KARATE :L’EN termine en tête et avec les honneurs

  • PDF

10èmes Jeux Africains de Maputo

L’EN termine en tête et avec les honneurs

 

Dès la première journée des compétitions de karaté des Jeux africains de Maputo, il était écrit quelque part que l’Algérie allait être, d’entrée, de la fête. Et il en a été ainsi ! Le 6 septembre, en effet, Ilhem El-Djou (-55 kg Kumité), qui conserve son titre acquis il y a quatre ans à Alger, puis Abdelkrim Bouamria (-60 kg Kumité) offrent à l’Algérie ses deux premières médailles d’or à Maputo. Le même jour, il y a eu également deux médailles d’argent, œuvres de Dihia Chikhi (-50 kg) et de Kamila-Manal Hadji (Kata individuel). La moisson aurait pu être beaucoup importante sans la partialité d’un arbitrage douteux qui a failli faire basculer la compétition. Lors de la première journée, neuf (09) médailles, dont deux en or, sont tombées dans l’escarcelle Algérienne grâce au karaté.

Mais, il faut le souligner, nos karatékas ont été notamment privés de deux nouvelles médailles du précieux métal, à cause d’un arbitrage partial, notamment envers Islam El-Medhi Djaâfar à la grande surprise de tous les présents dans le pavillon de l’Académie, lorsque les arbitres ont commis des erreurs impardonnables … Enfin, c’était bien parti pour nos karatékas qui n’allaient certainement pas s’arrêter en si bon chemin. Et il en a été ainsi dès le lendemain (mercredi 7 septembre) avec la poursuite de la récolte de médailles, dont une en or, remportée par l’équipe féminine de Kata, composée de Kamila Hadj-Said, Yasmine Mouloud, Badja Salmaqui.

Ce trio d’Algériennes a été le plus fort en  surclassant l’équipe du pays organisateur (2ème), ainsi que le Botswana et le Cameroun (3èmes). C’est la troisième fois que l’hymne national retenti dans le Pavilhao Do Academica. Ce jour-là, il y a eu également la médaille d’argent du Kata par équipes messieurs et le bronze remporté par l’équipe messieurs du Kumité.

Au final, l’EN de Karaté a terminé en apothéose le tournoi des 10èmes jeux africains en décrochant douze (12) médailles : 3 en or, 4 en argent et 5 en bronze, dépassant largement les pronostics émis avant le départ d’Alger. Notons, enfin, que nos karatékas étaient placés sous la conduite du staff technique national composé des trois entraîneurs nationaux Admane Tarek (Kumité dames), Djiballah Youcef (Kata) et l’ancien champion du monde Réda Benkaddour (Kumité messieurs).

Abdou Seghouani

 

Les médailles obtenues :

3 en Or : Ilhem  El Djou (-55 Kg Kumité individuel D), Abdelkrim  Bouamria (-60 kg Kumité individuel H) et Kata par équipe (D).

4 en Argent : Kamelia-Manel  Hadj Said (Kata individuel D), Houssam  Halaouane (-67 kg Kumité individuel H), Dyhia Chikhi (-50 kg kumité individuel D) et Kumité par équipe (H).

5 en bronze : Abdelkader Zahira (-68 kg Kumité individuel D), Oualid  Bouabaoub (-75 kg Kumité individuel H), Missipsa  Hamadini (-84 Kumité individuel H), Islam El-Medhi  Djafar (Kata individuel D) et Kumité par équipe dames.