Natation - Championnat d’Algérie des jeunes, àOran

  • PDF

Koléa, USMA, RTAET et WAT à l’honneur

Par B. Sadek

Malgré quelques aléas d’ordre organisationnel, les Championnats nationaux des jeunes en filles et garçons, ont pris fin samedi dernier, tard dans la soirée.

Au cours des trois journées de compétition, les jeunes nageurs minimes, cadets et juniors, représentant les 45 clubs engagés dans la compétition se sont donnés à fond pour confirmer leurs performances précédentes, pour certains, et dans l’espoir de se faire connaître, pour d’autres. Comme à l’accoutumée, l’école de l’USM Alger s’est adjugée le titre en minimes, en s’accaparant de la première place par points, mais aussi en juniors filles où elle a remporté le plus grand nombre de médailles. Mais incontestablement, le mérite revient, toujours en minimes, à l’O Koléa et à son école de natation de l’Opow, qui a vu les deux jeunes pupilles Rania Netsi et Soad Houalti rafler toute la mise, à savoir par médailles et par points. L’école de Tlemcen, pour sa part, s’est affirmée en cadettes et minimes par médailles, alors que les jeunes du club du RTAET, entraînés par Anouar Boutbina, ont remporté haut la main en cadets et juniors garçons le titre par médailles.

 

Des réserves ont été formulées

 

A l’issue de la compétition, une cérémonie de clôture a été organisée en présence des membres de la FAN et de la LON, ainsi que des nombreux invités présents qui ont tenu à y assister malgré l’heure tardive. A la suite de quoi, l’homme le plus actif des membres de la FAN, Mourad Riad en l’occurrence qui, en sa qualité de président de la commission d’arbitrage et de suivi des ligues, a tenu à réunir tous les officiels et organisateurs pour les remercier de leur disponibilité et leur sérieux. Un geste fort apprécié de tous.

Mais toujours est-il que, malgré le bon déroulement de la compétition, des réserves ont été formulées, comme celles de l’entraîneur de l’USM Alger Mâasri, qui a été des plus virulents envers les organisateurs.

 

Impressions… Impressions…

Zaza Affane (1re vice-présidente FAN) :

«La natation reprend des couleurs par rapport aux années précédentes»

«Le moins que je puisse dire, c’est que la natation reprend des couleurs et on a remarqué une bonne progression, surtout en ce qui concerne l’Ouest. Dans l’ensemble, le niveau est appréciable, ce qui prouve qu’il y a un travail qui se fait à la base à Tlemcen, Oran et au niveau des autres équipes. Maintenant, il faudra continuer à travailler et je demanderais, encore une fois, aux autorités, de prendre en main les problèmes rencontrés par la natation, notamment celui lié à l’absence d’infrastructures, et d’aider à l’essor de celle-ci. Et je ne manquerai pas de féliciter tous ceux qui ont mis la main pour la réussite de cette compétition. Et bravo aux champions !»

 

Tidjani Bennacer (président LON) :

«Nous sommes disposés à organiser d’autres compétitions»

«Il était de notre devoir de montrer notre disponibilité pour l’organisation de cette compétition au côté de nos amis de la FAN. Malgré quelques problèmes, liés notamment au nombre important de participants qu’il fallait bien gérer, nous avons pu réussir ces championnats. Je tiens donc à féliciter nos collaborateurs et tous ceux qui nous ont aidé de près ou de loin dans cette mission, notamment nos invités qui ont fait preuve de compréhension. Il me tient également à cœur d’exprimer ici notre disponibilité pour l’organisation d’autres compétitions, avec la promesse que nous ne ménagerons aucun effort pour leur réussite, compte tenu des compétences et de l’expérience accumulées par les membres de la LON. Et je dirais enfin que, pour peu que les autorités nous prêtent attention et nous accompagnent dans notre entreprise, je suis optimiste quant à voir la natation retrouver son lustre d’antan».

Anouar Boutbina (entraîneur RTAET) :

«Le service et le bon travail sont les secrets de notre réussite»

« Les belles performances du RTAET sont le fruit d’un sérieux travail effectué jusqu’ici. Nos cadets et juniors ont remporté haut la main leurs titres respectifs grâce à des nageurs qui ne cessent de confirmer de jour en jour, à l’image de Abdelkader Affane, Yacine Aboudaoud, Youghourta Haddad et Khalil Boughrara. Je n’omettrais pas de dire que j’ai vu de très bons jeunes chez l’équipe de l’O Koléa. En ce qui concerne l’organisation, elle était assez bonne. Seulement, je trouve que les séries étaient trop longues, pour terminer à 22h. D’où la nécessité de revoir tout cela. J’ai remarqué un grand écart entre les nageurs engagés. Pour avoir un bon niveau, il faut d’abord faire un tri avant toute compétition. Enfin, je n’omettrais pas de souligner que le niveau était appréciable».

 

Ali Mâasri (entraîneur USMA) :

«Gestion catastrophique de la compétition !»

«On a vu de bons nageurs émerger dans cette compétition. Par rapport aux précédentes, je dirais le niveau des nageurs d’Alger a régressé, contrairement à celui d’Oran qui est en nette progression. La raison réside dans la mauvaise gestion des piscines au niveau d’Alger, ce qui a fait qu’on a accusé un grand retard (cinq mois) dans notre préparation. D’ailleurs, on a dû se préparer à sec et on était obligés de tout rependre à zéro. Enfin, je n’omettrais pas de souligner l’organisation catastrophique, notamment en ce qui concerne la gestion de la compétition, qui a été complètement ratée, au point où tout le monde était dépassé. Et la responsabilité en incombe à la FAN».

 

Mohamed Bachferrag (entr. Sahel Nautique El Biar) :

«Nous voulons faire mieux à l’avenir»

«Concernant notre association, nous avons pu réaliser de bonnes performances. Je suis satisfait des résultats de nos nageurs, qui ont remporté des médailles malgré le manque de moyens. Nos minimes filles se sont distinguées au 50 mètres dos ainsi qu’au 200 mètres dos. Chez les garçons, on s’était basés beaucoup plus sur les relais. En tout cas, le travail continue et notre but consiste à faire mieux à l’avenir. Je remercie Oran pour l’accueil et la LON pour sa disponibilité».

B. S.