En prévisions des échéances internationales 2009

  • PDF

Plan de charge des équipes nationales

 

La direction technique nationale (DTN) de la Fédération algérienne de natation (FAN), a tracé un ambitieux plan de préparation des différentes équipes nationales engagées dans plusieurs rendez-vous internationaux. A tout seigneur tout honneur, l’élite et les éléments de l’équipe nationale A, se taillent la part du lion, avec sept regroupements et cinq meetings à leur menu. Deux stages ont été déjà effectués, le premier à Oran du 23 février au 06 mars, le second au Qatar, du 19 mars au 04 avril. Reste celui d’ Ifrane (Maroc), station climatique située à 35 km de Fès qui démarrera le 19 avril et finira le 13 mai. Le quatrième stage est prévu à Dubrovnik (Croatie) du 16 au 24 juin prochains. Tandis que l’avant dernier aura lieu à Pescara (Italie) 26 juin au 05 juillet à la veille des JM. Ceci avant de conclure par le dernier, programmé à Rome du 10 au 24 juillet.

Les JM et les championnats du monde comme objectifs

Il est bien entendu que tous ces regroupements seront ponctués par des meetings et des compétitions officielles, dont la finalité est tout d’abord les Jeux méditerranéens de Pescara puis les championnats du monde de Rome. Le premier rendez-vous compétitif du genre retenu par la DTN, est celui de l’Interclubs national qui se jouera ce week-end à la piscine « Les Jardins » à Oran. Le second, de niveau international, est le traditionnel circuit « Mare Nostrum », qui se joue sur trois étapes de deux jours chacune. Celle de Barcelone (France), les 6 et 7 juin, du Cannet (France) du 9 au 11 juin et enfin Monaco du 13 au 14 juin. Entre temps la DTN a fait l’impasse sur le meeting de Grèce programmé en ce début du mois d’avril. Dés la fin du stage de Dubrovnik, les éléments retenus pour participer aux Jeux Méditerranéens de Pescara (Italie) prévus du 26 juin au 05 juillet prendront leurs quartiers dans le village olympique dont l’ouverture est fixée pour le 20 juin. A la fin des épreuves de natation des JM, le 3 juillet, l’équipe nationale effectuera un stage post compétitif avant celui de Rome, et ce afin d’entamer comme il se doit les championnats du monde FINA prévus également en Italie, dans la capitale, Rome.

Critères de qualification

Selon la DTN, pour participer aux Jeux Méditerranéens, il est impératif pour tous les athlètes dans les deux sexes de réaliser des minimas de qualification. Ceux-ci ont été diffusés à toutes les ligues et clubs. Ces minimas doivent être réalisés lors des compétitions officielles reconnues comme telles par l’instance nationale, dans une date limite fixée au 14 juin.

Pour les stages de préparation, une présélection d’athlètes a été arrêtée par la DTN et où figurent ceux ayant fait partie des sélections nationales ou ayant obtenus des performances exceptionnelles au cours de la précédente saison. La DTN se laisse le droit de compléter cette présélection par l’incorporation des jeunes talents.

En ce qui concerne les 13e championnats du monde, sont éligibles à cette réunion les athlètes qualifiés aux JM, à condition d’atteindre au moins la 5e place en finale, dans une des épreuves nagées.

 

Programme de l’EN espoirs

Pour les éléments de l’équipe nationale espoirs, que l’on définit également par groupes d’âge, la DTN a retenu pour cette frange d’athlètes, deux stages de préparation. L’un a eu lieu pendant les vacances d’hiver (décembre 2008) et le dernier pendant celles de printemps au nouveau centre de préparation de Chlef. Pour nos espoirs, la première échéance est celle des championnats maghrébins de Tunis, qui auront lieu du 1er au 3 mai. La seconde, celle du championnat arabe de Aman (Jordanie), organisé du 16 au 19 août et, enfin, la troisième et la dernière, celle du championnat d’Afrique domicilié à l’île Maurice au mois d’octobre.     

Comme pour leurs aînés les espoirs sont soumis à des minimas de qualification, qui doivent être réalisés lors des compétitions officielles fédérales ou de wilayas de la saison en cours. Selon le DTN/Adjoint, Réda Belakhal, pour faire partie du voyage de Tunis, l’athlète doit enregistrer au moins trois minimas dans trois épreuves différentes. Dans le cas contraire, pour faire partie de la sélection, il doit être potentiellement médaillable en or. Pour les championnats arabes ne seront sélectionnés que les éléments ayant décroché des médailles d’or ou d’argent. En l’absence de critères de sélection pour les athlètes de la tranche d’âge nés en 1995 et plus, le premier de chaque épreuve dans les deux sexes dans les différentes compétitions (Internationale, nationale ou Wilaya) en plus de leurs résultats au championnat maghrébin seront sélectionnés pour les championnats arabes. Enfin pour le rendez-vous africain de l’île Maurice ne figureront sur la liste des partants que ceux ayant enlevé une médaille d’or au championnat arabe.

Pour les éléments de l’équipe nationale B, c'est-à-dire ceux nés en 1990 et moins, un seul rendez-vous international les concernera. Il s’agit des jeux de la solidarité islamique, abrités par l’Iran, programmés du 15 au 29 octobre.     

O.Kama