TENNIS : Partenaire de Roland-Garros

  • PDF

Partenaire de Roland-Garros

Emirates étend sa marque en France

Emirates et la Fédération Française de tennis ont annoncé ce mercredi la signature d’un contrat de cinq ans faisant de la compagnie aérienne un partenaire officiel de Roland Garros à compter de l’édition 2013.

Emirates étend un peu plus sa marque en France. La compagnie aérienne basée à Dubaï a signé un contrat de partenariat avec la FFT pour être l’un des sponsors de Roland-Garros pendant cinq ans à partir de cette année. La nouvelle a été annoncée par Jean Gachassin, président de la FFT et le président d’Emirates, Tim Clark, lors d’une conférence de presse organisée à Roland Garros ce mercredi.

Le président de l’une des compagnies aériennes au développement le plus rapide au monde, s’est réjoui de cette nouvelle collaboration : "Le tournoi de Roland-Garros, qui tire son nom de l’un des pionniers français de l’aéronautique, est une extension naturelle de notre portefeuille de parrainages actuel dans le tennis",  a-t-il expliqué. "Suivi par des millions d’amateurs dans le monde, ce prestigieux tournoi sur terre battue constitue une plate-forme idéale pour notre marque."

Emirates déjà présent à l’US Open

De son côté, Jean Gachassin voit en ce nouveau partenariat, une formidable opportunité pour "renforcer la marque Roland Garros au niveau international." Avant d’ajouter "qu'il était légitime que le tournoi de Roland-Garros, qui porte le nom d’un as de l’aviation, dont nous fêtons cette année le centenaire de la traversée historique de la Méditerranée, s’associe à l’une des plus grandes compagnies aériennes au monde."

Emirates disposera d’emplacements significatifs pour apposer son logo sur le court central (Philippe Chatrier). Mais également de loges au bord des courts ainsi que d’un salon privé pour accueillir ses invités au Village de Roland Garros. La plus importante compagnie aérienne des Émirats arabes unis aura aussi à sa disposition un espace pour accueillir le grand public dans le RG Lab, zone d’animation qui jouit d’une grande popularité durant le tournoi. A noter qu’Emirates est déjà partenaire d’un autre tournoi du Grand Chelem, l’US Open. Un acteur sur lequel il va falloir de plus en plus compter dans le monde du tennis.

 

Masters de Monte- Carlo

Le pari fou de Nadal

 

Rafael Nadal va encore jouer avec les chiffres et les records en visant un neuvième titre de suite à Monte-Carlo, lieu incontournable avant d'aller à Paris pour conquérir un huitième titre à Roland-Garros, l'un de ses objectifs de l'année.

Contrairement à la majorité des joueurs présents à Monte-Carlo, Nadal a passé un mois d'entraînement intensif sur son île de Majorque, après avoir fait l'impasse à Miami. Le but : être encore plus prêt physiquement qu'il ne l'est déjà pour le lancement de la saison européenne sur terre à Monte-Carlo. Lieu incontournable que le Majorquin a marqué au fer rouge depuis huit ans.

 

Le seul de l’ère Open

 

Après avoir manqué l'édition 2004 de Monte-Carlo, Nadal y a, depuis son retour en 2005, enchaîné 42 succès. Dans l'ère Open, aucun joueur ne peut se targuer d'avoir autant de réussites à la suite dans un tournoi ATP, d'autant plus dans un Masters 1000, tournois les plus importants après ceux du Grand Chelem. En somme, si Nadal venait à s'imposer cette semaine, il serait le seul joueur de l'ère Open à décrocher neuf fois un même tournoi ATP.

Huit sacres dans un même tournoi ATP est une statistique qui peut donner le vertige, mais cela n'est pas sans précédent dans l'histoire. En remontant au début du XXe siècle, on retombe sur un certain Jean Borotra qui a remporté treize fois le Championnat d'Angleterre sur court couvert, qui se disputait à l'époque sur un parquet en bois, entre les années 20 et 40. Un record d'un autre temps. Cette semaine, Nadal participe au premier Masters 1000 de la saison sur terre battue avec un premier record en vue à Monte-Carlo, qui en appellera d'autres, mais bien moindre comparé à celui qu'il battrait avec la conquête d'un huitième titre à Roland-Garros, le 9 juin prochain. Cela ferait de lui le premier joueur à remporter autant de fois un titre du Grand Chelem, devant Pete Sampras et Roger Federer, vainqueurs sept fois à Wimbledon.

ENCADRE

Il provoque presque un drame

 

De retour au plus haut niveau, Rafael Nadal brigue un neuvième - oui, vous lisez bien - neuvième titre consécutif à Monte-Carlo, où il fait figure de grand favori. Depuis son come-back à Vina del Mar, le "Taureau de Manacor" n'a subi qu'une seule défaite, en finale au Chili justement contre l'Argentin Zeballos.

Véritable superstar sur le Rocher, l'Espagnol a provoqué une violente émeute cette semaine en quittant le court d'entraînement numéro 11. Sécurité débordée, une foule affolée, et une cohue générale... Bousculé, Rafa a même du être évacué par les stewards. Certains enfants en pleurs, compressés les uns contre les autres, ont été pris de panique parce qu'ils ne pouvaient plus respirer. Bref, "on a frôlé le drame", rapporte un envoyé spécial du site welovetennis.fr.

Nadal est troisième tête de série au Masters 1000 de Monte-Carlo.