Championnats arabes militaires

  • PDF

Youcef Nouari et Rachid Assameur en or

 

La première journée des Championnats arabes militaires de judo, qui se déroulent actuellement à la salle omnisports d’El Biar (Alger), a été dominée par les Algériens. Ils ont remporté deux médailles d’or et une de bronze dans trois catégories de poids (moins de 66kg, 73kg et 81kg).

Dans la première catégorie, c’est Youcef Nouari qui s’est illustré en réussissant un sans-faute. Au premier tour, il s’est défait du yéménite Al Jarrah Husse par ippon, d’un majestueux Kata gourouma (roue autour de l’épaule). Dans sa lancée au second tour, l’Algérien s’est de nouveau imposé face au Saoudien qui n’a pu contenir la rage de vaincre de ce dernier. Waza- azi (avantage valant 7 points) puis un autre waza-azi et le tour est joué pour notre militaire.

La finale des 66kg

En finale, Youcef Nouari s’est aussi bien comporté en surclassant le Tunisien   Mohamed Daly, visiblement dépassé par le rythme imposé par son adversaire. Deux yukos (avantage valant 5) sur  son toujours kata gourouma, puis waza-ari en De ashi Barai (balayage de la jambe avancée), l’équivalent d’un remarquable Ippon, l’Algérien a mis ainsi un terme à l’empoignade, à 30 secondes du temps imparti.

Chez les moins de 81kg, Rachid Assameur s’est bien défendu en effaçant d’emblée de son parcours,  par Hansoku maké ( disqualification), le Yéménite Mohamed Arabi, qui avait refusé de jouer le jeu, se contentant d’une position exagérée en défense. Au tour suivant, un Rachid des grands jours étrilla le Saoudien par ippon, sur Uchi Mata (fauchage de la cuisse interne). Le combat, équilibré au départ, bascule par la suite en faveur de l’Algérien, qui finit par trouver la faille.

 

Celle des 81kg

En finale, Rachid est opposé au cassant qatari d’origine tunisienne. Un début de combat fermé. Après un shido (premier avertissement) adressé par l’arbitre au Saoudien sur saisie prohibée de la ceinture de l’adversaire, le combat s’ouvre. Rachid Assameur attaque par Harai Goshi (balayage de la hanche) sans résultat. Poursuivant son offensive, l’Algérien trouve de nouveau ses marques et place  encore un Uchi Mata compté Ippon. En moins de 73 kg, Ismaïl Guendouz, après avoir passé le premier tour face au Koweïtien Mohamed Abdulaziz par ippon, sur té grourouma (roue autour du bras), il se fait stopper par un excellent Tunisien, Anis Dkhili, qui n’est pourtant pas parvenu à remporter la médaille d’or de la catégorie. Le Tunisien s’est fait surprendre en finale par un yuko de différence au tableau de marque. Dans l’épreuve de consolation des repêchages, Ismaïl Guendouz est parvenu à battre par ippon, d’un superbe sumi gaishi (projection de sacrifice en cercle), le Libyen Salem Fardj.

La compétition s’est poursuivie hier avec les catégories de poids des 60 kg, 90 kg, 100 kg et +100 kg. Il est attendu de nouvelles médailles en vermeil pour le judo militaire algérien, qui connaît ces dernières années de réels progrès.

 

Le «par équipes» demain

L’épreuve du «par équipes» sera disputée demain. Sauf accident, l’Equipe Nationale militaire est bien partie pour arracher son premier titre arabe, qui viendrait ainsi enrichir le déjà honorable palmarès de la récente médaille de bronze de Liès Bouyacoub, remportée aux Jeux Mondiaux militaires, et des anciens résultats internationaux, ceux de Lakhdar Ada Berkane, médaillé d’or les années quatre-vingts aux Championnats internationaux militaires (CISM) à Craz, en Autriche, et les autres médailles, celles de Nouredine Yacoubi (argent) et Amar Meridja (bronze), glanées en 98 en ex-URSS. Mohamed Meridja, Youcef Hamadouche et Houari Akib ont aussi remporté des médailles de bronze à ce niveau de compétition du CISM.

Une excellente initiative à signaler : les organisateurs de ces Championnats, auxquels prennent par une dizaine  de pays arabes, ont invité ces illustres judokas a assister à la fête du judo militaire arabe.

Mustapha Mabed

Premiers résultats :

66kg : 1. Youcef Nouari (Algérie), 2.Mohamed Daly (Tunisie), 3.Husse Al Jarrah (Yémen) et M.S Abdulrahman (Arabie Saoudite)

73kg : 1.Yassir Hus Ayad (Arabie Saoudite), 2.Anis Dkhili (Tunisie), 3.Ismail Guendouz (Algérie) et Wale Al Kabzari (Yémen)

81kg : 1.  Rachid Assameur (Algérie), 2. Aziz Han Walled (Qatar), 3. B.M Meshal (Koweït) et Mohamed Arabi (Yémen).