NATATION : Championnats d’Algérie interclubs (piscine 1er-Mai)

  • PDF

Championnats d’Algérie interclubs (piscine 1er-Mai)

Triomphe des Usmistes d’Alger

 

C’est le club de l’USM Alger qui est monté sur la première marche du podium à l’issue des Championnats nationaux interclubs de natation, qui ont débuté vendredi dernier et pris fin avant hier, à la piscine du 1er-Mai, a Alger.

 

En effet, les nageurs du club algérois sont les grands vainqueurs de ces Championnats d’Algérie interclubs de natation, puisqu’ils ont réussi à récolter la bagatelle de 40318 points, suivis à la deuxième place par le club du Sahel Nautique (SNEB) avec 36574 points. C’est l’OC Alger qui est venu compléter le podium, avec 34538 points. Quant au GS Pétroliers, il a dû se contenter de la sixième position.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que durant ces deux journées, la compétition a battu son plein, avec la présence de 398 nageurs, dont 153 filles, venus représenter des clubs de 10 ligues de wilaya, à savoir : Alger (16 clubs), Béjaïa (2), Bouira (5), Boumerdès (3), Constantine (1), Jijel (2), Oran (1), Sétif (2), Skikda (4), et Tipaza (2 clubs).

 

 

Résultats

Clubs           Pts

1-USMA       40318

2-SNEB        36574

3-OCA           34538

 

Impressions …    Impressions …    Impressions …

Abdelkrim Sayoud (DOS à la FAN) :

«Un baromètre de la santé des clubs»

«Ces Championnats nationaux se sont déroulés dans de très bonnes conditions. Je félicite en cette occasion les trois premiers clubs pour les résultats qu’ils ont enregistrés. Le niveau était moyen, mais il faut dire que notre but était de nous faire une idée sur la santé des clubs. Il faut savoir que les seize premiers clubs seront qualifiés pour la Coupe d’Algérie qui aura lieu les 26 et 27 avril en cours à la piscine du 1er-Mai».

 

Mohamed Hakim Bouguadou (DTS USMA) :

«Emergence de jeunes qui feront parler d’eux à l’avenir»

«Le niveau n’était pas très élevé et notre objectif était de nous adjuger la première place, ce que nous avons fait. Nous avons engagé le maximum de nageurs et je ne vous cache pas que nous nous attendions à faire ce résultat car c’est notre huitième titre consécutif. Il est vrai que nous avons un certain nombre de nageurs qui sont en train d’émerger, à l’instar de Lydia Yefsah, Fatma Serrir, Hadj Abderrahmane, Mehdi Hamama, et je pense qu’il feront parler d’eux à l’avenir».

 

Rabah Gacem (DTS du SNEB) :

«Heureux de cette deuxième place»

«C’est la troisième année consécutive que l’on réussit à s’adjuger la deuxième place, qui n’est pas des moindres surtout vu la présence de clubs tels que l’USMA, qui possède des nageurs faisant partie de l’EN et qui nagent à l’étranger. Cette compétition a nécessité beaucoup d’intelligence, notamment pour savoir combiner les épreuves afin de récolter le maximum de points. Aussi, je tiens à préciser que notre philosophie est de progresser doucement mais sûrement afin que nos nageurs atteignent un plus haut niveau.

Le prochain challenge, c’est la Coupe d’Algérie (27-28 avril 2013) et il faut savoir que tous les clubs participants vont tenter d’y engager leurs meilleurs éléments car, contrairement à ces Championnats, il s’agit d’une compétition individuelle. Pour notre part, nous ferons de notre mieux pour être parmi les trois premiers».

ENCADRE

Entretien avec le président de la FAN

Ahmed Chebaraka : «La natation algérienne a perdu de son aura»

Rencontré à la piscine du 1er-Mai, en marge des Championnats nationaux interclubs de natation, qui se sont déroulés du 11 au 13 avril courant, Ahmed Chebaraka, président de la Fédération algérienne de natation (FAN), nous a accordé cet entretien dans lequel il nous parle de cette compétition mais aussi des prochaines échéances qui attendent nos nageurs.

 

Pourriez-vous nous dire un mot sur ces Championnats d’Algérie ?

Le but de ce genre de compétitions est de gagner le maximum de  points. En effet,  les nageurs concourent dans plusieurs épreuves, qui ne sont pas forcément leur spécialité. Ils ne peuvent donc pas être performants à tous les coups et nager chaque épreuve de manière exemplaire. Le but étant juste d’être moyen et de se maintenir. Celui qui possède le maximum de nageurs en termes de qualité et de quantité est bien évidemment celui qui gagne. Je tiens à ajouter aussi que je suis très content du nombre important de ligues mais aussi de nageurs qui ont participé à ces Championnats, en attendant le déroulement de la Coupe d’Algérie, qui aura lieu ici même (NDLR : piscine du 1er-Mai), du 25 au 28 de ce mois d’avril.

 

Quelles sont les prochaines échéances internationales auxquelles doivent participer nos nageurs ?

Cette année, nous avons deux importantes échéances, la première étant les Jeux Méditerranéens de Mersin, en Turquie, prévus du 24 juin au 3 juillet prochains et auxquels nous n’avons qu’un seul nageur qui doit prendre part. Il s’agit d’Oussama Sahnoune, le seul à avoir réussi les minima A. Par ailleurs, douze de nos nageurs iront se frotter aux meilleurs athlètes lors des Jeux Islamiques qui se dérouleront en octobre prochain en Indonésie, sans oublier les douze nageurs qui prendront part, du 19 au 21 mai prochain, à un meeting de haut niveau qui se déroulera à Louvière, en Belgique. Je pense que nous avons suffisamment de temps pour nous préparer sérieusement à ces compétitions,.

 

Quels objectifs s’est fixés la Fédération dans ces compétitions ?

 

Notre principal but est de constituer une élite et de préparer, dans un premier temps, les JO de 2016, mais surtout ceux de 2020.

 

Quand pourrons-nous enfin faire participer un nombre conséquent de nageurs dans des compétitions telles que les JO ?

Sincèrement, loin de moi l’intention de discréditer les dirigeants du mandat précédent, mais je pense qu’il n’y a pas eu de travail cohérent. C’est dommage en effet de voir que nous n’arrivons même pas à nous qualifier aux JO, alors que par le passé nous y faisions participer jusqu’à 6 nageurs. La natation algérienne a perdu de son aura, il y a lieu donc de travailler d’arrache-pied si on veut avancer.

 

Quelles sont les principales difficultés que connaît la discipline actuellement ?

Le problème majeur est celui des bassins qui sont fermés. Les nageurs n’ont pas de souci en été mais en hiver, ils sont confrontés à de nombreuses difficultés telles que le problème du transport et celui des horaires, ce qui les empêche de se préparer sérieusement.

Propos recueillis par Amel B.

 

 

 

 

Meeting de Charleroi, en Belgique

Douze nageurs algériens seront au rendez-vous

 

Un nombre de douze nageurs doit prendre part, du 19 au 21 avril en cours, au Meeting de Charleroi, qui aura lieu plus précisément à Louvière, en Belgique, selon la Fédération algérienne de natation (FAN).

A. B.

Les nageurs retenus

Garçons : Abdelkader Afane, Naoufel Ben Abid, Nabil Kebbab, Mehdi Hamama, Riadh Djendouci et Zakaria Mezoui.

 

Filles : Nesrine Khlifati, Sarah Hadj Abderrahmane, Souad Cherouati, Amel Melih, Malia Merizi et Amel Lella.