NATATION : Les sélections nationales (M et D) en stage à Alger

  • PDF

NATATION

En prévision des Championnats arabes et d’Afrique seniors

Les sélections nationales (M et D) en stage à Alger

Par Abdou Seghouani

Une vingtaine de nageurs et nageuses des équipes nationales messieurs et dames sont en stage depuis le 10 juillet dernier, au Centre de regroupement de l’élite nationale « Ahmed-Ghermoul », à Alger

Dans le cadre du 4e Camp olympique de la jeunesse «Pôle 202», organisé à l’initiative du ministère des Sports et du Comité olympique et sportif algérien (COA), et en prévision des prochaines échéances internationales inscrite au calendrier à moyen terme, plus d’une vingtaine de nageurs et nageuses des équipes nationales messieurs et dames, issus du réservoir des jeunes talents sportifs, sont en stage depuis le 10 juillet dernier, au Centre de regroupement de l’élite nationale Ahmed-Ghermoul (ex-Groupe laïc), à Alger. Ce regroupement, qui se poursuivra jusqu’au 25 de ce mois, a été qualifié de «véritable aubaine», tant par les nageurs que par le staff technique.

«Il s’agit d’une bonne opportunité qui va permettre à nos jeunes nageurs de poursuivre le travail déjà entamé et d’avoir un volume d’entraînements supplémentaire. Oui, c’est toujours bon de regrouper les meilleurs jeunes nageurs et j’estime qu’il y a véritablement nécessité de le faire assez souvent car on en a besoin», nous a déclaré un entraîneur.

Il y a lieu de souligner également qu’un autre regroupement des jeunes talents sportifs se tient actuellement par le biais de stages de préparation du « Pôle 2020 » au CNSL Tikjda, à Chlef et Sétif.

Par ailleurs, et en prévision des prochains Championnats arabes et d’Afrique prévus au mois de septembre prochain, la Fédération algérienne de natation (FAN) a organisé un stage au profit de huit nageurs et nageuses qui constituent l’élite nationale.

Réda Benlakehal (DTN de la natation) :

«Ces regroupements tombent à point nommé»

Pour le directeur technique national de la Fédération algérienne de natation, à savoir Réda Benlakehal, «J’estime que ces deux regroupements tombent à point nommé en prévision des Championnats arabes et d’Afrique des nations, puisqu’ils vont nous permettre de poursuivre notre travail avec un second groupe de nageurs et ce, en prévision également d’autres échéances continentales et internationales reprises à notre programme de compétition , mais également de revaloriser cette formation nationale des seniors longtemps mise de côté en raison de l’absence d’objectifs». «Ce stage, et si les conditions nous le permettent, sera suivi d’un autre à l’étranger avec, pourquoi pas, des sparring-partners de niveau relevé. S’agissant de la nouvelle vision de la FAN, le DTN dira : «Nous nous projetons sur le moyen terme, tout en essayant d’adopter une politique fiable, celle qui devrait nous conduire jusqu’aux JO de 2020. D’un autre côté, nous songeons à faire de notre mieux pour mettre plusieurs athlètes dans les meilleures conditions. Une manière de se rapprocher du seuil escompté».

Tahar Beggar (Directeur des jeunes talents sportifs à la FAN) :

«Une initiative que nous saluons !»

Pour le directeur des jeunes talents sportifs au niveau de la Fédération algérienne de natation (FAN), Tahar Beggar, «cette initiative louable devra se concrétiser avec d’autres opérations qui emmèneront nos jeunes vers le haut niveau. C’est ainsi que l’athlète pourra nous garantir quelque chose qui le rapprocherait du seuil international».

S’agissant du déroulement du regroupement en question, Tahar Beggar affirme : «Ce stage se déroule parfaitement, il se tient dans de bonnes conditions. Tous les athlètes ont répondu présent et ne rencontrent aucune difficultés pour joindre l’utile à la piété, à savoir : travail et ramadan. Ils ont deux séances de travail par jour, l’une à partir de 17h30 consacrée au travail sur le terrain, l’autre à 22h, dans l’eau».