Natation – 10e édition des Championnats d’Afrique des nations, à Rabat

  • PDF

La 3e place pour l’Algérie

La sélection nationale de natation a terminé à la 3e place des Championnats d’Afrique de natation qui viennent de se dérouler à Casablanca (Maroc).

L’Algérie a enregistré un total de onze médailles (3 or, 4 argent, 4 bronze) auxquelles s’ajoute une breloque en bronze décrochée par Malia Meghezzi, dans la spécialité «eaux libres».

Organisé par la Fédération marocaine de natation, sous l’égide de la Confédération africaine de la discipline, ce rendez-vous continental a réuni, pendant huit jours (13 au 19 septembre), plus de 220 nageurs venus représenter 20 nations. La compétition, qui a été scindée en deux parties, s’est déroulée dans la piscine du complexe Mohamed V de Casablanca, pour la partie natation course, et sur la plage de Sidi Abed Temara, de cette même capitale économique marocaine, pour les eaux libres (marathon de 5 km).

 

Kebbab, le nageur par qui le bonheur arrive

 

S’il y a bien un nageur qui a réellement tiré son épingle du jeu, c’est bien évidemment Nabil Kebbab, qui mérite amplement son statut d’athlète d’élite. Les seules médailles en vermeil obtenues par l’Algérie l’ont été grâce à lui. Nageur polyvalent, il l’a prouvé à maintes reprises, Nabil a damé le pion aux nageurs sud-africains. Il s’est imposé dans deux épreuves : dans la spécialité brasse (il fallait le faire !) et une fois en nage libre (sprint). Nabil mérite donc tous les éloges dus à son rang, amplement mérité de nageur d’élite.

A un degré moindre, Sofiane Daïd, qui est apparu quelque peu émoussé au cours de ces championnats, a tout de même réussi à décrocher trois médailles. Deux en argent, une au 100m brase, qui aurait pu se transformer en or si Kebbab n’était pas passé par là, et l’autre au 200m, et la troisième en bronze dans sa spécialité de toujours, la brasse.

 

Les filles ratent leur sortie

Chez les filles, mis à part Malia Meghezzi, qui a grappillé deux breloques en bronze, une en natation course et l’autre en eaux libres, nos autres capées ont raté lamentablement ces championnats, à l’image de Fella Bennaceur, qui a échoué plusieurs fois au pied du podium, tout comme d’ailleurs Naoufel Benabid. Le bilan technique sera certainement établi par l’entraîneur national Karoly Von Torös. Son pronostic pour une 3e place s’est avéré fondé, mais tout juste derrière la Tunisie, 2e de ces championnats avec le même capital en or, handicapée pourtant par l’absence en dernière minute de son mentor Oussama Mellouli, mais loin, très loin même des résultats de l’Afrique du Sud.

 

L’Afrique du Sud remet ça !

 

Ces championnats d’Afrique des nations ont mis une fois de plus en évidence la suprématie sans partage de l’Afrique du Sud sur les autres pays du continent. La délégation sud-africaine s’est présentée à ces joutes avec la ferme intention de reconquérir son titre perdu en 2008 devant la Tunisie… à Johannesburg même. Une gifle, pour ne pas dire un affront, que les athlètes du pays de Mandela ont vite fait de laver en s’adjugeant haut la main le titre avec un total de 59 médailles (17 or, 16 argent, 16 bronze). Pour concrétiser ces résultats, le staff technique sud-africain avait  retenu la sélection B chez les garçons et celle des A chez les filles, à l’exception de l’Olympienne Wendy Tropp. Inutile d’essayer de deviner le résultat des sud-africains s’ils avaient dépêché à Casablanca leurs deux sélections A. Ils auraient tout simplement fait une razzia inimaginable!

L’autre grande absente de ces championnats est incontestablement la Zimbabwéenne Kirsty Conventry. Avec son statut de Championne olympique et mondiale, elle aurait certainement équilibré les débats chez les filles. A ce sujet, la Confédération africaine de natation a la responsabilité de faire participer dans ces championnats les meilleurs nageurs africains. Des mesures incitatives telles que l’octroi de primes conséquentes aux vainqueurs attireraient sûrement les icônes de la natation africaine. Le niveau technique n’en sera que meilleur.

O. Kama

Classement général (natation course et eaux libres)

Nations                      Or    Argent   Bronze  Total

1- Afrique du Sud      27        16           16         59

2- Tunisie                    03        10           05         18

3- Algérie                   03        04           05         12

4- Kenya                     03        02           01         06

5- Egypte                    02        06           12         20

6- Maroc                     02        03           01         06

 

Les médailles algériennes

Athlètes                                 Epreuves           Médailles     Chrono

Nabil Kebbab                                   50m brasse                or            0:28.93

100m brasse             or            1:02.96

100m nage libre        or            0 :49.98

Sofiane Daïd                        50m brasse             argent        0 :29.16

100m brasse           bronze       1 :03.73

200m brasse           argent         2 :16.53

Malia Meghezzi                   800m nage libre     bronze        9 :06.94

5 km eaux libres    bronze            //

 

Relais 4x200m NL (M)                                       bronze       7 :34.65

Relais 4x100m NL (M)                                       argent        3 :24.04

Relais 4x100m 4 nages (M)                                 argent        3 :50.07

Relais 4x200m NL (D)                                        bronze       8 :41.52