AG élective de la FAN

  • PDF

 Jawed Abdou Larbaoui dans le bassin…

C’est dans la sérénité la plus totale que s’est déroulée jeudi passé, au siége de la FAN/DTN (Piscine du complexe olympique Mohamed Boudiaf),  l’assemblée élective de la Fédération algérienne de natation. Au terme d’un vote transparent et dirigé avec doigté par la représentante du ministère de la Jeunesse et des Sports Mme Ahlem Benamara,  l’assemblée a élu au poste de président, Jawad Abdou Larbaoui, issu de la liste des experts désignés par le MJS et les 10 membres composants le bureau fédéral.

Un quorum largement atteint

Comme annoncé dans notre précédente édition, la salle prévue pour accueillir les travaux de l’AG élective s’est avérée trop exiguë  pour contenir les 65 membres sur 77,  formant le quorum de l’AG. Après un bref rappel du secrétaire général de la FAN, des modalités de vote, les deux candidats à la présidence furent conviés à prendre la parole afin d’exposer brièvement leur programme respectif. Par la suite, l’assistance a donné son accord pour mandater deux observateurs volontaires, Kamel Yadi (membre sortant du BF) et Hocine Guessas (Ligue de Sétif) afin de superviser les deux opérations de vote.  Il a fallu 37 minutes pour clôturer la première, relative au poste de président et 2h 15mn pour celle jumelée, des membres issus de la liste des experts désignés par le MJS et celle issue de l’AG.

De la liste des experts, il fallait choisir au plus trois noms, et de celle de l’AG sept. Tout surplus dans le choix des votants, était considéré comme bulletin nul.

 

Le verdict des urnes

 

 

Dés la clôture des opérations de vote, le décompte des voix a débuté, par tout d’abord celui du poste de président. Nous avons dénombré 65 bulletins pour autant de votants. Le résultat des urnes a attribué  28 voix pour Nacer Chiri et 37 pour Jawad Abdou Larbaoui. Dés l’annonce de ce résultat, l’heureux élu s’est précipité vers son concurrent pour une accolade amicale et le féliciter de son accord du verdict implacable de l’urne.

Puis ce fût le tour du décompte des voix des candidats au bureau fédéral. Là également nous avons dénombré 65 bulletins dont 02 nuls pour 65 votants. De la liste des experts, trois postulants ont été retenus : Mohamed Yahia Cherif (50 voix), Mohamed Smail (40) et Zaza Afane (39). De la liste de l’AG, ont été élus au BF, Rachid Fennouche (52 voix), Kamel Benturki (41), Ryad Mourad (40), Lyes Kebbab (40), Yahia Bousmaha (40), Salih Lalam (37) et Fayçal Birouk (32).

 

Les vœux mutuels de l’ancien  et du nouveau président 

Présent tout le long de ces élections le président sortant Rabah Dahmane a complimenté son successeur en ces termes : « Je tiens a vous féliciter pour votre élection à la tête de la Fédération. Je serai toujours à vos côtés pour vous prêter mon assistance. Mon souhait est de vous voir poursuivre l’œuvre que nous avons entamé depuis maintenant huit années. » À cela le nouveau locataire de la FAN a répondu : « Je suis particulièrement heureux de faire partie de la grande famille de la natation algérienne. Aujourd’hui vous m’avez porté à sa tête en compagnie de sœurs et de frères membres du bureau. Nous espérons être à la hauteur de la tache qui nous a été confié ». Après l’échange des amabilités, le nouveau bureau a posé pour la postérité devant les nombreux flashs des journalistes et photographes venus couvrir ces élections. L’AG s’est achevée à 13h30.

O.Kama

Résultats du scrutin

Poste de président : 65 votants, 65 bulletins exprimés

Jawad Abdou Larbaoui : 37 voix - Nacer Chiri : 28 voix

 

Membres du Bureau fédéral

65 votants, 65 bulletins exprimés dont 02 nuls

 

Liste des experts (dans l’ordre) :

Yahia-Cherif Mohamed (50 voix), Mohamed Smail (40), Zaza Afane (39), Abdellatif Benyelles (17), Sabiha Larbaoui (17), Sadek Khodja (05), Linda Djemaa (05), Mounia Draia (03).

 

Liste de l’AG (dans l’ordre) :

Rachid Fennouche (ligue de Jijel, 52 voix), Kamel Benturki (41), Ryad Mourad (ligue de Tipaza, 40), Lyes Kebbab (ligue de Tizi-Ouzou, 40), Yahia Bousmaha (Président ASPTT Alger, 40), Salih Lalam (37), Fayçal Birouk (ligue de Jijel, 32), Mimoun Afane (27), Noureddine Dekkari (ligue d’Alger, 22), Tidjini Bennacer (20), Abdelkaderr Ishak (17), Hafid Kabibi Djillali (15).

 

Entretien express avec le nouveau président

« Je salue la sportivité de mon adversaire »

 

Après l’annonce des résultas de l’élection au poste de président de la FAN, le nouveau locataire, Jawad Abdou Larbaoui a déclaré à nos lecteurs : 

 

Vos impressions sur le déroulement des élections ?

L’opération de vote s’est très bien déroulée. Je tiens à saluer la sportivité de mon adversaire Nacer Chiri, qui a accepté le verdict des urnes.

 

Votre programme, tient à quoi ?

C’est le développement de la discipline dans toutes ses variantes. L’encouragement de la pratique de la natation à l’intérieur du pays, en vulgarisant ce sport. Renforcement des opérations de formation avec la multiplication des stages de recyclages, théoriques et pratiques. Création d’une école fédérale, afin de disposer d’une infrastructure en moyens humains et matériels au niveau de la Fédération. Suivi des jeunes dans leur cursus sportif et scolaire, en collaboration avec le Ministère de l’enseignement.

 

Avez-vous le sentiment d’être le rassembleur de la famille de la natation algérienne ?

Je ne suis pas là pour disloquer la Fédération, bien au contraire. Mon désir est de réunir toute la famille de la natation algérienne, autour d’objectifs précis.

 

Quels sont vos objectifs ?

Si tout va bien, nous serons présents à la plus importante échéance mondiale, celle des Jeux Olympiques de 2012 à Londres.

Propos recueillis par

O Kama 

Nacer Chiri (Candidat à la présidence)

« Je ne suis pas venu pour être le meilleur ou le plus savant… »

 En présentant son programme, le second candidat à la présidence, Nacer Chiri, a déclaré ce qui suit aux membres de l’AG :

« Dans mon programme que je vous ai remis, j’ai d’abord présenté mon CV. Un parcours de 20 ans échelonné par une présence autour des bassins, dans l’administration, dans la gestion et dans l’enseignement jusqu’à ce jour. Même étant loin des bassins, j’ai toujours donné le meilleur de ma personne. J’ai participé à la réalisation de piscines et collaboré en tant que DJS, j’ai introduit la natation dans les quartiers populaires et dans les zones les plus déshéritées. Je voudrai que vous me donniez la chance de continuer cette œuvre à tous les niveaux de pratique. Mon programme est axé essentiellement sur le développement et la formation. Je donnerai l’occasion à tout un chacun d’exprimer ses points de vues. Je voudrais être le candidat rassembleur de toute la famille de la natation. La tâche est rude mais ensemble  nous pouvons réaliser de belles choses. J’ai axé mon programme sur la formation, car c’est un volet qui a été longtemps délaissé. J’aimerai également attirer votre attention sur le développement. Alger n’est pas l’Algérie. Tous les algériens sans distinction d’âge ni de sexe ont le droit de pratiquer la natation. Nous devons densifier la pratique pour obtenir une élite performante. J’espère que ma candidature ne créera pas de dissensions telles que nous ne pourrions jamais repartir. Je ne suis pas venu pour être le meilleur ou le plus savant, mais tout simplement un maillon de la famille de la natation.»

  

Précision

Dans la présentation des membres désignés par le MJS en qualité d’experts dans notre édition du 29 janvier, nous avions omis de préciser que Mohamed Cherif Bennaceur est un cadre financier de la BNA, à la retraite. Nous espérons que cette précision mettra un terme aux spéculations des personnes malintentionnées…

O.K