Karaté : Jeux africains de Maputo

  • PDF

 

Nos karatékas visent quatre médailles

En prévision de la 10e édition des Jeux Africains qui se dérouleront à Maputo, au Mozambique, du 03 au 18 septembre prochain, les karatékas algériens sont en pleine préparation. En effet, trois stages de préparation leur ont été programmés au sein de l’hôtel «El Mehdi» d Staouéli. Le premier a débuté le 5 du mois en cours et prendra fin le 11, le deuxième est prévu du 15 au 21 août, alors que le dernier regroupement démarrera trois jours plus tard, le 24 août, pour s’achever le 29, soit la veille du grand départ vers la capitale mozambicaine. Vingt-trois athlètes en tout, dont neufs filles, sont concernés par ces stages. Pour le moment, la liste définitive des devant prendre au grand rendez-vous continental n’a toujours pas été dévoilée, elle ne le sera qu’à l’issue du dernier regroupement.

 

Le DTN optimiste

 

Le directeur technique national Tarek Maïza a déclaré qu’il espérait voir la sélection nationale rentrer en Algérie avec au minimum quatre médailles dans les bagages. «Je suis optimiste quant aux résultats de nos karatékas dans cette compétition africaine. On espère en effet dérocher au minimum quatre médailles. Mon pronostic se base sur le niveau des athlètes et de leur préparation, ainsi que sur leurs résultats aux  précédentes compétitions internationales auxquelles ils ont participé, sachant que nous avons remporté treize médailles, dont trois en or, lors des derniers Championnat d’Afrique des nations, à Cape Town (Afrique du Sud)», a déclaré le DTN, qui reste par contre incertain  quant à l’identité des médaillés : «Il nous est impossible de pronostiquer à qui iront les médailles. Par expérience, on sait qu’un athlète sur qui on mise tous nos espoirs peut ne pas être en forme le jour J. Certes, il y a des valeurs sûres comme Ilham Eldjou, Kamélia Hadj Saïd ou encore Islam Djaâfar. Mais on peut avoir de bonnes surprises auxquelles on ne s’attendait pas forcément».

Hiba A.