Natation : Jeux Africains de Maputo

  • PDF

 

16 nageurs ont suivi le dernier stage d’Alger

Par O. Kama

A l’instar de toutes les autres fédérations concernées, celle de la natation se prépare également aux prochains Jeux africains de Maputo, au Mozambique (03-18 septembre).

 

En prévision des Jeux africains de Maputo (Mozambique) prévus du 03 au 18 septembre, la Fédération algérienne de natation (FAN) a retenu, selon nos informations, une liste de seize nageurs, dont 6 filles, pour prendre part à ce rendez-vous continental. Une échéance que les pouvoirs publics, en l’occurrence le ministère de la Jeunesse et des Sports, a placé comme prioritaire. On retrouve sur cette liste bien évidemment les habitués de l’équipe nationale A, à l’image de Nabil Kebbab, Sofiane Daid, les deux frères Djendouci  (Riad et Badis) et Naoufel Benabid. Aux côtés de ces nageurs, il y aura également la nouvelle génération  représentée par  Abdelkader Afane qui vient de s’illustrer aux derniers championnats cadets de France (Voir notre édition d’hier), Oussama Sahnoune, héros des championnats d’Algérie au 50m nage libre,  Youghourta Haddad et Youghourta Boumali.

 

Mehdi Hamama écarté de la sélection

Dans la sélection des féminines, on retrouvera aussi celle qui détient plusieurs records d’Algérie, à savoir Fella Bennaceur, Malia Meghezi, médaillée de bronze aux 10es championnats d’Afrique de Casablanca (Septembre 2010) et Amel Melih, nouvelle détentrice du record d’Algérie au 50m dos (0 :30.95). Une performance réalisée aux championnats d‘Algérie le mois dernier. La liste définitive sera, selon toute vraisemblance, arrêtée à l’issue du stage qui débutera le 4 août prochain et s’échelonnera jusqu’aux Jeux africains.

Seule fausse note dans cette liste : l’absence de Mehdi Hamama écarté de la sélection nationale pour, semble-t-il, un différend entre lui et l’entraîneur national Karoly Von Töros.

 

Liste des athlètes sélectionnés

Messieurs : Nabil Kebbab, Sofiane Daid, Oussama Sahnoune, Naoufel Benabid, Riad et Badis Djendouci, Youghourta Haddad, Abdelkader Afane, Abdelghani Nefsi, Youghourta Boumali.

Dames : Fella Bennaceur, Amel Melih, Malia Meghezi, Nesrine Khelifati, Sarah Hadj Abderahmane, Lydia Yefsah.

 

14e édition des championnats du monde

Bye Bye Shanghai !

 

Shanghai c’est fini ! Les championnats du monde se sont achevés hier avec la consécration une fois de plus des Etats-Unis maîtres du monde en natation avec une moisson de 32 médailles dont 17 en or. La dernière s’est gagnée dans la vague de Michael Phelps et Ryan Lochte, qui ont dominé l’ultime épreuve de la journée, le relais 4x100m 4 nages (3 :32.06).

Auparavant, leur compatriote Jessica Hardy a remporté la première finale de la journée de clôture des Mondiaux de Shanghai. L'Américaine s'est imposée sur le 50m brasse en 0 :30.19  devant la Russe Yuliya Efimova (0 :30.49) et sa compatriote Rebecca Soni (0 :30.58), pour un podium sans surprise. Elle sera imitée juste après par son coéquipier Ryan Lochte qui a fait main basse sur le 400m 4 nages en s'imposant très largement en 4 :07.13, sans toutefois inquiéter le record du monde réalisé par Michael Phelps en combinaison (4 :03.84)

 

Alshammar championne du monde à 34 ans !

 

La 3e finale de cette séance, l’incroyable Thérèse Alshammar, une suédoise de bientôt 34 ans, est devenue la plus âgée des championnes du monde,  en 0 :24.14 au 50m nage libre.

Cette finale aiguisera l’appétit des « British » qui récoltent, grâce à leur nageur Liam Tancock leur seconde médaille en vermeil. Tancock s’est imposé au 50m dos en 0 :24.50 et conserve ainsi son titre mondial de la spécialité.

 

Yang Sun, nouveau recordman du monde au 1.500m NL

 

Et puis vint la course tant attendue par le public de Shanghai celle du 1.500m nage libre avec l’incroyable Yang Sun. Très prudent en début de course, se contentant de gérer son adversaire direct le Canadien Ryan Cochrane, le Chinois réalise un finish exceptionnel pour conclure sa finale en 14 :34.14 et coiffer sur le fil le record du monde de l’Australien Grant Hackett (14 :34.56) vieux de dix ans ! Le détenteur du titre mondial le Tunisien Oussama Mellouli s’est fait éjecter de cette finale se contentant de la 15e place aux éliminatoires avec le temps de  15 :13.56. La dernière finale en individuel, le 400m 4 nages est revenue finalement à l’Américaine Elizabeth Beisel plus prompte à la brasse que l’Australienne Stéphanie Rice partie très vite en papillon et en dos.

O. K.

 

Podiums de la dernière journée

50m brasse (Dames)

1- Jessica Hardy          USA               0 :30.19

2- Yuliya Efimova       Russie            0 :30.49

3- Rebecca Soni          USA               0 :30.58

 

400m 4 nages (Messieurs)

1- Ryan Lochte           USA               4:07.13

2- Tyler Clary              USA               4:11.17

3- Yuya Horihata       Japon             4:11.98

 

50m nage libre (Dames)

1- Thérèse Alshammar           Suède            0 :24.14

2- Ranomi Kromowidjojo       Pays Bas        0 :24.27

3- Marleen Veldhuis                Pays Bas        0 :24.49

 

50m dos (Messieurs)

1- Liam Tancock        Grande Bretagne       0 :24.50

2- Camille Lacourt     France                       0 :24.57

3- Gerhard Zandberg  Afrique du Sud         0 :24.66

 

1.500m nage libre (Messieurs)

1- Yang Sun               Chine                         14:34.14 (RM)

2- Cochrane Ryan       Canada                      14:44.46

3- Kis Gergo               Hongrie                      14:45.66

 

400m 4 nages Dames

1- Elizabeth Beisel      USA                           4:31.78

2- Hannah Miley        Grande Bretagne       4:34.22

3- Stéphanie Rice       Australie                    4:34.23

 

Relais 4 x 100 m 4 nages (Messieurs)

1- Etats-Unis             3:32.06

2- Australie                 3:32.26

3- Allemagne              3:32.60

 

Tableau des médailles

Pays                           Or       Argent            Bronze           Total

1- Etats-Unis                                     17        6                      9                      32

2- Chine                                15        12                    8                      35

3- Russie                               8          6                      3                      17

4- Brésil                                 4          0                      0                      4

5- Australie                           2          10                    4                      16

6- France                               2          4                      5                      11

7- Italie                                  2          4                      2                      8

8- Royaume-Uni                   2          3                      0                      5

9- Pays-Bas                           2          1                      3                      6

10- Grèce                              2          1                      1                      4

Pas de contrôle positif à Shanghai

Selon le Dr Andrew Pipe, président du comité de lutte contre le dopage de la Fédération internationale de natation (FINA) aucun des 300 tests urinaires et des 40 tests sanguins réalisés lors de ces championnats ne s’est avéré positif. Il a précisé également que ces tests avaient visé les athlètes auteurs des meilleures performances.

 

Barcelone, prochaine destination

La ville de Barcelone (Espagne) accueillera en juillet 2013, la 15e édition des championnats du monde de natation en grand basin. Les villes de Kazan (Russie) et Guadalajara (Mexique) seront les hôtes respectivement de la 16e et 17e édition.