VOVINAM VIET VO DAO : Un recyclage indispensable pour tous

  • PDF

VOVINAM VIET VO DAO

Stage à l’intention des arbitres nationaux

Un recyclage indispensable pour tous

En prévision de la saison sportive 2017-2018, la Commission des arbitres de la Fédération algérienne de vovinam viet vo dao a organisé un stage de recyclage, au profit des arbitres nationaux, les 29 et 30 septembre 2017, à la salle de proximité de Dar El Beïda (Alger).

Par Abdallah Guessoum

Ce stage fait partie du plan d’action de la Fédération algérienne de vovinam viet vo dao pour la saison 2017/2018, et ce dans le but de recycler les arbitres nationaux, afin qu’ils soient au diapason des nouveaux règlements de la discipline. En effet, trente-deux (32) arbitres, dont trois de sexe féminin, étaient présents pour suivre le programme qui a porté, entre autres, sur  l'explication et l'unification de l'interprétation des nouvelles règles de la Fédération internationale de vovinam viet vo dao. Ce premier regroupement a permis également  aux membres de la Commission des arbitres d’évaluer le niveau des officiels présents et de jauger également leur degré de maîtrise des règlements généraux applicables dans la discipline. Ce fut aussi l’occasion de leur dispenser plus de cours, afin d’améliorer  leurs connaissances et ce, en prévision des importantes compétitions reprises dans le calendrier de la saison 2017/2018. Les 32 arbitres ont suivi avec intérêt et assiduité cette formation,  où des  cours théoriques et pratiques leur ont été  dispensés par Tahar Achour de l'Institut national supérieur de formation et de technologie des sports d’Aïn Benian, et Abdelhak Semache, arbitre international.  Selon les présents, «  ce regroupement était indispensable pour que tous les arbitres parlent le même langage en compétition. »

Impressions…    Impressions…    Impressions…

Abdelhak Semache  (formateur et arbitre international) :

«Le règlement d’arbitrage contient d’abord des règles générales. Quant à ce stage d’arbitre, il a porté sur l'explication et l'unification de l'interprétation des nouvelles règles de la Fédération internationale de vovinam viet vo dao. Ce premier regroupement, sous la houlette de la Fédération algérienne de vovinam viet vo dao, a permis  aux arbitres d’évaluer leur niveau et de jauger leur degré de maîtrise des règlements généraux. Ce fut aussi l’occasion de leur dispenser   plus de cours afin d’améliorer leurs connaissances en la matière. Je voudrai les saluer, au passage, pour leur volonté d’être constamment à jour concernant  les  nouvelles règlementations. Les arbitres s’y intéressent vraiment. Vu  ma fonction de formateur des arbitres de vovinam viet vo dao, c’est essentiel de pouvoir leur expliquer les règles qui régissent cette discipline. Je  remercie également les arbitres qui sont venus  de plusieurs wilayas. On leur a également demandé de maintenir ce niveau d’arbitrage, afin d’être prêts pour la saison 2017/2018, avec la première compétition programmée, à savoir celle de la Coupe de l’ambassadeur du Vietnam qui va se dérouler à la fin du mois en cours. Le plus important dans l’arbitrage, c’est le déplacement de l’arbitre. A vrai dire, c’est là que réside toute la différence. Le geste est particulièrement important, car c’est lui qui reflète la personnalité de l’arbitre. Il faut travailler  beaucoup sur les tatamis et donner une bonne image de l’arbitrage.»

Abdallah G.