KARATE : «Un bel avenir nous attend avec les petites catégories »

  • PDF

A l’issue du Collège technique national réuni à Mostaganem

Aboubaker El Mekhfi :

«Un bel avenir nous attend avec les petites catégories »

Un collège technique national (CTN) a été tenu vendredi dernier à Mostaganem, qui a vu la participation de 30 ligues, selon Aboubaker Mekhfi, président de la Fédération algérienne de karaté (FAK).

Chacune des ligues présentes était représentées par le président et le DTN à cette réunion, qui a enregistré également la présence de techniciens et d’arbitres, ainsi que des membres du bureau fédéral, a précisé M.Mekhfi, avant d’ajouter : «Ces derniers ont approuvé le programme d’action annuel. Des questions relatives aux différents problèmes concernant l’organisation, la formation ainsi que ceux se rapportant à l’Equipe nationale ont été soulevés lors de cette réunion. Les membres présents ont émis des recommandations, appelé à poursuivre le travail, surtout  que notre Fédération est l’une des meilleures sur les plans aussi bien africain qu’arabe. Par conséquent, nous pouvons dire qu’un bel avenir nous attend, surtout avec les petites catégories qui renferment de très bons éléments.»

 

«30 karatékas ont été retenus lors de l’Open des jeunes»

En prévision des prochains challenges internationaux, le premier responsable de la FAK nous a déclaré qu’un Open des jeunes a été organisé samedi dernier, soit le lendemain de la réunion du Collège technique national (CTN), et ce, dans le but de dégager une première liste des éléments à même de représenter dignement le pays, notamment aux dont les Championnats du monde des jeunes catégories (cadets et juniors). Il dira à ce sujet : «Cet Open destiné aux  cadets et juniors a connu d’ailleurs une forte participation.Le but était de  préparer nos jeunes  aux  Championnats du monde de la discipline qui se tiendront en octobre prochain à Guadalajara (Espagne). Les entraîneurs présents ont pu dégager une première liste de trente karatékas, en attendant de détecter d’autres éléments lors des prochaines compétitions à venir».

Amel Bouazza