TENNIS : Tournoi de Wimbledon

  • PDF

 

Tournoi de Wimbledon

Andy Murray, 77 ans après Fred Perry !

Andy Murray est entré dans l'histoire de Wimbledon en étant le premier Britannique à s'imposer à Londres depuis Fred Perry en 1936 aux dépens du numéro un mondial Novak Djokovic (6-4, 7-5, 6-4). L'Ecossais décroche son deuxième trophée majeur après l'US Open 2012.

Wimbledon tient enfin son nouveau Fred Perry. Andy Murray a enfin concrétisé tous les espoirs que les Britanniques plaçaient en lui en remportant la finale 2013 face au numéro un mondial Novak Djokovic (6-4, 7-5, 6-4). Finaliste malheureux l'an passé face à Roger Federer, l'Ecossais est ainsi parvenu à faire ce qu'aucun Britannique n'avait réalisé depuis 1936. Et a apporté un nouveau vainqueur au tournoi comme Marion Bartoli chez les dames samedi. Comme à l'US Open 2012, cette victoire historique a été forgée face à Djokovic, superbe combattant jusqu'au bout. Fort de son 28e titre en carrière, l'Ecossais succède à Roger Federer et décroche surtout son deuxième titre majeur après en avoir perdu cinq finales, la dernière à l'Open d'Australie au début de cette année.

Lors de cette quinzaine, Murray n'avait encore pas croisé de joueur du Top 10. Cela ne l'a pas empêché de s'imposer en trois sets face au leader du classement ATP, sur une surface où il n'a plus perdu depuis près d'un ans, série qui a commencé lors de sa campagne olympique victorieuse l'an passé à Londres.