe Davis. Menés 2-1 avant les deux derniers simples dominicaux, les Serbes ont renversé la situation grâce à Novak Djokovic et Janko Tipsarevic. Le premier s’est facilement défait de Milos Raonic (7/6, 6/2, 6/2) tandis que le second a battu Vasek Pospisil, également en trois sets (7/6, 6/2, 7/6). En finale, la Serbie sera opposée aux tenants du titre, la République tchèque, qui a dominé l’Argentine (3/0).

L'équipe emmenée par le N.1 mondial Novak Djokovic aura l'occasion d'ajouter un deuxième trophée à son palmarès, lors la confrontation prévue les 15 et 17 novembre, après son succès en 2010 face à la France à Belgrade. Le N.1 mondial a d'abord remis son camp à égalité (2-2) avec les Canadiens en battant la valeur montante du tennis mondial Milos Raonic (N.11), en trois sets (7-6 (7/1), 6-2, 6-2). Il n'a fallu que deux heures à Djokovic pour remporter cette rencontre jouée sur terre battue, son adversaire n'ayant rivalisé avec lui que lors de la première manche où il a réussi à annuler un break de retard. Dans le cinquième match décisif, Janko Tipsarevic (N.23) a apporté le point de la victoire à la Serbie en battant le 41e joueur mondial Vasek Pospisil également en trois manches (7-6 (7-3), 6-2, 7-6 (8-6)). Le jeune Canadien avait déjà perdu son premier simple vendredi, sévèrement battu par Novak Djokovic qui ne lui avait cédé que six jeux (6-2, 6-0, 6-4).

 

Les Tchèques visent le doublé

 

Jeune pays né en 1993, la République tchèque a remporté le "Saladier d'argent" pour la première fois en 2012, vingt-deux ans après la Tchécoslovaquie du jeune Ivan Lendl. S'y ajoutent aussi deux finales, disputées par la République tchèque en 2009 et par la Tchécoslovaquie en 1975. L'équipe emmenée par Tomas Berdych et Radek Stepanek s'est qualifiée pour la finale dès samedi après avoir remporté les trois premiers matches face à l'Argentine privée de son meilleur élément Juan Martin del Potro. Le N. 7 mondial avait annoncé fin décembre qu'il ne participerait pas à la campagne 2013 pour se concentrer sur sa carrière individuelle.

Samedi à Prague, Tomas Berdych et Radek Stepanek avaient apporté le point décisif à leur pays en battant facilement le duo argentin composé de Carlos Berlocq et Horacio Zeballos (6-3, 6-4, 6-2). La veille, Stepanek avait dominé Juan Monaco (7-6 (7/3), 6-3, 6-2) tandis que le N.5 mondial était venu à bout de Leonardo Mayer (6-4, 4-6, 6-3, 6-4).

ENCADRE

Barrages

Grande-Bretagne, Australie et Allemagne dans le Groupe mondial

 

La Grande-Bretagne, emmenée Andy Murray, a assuré son retour dans le Groupe mondial de la Coupe Davis en battant la Croatie, alors que l'Australie et l'Allemagne se sont maintenues dimanche à l'issue des barrages.

Le N.3 mondial, Andy Murray, a apporté le point décisif à la Grande-Bretagne en s'imposant dans l'avant-dernier simple face au Croate Ivan Dodig (6-4, 6-2, 6-4), à Umag. La Grande-Bretagne retrouvera le Groupe Mondial en 2014 pour la première fois depuis 2008. Privés de leur meilleur joueur Marin Cilic, les Croates, vainqueurs en 2005, descendent pour la première fois depuis 2007.

Bernard Tomic, N.51 mondial, a assuré le maintien de l'Australie grâce à sa victoire à Varsovie face au Polonais Lukasz Kubot 6-4, 7-6 (7/5), 6-3 lors de l'avant-dernier simple. Daniel Brands, tombeur de Roger Federer à Gstaad en juillet, a offert le maintien dans le Groupe mondial à l'Allemagne en battant Tomaz Bellucci 6-4, 6-2, 6-3.