TENNIS DE TABLE : Domination de l’AJI Oran (M) et du NRW Alger (D)

  • PDF

TENNIS DE TABLE

Phase 2 des Championnats d’Algérie de Division 1 (M-D), à Oran

Domination de l’AJI Oran (M) et du NRW Alger (D)

 

La salle omnisports Akid-Lotfi d’Oran a abrité durant deux jours, le week-end passé, la phase 2 des Championnats d’Algérie de tennis de table de la Division 1 Dames et Messieurs.

 

Par Sadek Belkheïr

 

Après une première phase qui avait eu lieu les 27 et 28 janvier dernier à Douéra (Alger), ce sont pratiquement les mêmes clubs qui ont pris part à cette deuxième manche des Championnats d’Algérie de la Division 1 Dames et Messieurs de tennis de table, qui s’est déroulée à Oran. L’événement a été organisé par la Ligue oranaise de tennis de table (LOTT), présidée par Abdelhamid Ouadah, en collaboration avec la Fédération algérienne en charge de cette discipline sportive (FATT). L’aspect technique de cette compétition à été assuré par huit arbitres fédéraux et internationaux, encadrés par le juge-arbitre Tayeb Ammar et le manager Nadjib Tazerouti. Les équipes participantes se sont données à fond pour améliorer leur classement en prévision des play-offs (la course au titre national), prévus à Alger dans les prochains jours, et les play-downs (la lutte pour le maintien).

Chez les  dames, il n’y a pas eu de surprise, puisque le NRW Alger s’est emparé de la tête du classement, ce qui n’est pas le cas chez les messieurs où le club de l’ASJI Oran s’est illustré en remportant tous ses  matchs dont celui face au champion en titre, l’AJ Khroub, grâce notamment à l’athlète Abdelkrim Belhadji. L’équipe de l’ASJI Oran, coachée par  Houari Bensaïd, compte aussi dans son effectif l’international Idir Kourta et Nazim Nouili, deux joueurs de valeur.

Le président de la LOTT, Abdelhamid Ouadah, bien qu’affecté par la perte dernièrement de son jeune fils, n’a pas dérogé à la règle en matière d’organisation.

Impressions ... Impressions ... Impressions …

Kamel Zitouni, président de la FATT :

«On a assisté à des débats très relevés au point où il a fallu attendre les ultimes matchs pour connaître le classement final, que se soit en dames ou en messieurs. Beaucoup de club affichent en effet sensiblement le même niveau. Et puis, ce sont pratiquement les mêmes équipes qui s’illustrent chaque fois, dont l’AC Boudouaou, champion d’Algérie sept reprises. En somme, tout s’est bien passé si ce n’est ce problème de contre-jour rencontré dans cette nouvelle salle et qui a influé sur le bon déroulement des matchs. La lumière se reflète en effet sur la table de jeu et les athlètes ont eu parfois des difficultés à cibler la balle. On n’a pas encore de salle spécialisée pour le tennis de table».

Salim Hamani, entraîneur national dames et de l’AC Boudouaou :

«Les  équipes dames de la phase-aller conservent leurs positions, à savoir NRW Alger, ASF Arbâa et AC Boudouaou. C’est dire que lors des play-offs, le titre se jouera entre ces clubs et le FSRSU Bouzaréah, qui s’est classé en quatrième position. Je suis satisfait du rendement de mon équipe, malgré quelques difficultés rencontrées, vu que certaines nos athlètes sont des universitaires qui ont vu leur préparation perturbée, du fait de l’absence d’une infrastructure de qualité à Boudouaou».

Houari Bensaïd, entraîneur de l’ASJI Oran :

«Après une bonne première phase du Championnat, mon équipe a gagné tous ses matchs pour finir par s’adjuger la première place. Mais le plus important reste à venir, avec les play-offs, c’est-à-dire la lutte pour le titre national. Nous sommes donc en position de force et on doit garder cette bonne dynamique. L’ASJI Oran a été créée il y a tout juste huit ans, et nous sommes depuis quatre saisons en Division 1. On doit travailler davantage pour bien se préparer aux échéances futures. Mon souhait est d’aller jusqu’au bout et de remporter le titre national».

Brahim Lazazi, DTS du RCA et entraîneur national juniors :

«J’ai eu l’occasion de driver l’EN juniors qui a participé aux derniers Championnats arabes. Je suis là pour encadrer l’équipe de l’Arbâa et superviser les internationaux. S’agissant de la  participation de l’Arbâa, elle est satisfaisante. Le RCA est l’une des meilleures équipes au niveau national. Une équipe dotée d’un bon réservoir dont des internationaux tels que Aïssa Belkadi, Mohamed Lazazi et Amine Belkadi. Chaque saison, on dispute le titre national».

Sadek B.

Classement général

MESSIEURS :

1- AJI Oran             14 pts

2- RC Arbâa            13

3- AJ Khroub          12

4- NR Zéralda         11

5- CSA Tighenif     10

6- USMM Hadjout  09

7- AS Khroub          08

8- U Baraki              07

 

DAMES :

1- NRW Alger          14 pts

2- AC Boudouaou     12

3- ASAF Arbâa         12

4- FSRU Bouzaréah  12

5- NR Zéralda           10

6- LC Réghaïa           09

7- AS Khroub            08

8- JST Tedles            06