Interclubs à Oran

  • PDF

Les clubs d’Alger à la conquête du titre

 

La piscine « Les Jardins » d’Oran abritera demain et vendredi, la troisième compétition nationale de la présente saison, à savoir l’Interclubs. Véritable baromètre de l’activité natatoire dans les clubs, cette compétition, jadis disputée en trois phases, s’est « rétrécie » jusqu’à n’en comporter qu’une seule. Pour le rendez-vous de ce week-end, 33 clubs ont confirmé leur participation. Ils représenteront les 12 ligues suivantes : Alger, Béjaia, Boumerdès, Constantine,  Jijel, Oran, Ouargla, Relizane, Sétif, Skikda, Tipaza et Tlemcen.  364 athlètes dont 129 filles s’élanceront dans le bassin olympique de cette structure d’Oran qui présente un danger potentiel pour tous les compétiteurs. En effet, en l’absence d’aérothermes et de toute ventilation adéquate, la piscine « Les Jardins » est une véritable fournaise en temps ensoleillé. Maintes fois pourtant, la Fédération algérienne de natation (FAN) avait attiré l’attention de la Direction de la JS afin de remédier à ce problème mais en vain. Remettons nous donc à la météo, qui annonce sur Oran un temps ensoleillé avec passage de nuages. Croisons les doigts !

L’affaire Kouza revient sur le tapis

Un autre problème risque de surgir au cours de l’Interclubs : celui lié à la qualification de la nageuse Amira Kouza. En effet, certains clubs d’Alger ont, d’après des échos qui nous sont parvenus, l’intention de « chahuter » la réunion, si cette affaire devait sortir de son cadre réglementaire. En effet, après le rejet par la CRQ, commission règlementation et qualification, seule habilité à statuer sur ce type de cas, de la qualification de Kouza au GSP, on parle d’un  passage en force lors de la réunion du bureau fédéral prévue en marge de la compétition.  Si la qualification de Kouza devient effective, malgré les lois et les règlements en vigueur, il faut s’attendre à des dérapages incontrôlés. Ce que personne ne souhaite, dans l’intérêt majeur de discipline. 

 

USMA, ASPTTA et le GSP favoris

Pour revenir à la compétition, celle-ci sera disputée âprement entre trois clubs d’Alger. l’USMA, l’ASPTTA et le GSP.  Chacune de ces équipes a « rameuté » le plus grand nombre d’athlètes possible, à l’exception des benjamins exclus de cette manifestation, pour couvrir tout le programme de nages, et ramassé donc le plus grand nombre de points. Le classement mixte, en effet se fera au total des points engrangés par chaque équipe. Celle qui en récoltera le plus, remportera le titre et le trophée mis en jeu. Selon le règlement technique, l’Interclubs est divisé en trois séances, le coup d’envoi de la première aura lieu demain à 9h30, la seconde l’après-midi à 17h00 et la troisième vendredi matin à 9h00.

O.Kama