TENNIS : Championnat régional des non classés, à Oran

  • PDF

Championnat régional des non classés, à Oran

Le CSUO au-dessus du lot

 

La Ligue oranaise de tennis (LOT), qui œuvre pour la relance de la discipline dans l’ouest du pays, a organisé le week-end passé, sur les courts du complexe Kacem-Elimam de l’ASPTT d’Oran, le Championnat régional open des non classés.

 

Cette compétition a vu la participation de 58 athlètes, dont 7 filles, venus représenter 12 associations affiliées aux ligues d’Oran, Tlemcen et Mostaganem. La faible participation féminine est incompréhensible, contrairement aux précédentes éditions. Il semble cependant que l’importance des défections de la part de la gent féminine soit imputable au fait que ce Championnat régional ait coïncidé avec la période des examens scolaires. C’est du moins l’avis qui a prévalu dans l’environnement de cette compétition.

L’autre fait marquant est la délocalisation de ce Championnat au complexe de l’ASPTT. Une décision qui a aussi soulevé des interrogations, sachant toutes les compétitions de ce genre avaient pour habitude de se dérouler à l’unité OPOW. Pour les responsables de la LOT, cette délocalisation trouve sa justification dans le fait que les frais de participation aient été rehaussés par la direction de l’OPOW.

 

L’ASPTT remplace l’OPOW

 

Pour cette compétition, les courts de l’ASPTT avaient été bichonnés et bien entretenus pour l’occasion par les employés du complexe, qui ont d’ailleurs accueilli ce Championnat et ses organisateurs à bras ouverts. Les athlètes du CSUO se sont illustrés en remportant les deux finales, en filles et garçons. C’est ainsi que chez les garçons, le jeune Adnène Tahraoui (CSUO), après avoir éliminé Ramzi Belila (Ibn Sina) en demi-finale, a remporté la finale face  àKhalil (CTM). Chez les filles, c’est l’internationale Lynda Benkaddour (CSUO) qui a imposé sa suprématie pour arriver en finale et se mesurer à Imène Batata (Enasr), à laquelle elle n’a laissé aucune chance, s’adjugeant ainsi le titre de championne régionale.

Quant au club du CSUO, qui vient de voir, une fois de plus, ses jeunes athlètes s’illustrer, il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces résultats sont avant tout le fruit de la stabilité dont bénéficie ce club universitaire. Une stabilité alliée au sérieux de ses dirigeants.

A l’issue des finales, une cérémonie de remise de coupes a été organisée en présence des athlètes, de leurs parents et des organisateurs. Lynda Benkaddour a reçu son trophée de la main de Mustapha Belhamri, un des responsables du complexe ASPTT.

Lors de l’allocution qu’il a prononcée en la circonstance, le président de la LOT n’a pas manqué de féliciter les vainqueurs et de remercier les responsables du complexe ASPTT, qui ont  permis le déroulement de ce Championnat.

A noter que la direction du tournoi a été confiée à Hocine Soltani Hocine qui a été secondé par les juges-arbitres Mohamed Réda Benbernou et Larbi-Salim Belhadja.

 

Résultats des finales

Garçons :

Adnène Tahraoui. (CSUO) b. Khalil Radja (CTM) 2/6 6/2 6/2

 

Filles :

Lynda Bernkaddour (CSUO) b. Imène Batata (ENASR) 6/0 6/0

 

Liste des qualifiés pour le Championnat régional 3e Série

Garçons :

Adnène Tahraoui (CSUO), Khalil Radja, Mohamed Benosmane, Walid Bessaâd et Oussama Benosmane (CTM), Réda Boukhobza (COST 2000), Ramzi Belila (Ibn Sina), Mohamed Aïchouche (Balle Jaune Mostaganem), Sofiane Soltani et Mossaâb Rouisset (Haï Essalem).

 

Filles :

Lynda Bernkaddour (CSUO), Imène Batata ENASR), Nesrine Troubia (Haï Essalem) et Chaïma Bessaâd (CTM).