NATATION : Oussama Sahnoun, Amel Melih et une belle relève qui arrive

  • PDF

Championnats d’Algérie d’hier en petit bassin de 25m, à Sétif

Oussama Sahnoun, Amel Melih et une belle relève qui arrive

Le rideau est tombé samedi après-midi sur l’édition 2016 des Championnats d’Algérie Open de natation en petit bassin (25 m), Dames et Messieurs, à l’issue de la 5e et dernière journée de compétition, dans le magnifique bassin de la piscine de l’Ecole Nationale des Sports Olympiques (ENSO) de Sétif.

 

Par Abdou Seghouani

 

A l’occasion de cette ultime journée de ces Championnat d’Algérie Open, nous avons suivi particulièrement les finales dans deux épreuves, le 100m nage libre messieurs et le 100m dos dames, dans lesquelles figuraient Oussama Sahnoun et Amel Melih, les deux athlètes les plus en forme de ce rendez-vous national de la natation de la capitale des Hauts-Plateaux, Sétif.

Dans la première affiche, Oussama Sahnoun a couru un 100m nage libre tranquille pour remporter la finale, avec à la clé un temps de haut niveau : 48 secondes 25/100. Même si ce n’est pas son record personnel, il faut rappeler que le natif de Constantine a fait mieux que les 48''97 réalisées le 20 novembre 2015 lors des séries des Championnats de France. De plus, Oussama Sahnoun est actuellement sur une courbe ascendante et pourrait améliorer ses performances personnelles dans les semaines et les mois à venir.

«Je suis malgré tout satisfait de ce chrono, du moment que je ne suis pas encore complètement prêt et à 100% de mes capacités. Je suis en effet en période de charge et je poursuis ma préparation en fonction de mon programme», nous a expliqué le nageur du GS Pétroliers.

Amel Melih, quant à elle, a couvert le 100m dos avec le temps 1’02’’23, passant ainsi tout près du record d’Algérie de la distance, soit à 10 centièmes de seconde. C’est dire que Amel Melih affiche, elle aussi, de bonnes dispositions pour l’avenir immédiat.

«J’aurais aimé battre un deuxième record après celui du 50m nage libre, établi mardi (25’’91, ndlr). Dans l’ensemble, je suis satisfaite de ce que j’ai pu faire dans ces Championnats d’hiver, même si je ne suis pas encore en possession de tous mes moyens, moi qui suis en pleine préparation», nous a confié Amel Melih, avant d’ajouter : «Mon objectif principal est de réaliser les minima et me qualifier pour le Jeux Olympiques de Rio de Janeiro». Fille au tempérament solide, Amel est parfaitement capable d’arriver au but qu’elle s’est fixé.

Durant cinq journées de compétition dans ces Championnats d’Algérie de natation en bassin de 25m, ce sont les meilleurs nageuses et nageurs qui ont confirmé. Les athlètes des sélections nationales se sont imposés dans leurs spécialités respectives. Sétif, en effet, était le rendez-vous à ne pas rater car c’est sur place que s’est faite la mise en place des sélections pour les Championnats arabes de natation, prévus en avril prochain, à Dubaï. Ceci, à l’image de Lounis Khendriche NRDI), vainqueur vendredi du 200m papillon en 2’02’’58, de Rayad Djendouci du GSP, 25’’55 au 50m dos, Ramzi Chouchar (NRDI) 15’46’’33 au 1.500m.

Mais ce sont incontestablement les résultats des jeunes qui sont la véritable grosse satisfaction de ces Championnats Open de Sétif. Il y a en effet de quoi se réjouir, vu la bonne progression de nombre de nageurs cadets et minimes qui sont en train de coller aux basques de leurs aînés dans certaines épreuves. C’est le cas de Moncef Belamane (NRDI), âgé de 15 ans, qui a terminé par deux fois sur la deuxième marche du podium, notamment vendredi lorsqu’il a pris la deuxième place dans le 50m brasse (29’’24).

C’est le cas également d’Amira Méziane, sa coéquipière du NR Delly Ibrahim, qui s’est illustrée vendredi avec une méritoire 3e place au 200m dos (2’27’’17), récidivant le lendemain en se classant 3e sur le 100m dos, en 1’08’’01. Ce qui constitue de bonnes performances pour une nageuse de la catégorie minimes.

Et des jeunes talents en natation, nous en avons vu quelques-uns qui présentent sans doute de bonnes prédispositions pour l’avenir. Nous avons en effet découvert beaucoup de jeunes avides d'exploit, ce qui tend à prouver que l'avenir s'annonce prometteur pour la natation, qui revient progressivement sur la scène sportive nationale.

A l’issue des cinq journées de compétition, un constat s’impose : le GSP a régné en maître absolu sur ces championnats, en remportant 32 médailles au total (22 or, 5 argent et 6 bronze), devançant ainsi le NR Dély Ibrahim, qui a terminé avec 9 médailles (4 or, 3 argent et 2 bronze), l’USM Alger complétant le podium avec 13 médailles (3 or, 5 argent et 5 bronze).

 

Résultats de la 5e et dernière journée

<> 400m Nage Libre (D) :

1- Sarah Hadj Abderrahmane (GS Pétroliers) 4’30’’11

2- Imène Maldji (OC Alger) 4’40’’17

3- Nesrine Medjahed (SA Bab Ezzouar) 4’43’’88

 

<> 100m Nage Libre (M) :

1- Oussama Sahnoun (GS Pétroliers) 48’’25

2- Amar Bouhali (USM Alger) 51’’13

3- Yanis Zenasni (USM Alger)

 

<> 100m Brasse (D) :

1- Ryma Touati (Sahel Nautique El Biar) 1’16’’57

2- Ryma Zazoun (OC Alger) 1’19’’16

3- Dalia Aïchour (MR Sétif) 1’19’’82

 

<> 400m 4 Nages (M) :

1- Ramzi Chouchar (NR Delly-Ibrahim) 4’27’’40

2- Yoghorta Haddad (RT Aïn El Tork) 4’31’’67

3- Mohamed Nedjar (Bahia Oran) 4’39’’55

 

<> 100m Dos (D) :

1- Amel Melih (GS Pétroliers) 1’02’’23

2- Amel Lalla (USM Alger) 1’05’’56

3- Amira Meziane (NR Dély-Ibrahim) 1’08’’01

 

<> 200m Dos (M) :

1- Mourad Galdem (Sahel Nautique El Biar) 2’06’’53

2- Hichem Taïbi (CSF Oran) 2’09’’60

3- Abderraouf Larbaoui (USM Alger) 2’13’’25

 

Tableau des médailles par équipe

Clubs                                 Or   Arg  Brz Total

GS Pétroliers            22      5      6    32

NR Dély Ibrahim        4      3      2    09

USM Alger                 3      5      5    13

 

Tableau Messieurs :

GS Pétroliers            12      5      6

NR Delly Ibrahim                4      3      2

USM Alger                 3      5     5

 

Tableau Dames :

GS Pétroliers            10      0     0

Sahel N. El Biar          3      2     4

SA Bab Ezzouar         2      4     3

 

Deux records d’Algérie battus à Sétif

<> 100m Papillon (M) : Oussama Sahnoun (GSP) 53’’76. Ancien record détenu depuis 1998 par Raouf Banabid, en 54’’44.

<> 50m Nage Libre (D) : Amel Melih (GSP) 25’’91. A amélioré son record personnel établi en 2015, en 26’’29.