NATATION : Compétition des jeunes à Oran

  • PDF

 

Compétition des jeunes à Oran

Les bambins se jettent à l’eau

 

A l’occasion de la Journée mondiale de l’Enfance, la Ligue oranaise de natation a organisé samedi dernier dans le bassin de la piscine olympique du jardin public d’Oran, une compétition destinée essentiellement aux écoles affiliées à la LON. Plus de 450 jeunes des deux sexes ont participé à l’événement. Des jeunes issus de 12 associations sportives, à savoir : CNO, ASCAO, Bahia, CSNO, OPOW, AST DJS, IRBO Ouest, AS Delphine, Ettahadi, ASCNO, RC Hamri et un invité : le club Essabah de Mostaganem . Trois épreuves étaient au programme de ces jeunes : le 50m battement, le 50m nage libre et le 50 m dos.

Les résultats importaient peu, l’essentiel aussi bien pour la Ligue que pour les clubs étant de mettre les jeunes dans le bain des compétitions afin de tester leur niveau technique. Devant une forte assistance, et la parfaire organisation aidant, les épreuves se sont déroulées dans de bonnes conditions.

Il faut saluer la forte mobilisation suscitée par cette manifestation sportive, qui a vu la présence de tous les membres de la Ligue, à leur tête leur président, le Dr Abdelhamid Hassab, des représentants de l’OPOW et de la DJS, mais aussi de nombreux invités.

Le seul problème rencontré chaque fois dans ce genre de compétition réside dans la saturation de l’unique piscine dont dispose la ville d’Oran. Un bassin utilisé par un nombre important de nageurs et d’associations, en plus d’adhérents privés. Et à ce propos justement, la bonne nouvelle nous vient de la  LON, qui nous apprend que  trois nouveaux bassins semi olympiques seront bientôt inaugurés, probablement le 5 juillet prochain, à Gdyel, Boutlelis et Oued Tlélat. Ce sera une véritable bouffée d’oxygène pour la natation dans la wilaya d’Oran.

 

Sadek Belkheïr

Impressions …

Fodil Berkissa (DTW et membre de la LON) :

«Un gros succès en matière de participation»

«Nous avons saisi l’occasion de cette Journée mondiale de l’Enfance pour inviter toutes les associations qui activent dans le bassin de la piscine olympique d’Oran auxquelles est venue s’ajouter une association de Mostaganem. On avait tablé sur une participation de près de 200 athlètes, mais on a été surpris par le nombre des présents, qui avoisinait les 450 nageurs. Fort heureusement, tout le monde a été mobilisé de même que les travailleurs de l’OPOW, pour que tout se déroule dans de bonnes conditions. S’agissant du niveau, nous avons été étonnés de constater la progression de certains jeunes, qui ont bien évolué techniquement. Les responsables des associations et les entraîneurs sont à féliciter pour la qualité du travail réalisé au sein des clubs».

Sadek B.