Athlétisme : Kenza Dahmani en bronze, déception pour Hadj-Lazib

  • PDF

La première journée des compétitions d’athlétisme des jeux Méditerranéens de Pescara, avant-hier, a été marquée par une troisième place, synonyme de médaille de bronze, de Kenza Dahmani (10 000 m) qui a laissé un goût d’inachevé. Et puis, il y a eu les ratages de Othmane Hadj-Lazib (110 m haies) qui a terminé au pied du podium ; et des marcheurs Hichem  Medjber et Ali Amrouche.

L’Algérie qui aurait pu espérer de meilleurs résultats a raté des chances certaines de monter sur le podium mardi en athlétisme, à Pescara. Ou, tout au moins, faire de meilleurs résultats.

Le strict minimum

L’athlète Kenza Dahmani s’est contentée du strict minimum en remportant la médaille de bronze dans la course du 10 000 m dames, dernière épreuve du programme de la 1e journée. Certes, c’est pour la 2e fois de sa carrière qu’elle est alignée sur cette distance, elle a réussi à améliorer son record personnel, descendu de 33’ 14 à 32’ 48’’ 44), mais elle a été « étouffée » par les deux autres concurrentes dans cette course, dont la médaille d’or est revenue à la turque Elvan Abeylegesse, en 31’ 51’’ 98 et l’argent à la serbe Olivera Jevtic, en 32’ 23’’ 06. A l’issue de sa course, la championne d’Algérie 2009 de cross-country et du 100 00 m

a déclaré que « malgré une blessure qui m’a beaucoup amoindrie et la douleur pendant toute la course, j’ai continué, il ne fallait pas décevoir. Je me suis préparée pour le semi marathon, c’est mon second 10 000 m et il y a une progression au chrono. Je dois dire que je suis heureuse de cette médaille en espérant qu’elle va ouvrir la voie aux autres athlètes pour faire mieux […] ».

 

Le chapitre des ratages

Au chapitre des ratages, il faut dire que Othmane Hadj-Lazib a raté une grande occasion d’inscrire une médaille dans son palmarès. Une chance que le recordman d’Algérie de la spécialité aura du mal à s’offrir de nouveau… Le Hadjouti du GSP s’est qualifié avec brio en finale de l’épreuve du 110 m haies, en se classant 3e de la série n° 1, avec un chrono de 13 secondes 90/100es, à 11 centièmes du vainqueur, l’espagnol Quinonez, vice-champion d’Europe (le 21 juin dernier), l’espagnol Jackson Quinonez (13’’60). C’est ce dernier qui s’imposera en finale (13’’60), disputée dans la soirée de mardi. Notre représentant se classera au pied du podium (4e), dans le temps de 13’’ 91, loin de son meilleur chrono de l’année et record personnel qui est de 13’’ 67, établi le 11 juin dernier, au meeting international d’Alger.

Les choses n’ont pas « marché » comme prévu pour nos marcheurs. Ali Amrouche n’a pas pu faire mieux que 5e, en 1h 27min 13sec, un temps qui le place loin du temps du vainqueur, l’italien Ivano Brugnetti (1h22min33sec). Son compatriote Hicham Medjber n’a pas franchi la ligne d’arrivée, il a été disqualifié par les juges de course.

Abdou Seghouani