Démission du DTN Mimoun Afane

  • PDF

Du nouveau à la FAN 

Démission du DTN Mimoun Afane

Le Directeur technique national (DTN), Mimoun Afane, a remis sa démission au directoire de la Fédération algérienne de natation (FAN), présidé par Elias Kebbab, réuni samedi dernier, en session ordinaire. Un directoire composé essentiellement des membres du bureau fédéral,  récemment installé après la démission du président de l’instance nationale Jawad Larbaoui. Celle- ci est survenue le 26 décembre dernier. La mission du directoire s’achèvera à la fin de l’année en cours, par l’organisation de nouvelles élections. A cette occasion, le Directeur

technique adjoint Réda Benlakhal a été chargé d’assurer l’intérim jusqu’à la désignation d’un autre DTN qui devrait se faire, selon nos informations, sur la base d’un appel à candidatures.

Appelé par Jawad Larbaoui à gérer une direction technique nationale dont le poste était resté vacant suite à la démission du titulaire, Afane a été perçu comme une sorte « d’ intrus » par bon nombre d’élus qui souhaitaient que la désignation à ce poste tant convoité se fasse sur la base d’une large concertation, et ce, pour éviter toute polémique.

 

Le profil de Karoly, tout indiqué   

Alors pourquoi chercher trop loin quand on a le profil souhaité en la personne du nouvel entraîneur national Karoly Von Torös ?  Habitué au haut niveau et formateur de  plusieurs champions Sud Africains, Karoly dont la carte de visite ferait pâlir d’envie plus d’un entraîneur à travers le monde, peut très bien répondre aux besoins de cette direction, comme un certain DTN Allemand Peter Schnitger de la Fédération algérienne de football. A condition que les candidats potentiels fassent preuve d’un peu d’humilité face à ce technicien Sud Africain et s’effacent d’eux-mêmes de la liste des prétendants. Tenir tête, sur le plan technique, aux entraîneurs de nos meilleurs athlètes actuellement établis en France, n’est pas à la portée de n’importe quel quidam venu. Rendre visite aux Kebab, Daid et Bennaceur ne se limite pas à régler leurs problèmes de restauration et d’hébergement. Le volet technique est de loin celui qui devrait retenir l’attention du nouveau DTN. Assujetti à rendre des comptes dans 10 mois, le directoire est dans l’obligation de présenter des résultats concrets en termes de résultats techniques. En effet, il sera comptable devant l’assemblée générale qui ne lui fera certainement pas de cadeaux. 

O. Kama