NATATION : Mise à la disposition des clubs structurés

  • PDF

Piscine de Bab Ezzouar

Mise à la disposition des clubs structurés

La piscine de Bab Ezzouar est mise à la disposition des clubs structurés durant le mois de juin, coïncidant avec le ramadhan, pour permettre aux athlètes de rester en activité en prévision des prochaines échéances nationales, selon le directeur de l'Opow Mohamed Kriche.

"Cette initiative concerne, pour l'instant, quatre clubs de l'Est d'Alger: l'ASCOS et le FCO Alger (Oued Semar), le NRB Bordj El kiffan et le FABE (Bab Ezzouar), qui préparent le championnat d'Algérie Open  (minimes, cadets,juniors) du mois de juillet", a déclaré à l'APS le responsable de l'Office des parcs omnisports de Bab Ezzouar, ajoutant que l'effectif actuel d'athlètes inscrits est de 85 nageurs et nageuses occupant le bassin de 22h00 à minuit.

Ce programme de travail permet également aux clubs de préparer leurs athlètes au prochain championnat d'Algérie "Open" et en conséquence, les maintenir dans la meilleure forme possible.

"Selon la réglementation, les Opow sont, avant tout, des prestataires de services en matière d'entraînement sportif, donc notre principale mission est de nous mettre au service des clubs. Les clubs inscrits pour la piscine de Bab Ezzouar ont été enregistrés, selon la répartition du ministère de la jeunesse et des sports (MJS), en tant que clubs pourvoyeur d'athlète", a  expliqué le directeur de l'opow de Bab Ezzouar.

Néanmoins, Kriche a assuré que la structure qu'il gère depuis son installation il y a trois mois, reste ouverte à toutes les équipes selon un programme clair et bien déterminé.

" Pour les clubs structurés, nous travaillons en collaboration avec la Fédération algérienne de natation (FAN) et les clubs qui désirent avoir des créneaux d'entraînement chez nous, doivent au préalable se manifester et nous saisir pour pouvoir leur procurer un espace dans la limite du possible", a souligné le responsable, tout en ajoutant que pour les équipes nationales de natation, il reste également "ouvert et disposé à rendre service à nos nageurs internationaux".

Une piscine saturée

De son côté, le directeur technique national (DTN) de la FAN, Tahar Beggar a salué cette initiative, qualifié de "louable" et "rassurante pour nos clubs qui veulent rester compétitif et préparer comme il se doit les prochaines échéances nationale".

Avant le 18 juin, la piscine de l'Opow de Bab Ezzouar était opérationnelle de 6h00 à 23h00 et accueillait quelque 10.000 nageurs entre adhérents (3000) et membres d'association qui sont au nombre de 43. " C'est un chiffre très lourd pour nous qui sera revue à la baisse dès la saison prochaine, surtout avec la création des écoles de natation des opow d'Alger", a conclu Mohamed  Kriche.

Le problème des piscines dans l’Algérois se pose, de nouveau, avec beaucoup d’acuité. Il est clair qu’il y a absolue nécessité de construire de telles infrastructures partout où c’est possible. Tout comme la gymnastique, la natation est un sport de base qu’il faut promouvoir par tous les moyens. Il y a va de la santé de nos jeunes.