TENNIS : Federer n’ira pas en demi-finale

  • PDF

 

Federer n’ira pas en demi-finale

Incroyable exploit de Tsonga en 3 sets !

Le tournoi de Roland-Garros, seconde levée du Grand Chelem, n’est jamais facile, même pour les meilleurs. On l’a encore constaté hier avec l’élimination d’un monument du tennis mondial, Roger Federer, battu en 3 sets par Jo-Wilfried Tsonga.

La rencontre mettant aux prises en quart de finale le Suisse Roger Federer et le Français Jo-Wilfried Tsonga, était attendue par tous depuis le début du tournoi de Roland-Garros. Le rendez-vous a bel et bien eu lieu hier avec un final incroyable. Nous savions que Tsonga, qui n’avait encore jamais battu un membre du Top 5 mondial, en était tout simplement traumatisé. Pour exorciser ses démons, il avait besoin d’une victoire hors norme. Et cette victoire, il l’a obtenue hier sur le central « Philippe-Chatrier » aux tribunes remplies à ras bord d’un public électrisé. En gagnant en « seulement » trois manches, 7-5, 6-3, 6-3, Tsonga a signé un extraordinaire exploit. Il devient le premier joueur français à battre Federer à Roland-Garros. Et pour passer en demi-finale pour la première fois de sa carrière en Grand Chelem, il a enfin eu « sa » victoire face à un joueur du Top 5. Et pas n’importe lequel. En somme, d’une pierre, deux coups ! Il fallait le faire, Tsonga l’a fait. Et maintenant il lui faut très vite se reconcentrer sur la suite du tournoi. Demain, dans le dernier carré, il aura pour client un joueur qui est un sacré renvoyeur de fond de court, l’Espagnol David Ferrer. Ce dernier, pour parvenir à ce stade du tournoi, a littéralement étouffé son compatriote Tommy Robredo en 6-2, 6-1, 6-1. Tsonga est averti, son public aussi. Un public qui sera encore plus exigeant maintenant que son joueur préféré est aux portes de la finale.

Le programme d’aujourd’hui

Quarts de finale, 15h (Heure d’Alger)

Simple Messieurs

Novak Djokovic (SRB-1) – Tommy Haas (ALL-12)

Rafael Nadal (ESP-3) – Stanislas Wawrinka (SUI-9)

 

Simple Dames

Maria Kirilinko (RUS-12) – Victoria Azarenka (BLR-3)

Jelena Jankovic (SRB-18) – Maria Sharapova (RUS-2)

ENCADRE

Grand Prix national de la Jeunesse

Une forte participation attendue à l’OCO-Bachdjarah

Dans le cadre de la célébration du 50e anniversaire de l’Indépendance de notre pays, la Fédération algérienne de tennis (FAT), annonce l’organisation du Grand Prix National de la Jeunesse, vendredi et samedi prochain. Selon les informations qui nous ont été communiquées, ce tournoi, qui se déroulera sur les courts de tennis de l’OCO-Bachdjarah, aura une dimension nationale. En effet, ce sont les meilleurs joueurs et joueuses des catégories d’âge des 8 ans et moins, 9-10 ans, 11-12 ans et 13-14 ans, qui sont appelés à se disputer les prix en jeu. Une forte participation est attendue du fait que pour tous les clubs qui seront représentés, le Grand Prix National de la Jeunesse servira d’utile préparation avant les Championnats d’Algérie 2013 domiciliés également au  Tennis Club de l’OCO-Bachdjarah, au début du mois prochain.

La FAT a confié le juge-arbitrage des différents tableaux du tournoi à Amine Mohatet, arbitre international. Les tours éliminatoires débuteront vendredi à 8h30. Les finales, qui sont programmées le lendemain, à partir de 15h, seront suivies de la traditionnelle cérémonie de remise des prix. Nul doute qu’il y aura de l’ambiance sur et en dehors des courts. Comme c’est toujours le cas lorsque des jeunes sont à l’affiche, et ce, quelque soit le club, ou la ligue, qui organise.

 

Visite surprise du MJS

 

En parlant, justement, de tournoi, il y a lieu de signaler que vendredi dernier, lors du Championnat régional du Centre, disputé à Bachdjarah, joueurs, encadreurs et spectateurs, ont eu l’agréable surprise de voir arriver le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi en personne. Une visite mise à profit, comme on peut s’en douter, par le président de la Fédération algérienne de tennis (FAT), le Dr Mohamed Bouabdallah, et le président de la Ligue algéroise de la discipline, Nacer Eddine Benhabilès, pour faire part à leur illustre visiteur de leur souhait de voir les jeunes joueurs bénéficier de la gratuité d’accès aux courts du TC Bachdjarah. Une demande qui devrait être prise en considération, au grand soulagement des clubs.

O.A.O