TENNIS : Djokovic en 4 sets, Nadal en 3

  • PDF

 

Djokovic en 4 sets, Nadal en 3

Encore un tour de piste avant « leur » rendez-vous

 

La neuvième journée de Roland-Garros, disputée hier sous le soleil, a vu s’envoler les dernières illusions de l’Allemand Philipp Kohlschreiber (face à Novak Djokovic) et du Japonais Kei Nishikori (contre Rafael Nadal).

 

Les temps sont durs pour les outsiders. Opposé à l’une des deux « montagnes » du tableau, l’Allemand Philipp Kohlschreiber pensait que, pour avoir gagné la première manche, il lui serait possible de continuer son ascension pour dépasser le Serbe Novak Djokovic, le N1 mondial et première tête de série. Hélas pour lui, et malgré des coups brillants qui ont souvent désarçonné son prestigieux vis-à-vis, l’Allemand n’avait pas les munitions nécessaires pour venir à bout de la résistance de Djokovic. Ce dernier, qui n’a pas paru hier aussi fringant que lors des trois premiers tours, a tout de même trouvé les ressources nécessaires pour anéantir les derniers espoirs de Kohlschreiber, forcé de rendre les armes en 4-6, 6-3, 6-4, 6-4. Une défaite dont il n’a pas du tout à rougir. Demain, en quart de finale, Djokovic sera opposé au vétéran allemand de 35 ans, l’étonnant Tommy Haas.

C’est un peu dans le même état d’esprit que Kohlschreiber que le premier japonais à ce stade du tableau depuis 1938, Kei Nishikori, est entré sur le court central « Philipe-Chatrier » pour

affronter le tenant du titre en personne, l’Espagnol Rafael Nadal. Malheureusement pour le Japonais, son adversaire, qui veille sur l’état de ses genoux avec beaucoup d’appréhension, ne tenait pas du tout à se laisser embarquer dans une rencontre à rebondissements. Nadal a très vite montré qu’il ne tenait pas à s’attarder sur le court. Vainqueur en 6-4, 6-1, 6-3, il est, apparemment, bien qu’il ne soit pas physiquement au point, prêt à se coltiner, demain, le vainqueur du match Wawrinka- Gasquet, encore en cours à l’heure où nous mettions sous presse.

 

ENCADRE

La 900ème victoire de Federer

 

Les chiffres de la carrière sportive exceptionnelle de Roger Federer affolent les statistiques. En éliminant le Français Gilles Simon, à l’issue d’une rencontre mouvementée qui est allée en cinq manches (6-1, 4-6, 2-6, 6-2, 6-3), l’ancien N1 mondial s’est qualifié pour son 36ème quart de finale dans les tournois du Grand Chelem. Ce succès était également son 900ème. Seuls les Américains Jimmy Connors (1243) et Ivan Lendl (1071), et l’Argentin GuillermoVilas (923) sont encore devant Federer en nombre de matches gagnés en carrière.

O.A.O

 

 

 

ENCADRE

DiCaprio dans les tribunes !

 

Après Cannes et Monaco, Leonardo DiCaprio continue sa tournée des événements les plus prisés du printemps en Europe !

Dimanche, il était à Roland-Garros. Invité par Nasser Al-Khelaifi, le président quatarien du PSG, la star américaine, actuellement à l'affiche du film Gatsby le Magnifique, a passé l'après-midi Porte d'Auteuil. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que sa venue n'est pas passée inaperçue.

L'acteur avait pourtant tout fait pour rester discret. Arrivé en milieu de journée, il a profité du spectacle offert par les premiers huitièmes de finaliste. Grosses lunettes de soleil, casquette vissée sur la tête, jean, chemise, il s'est fait tout petit dans les loges du court central. Mais on n'échappe pas si facilement à l'oeil aguerri des photographes qui l'ont rapidement repéré. En quelques minutes, la rumeur de sa présence s'est propagée dans les travées du stade. Tous voulaient apercevoir la star de Titanic. Mais après plusieurs heures passées à admirer les matches, il s'est éclipsé en toute discrétion (avant la fin de Federer-Simon) en passant par les bureaux de la Fédération Française de tennis situés sous les tribunes du court central. Dommage pour toutes ses admiratrices qui ont tenté, en vain, de l'apercevoir...