Karaté : L’EN en compétition depuis hier

  • PDF

21e Open international de Wasquehal (France)

L’EN en compétition depuis hier

22 nations représentées, près de 300 combattants, dont une sélection algérienne, telle est l’affiche de la 21e édition de l’Open de Wasquehal, en France. La sélection algérienne est présente aux de celles du Qatar, Géorgie, Slovaquie, Angleterre, Irlande, Allemagne, Egypte et Mexique.

La spécificité de cet Open est qu’il ne compte que trois catégories chez les hommes (-68, -78 et + 78 kg ) et deux chez les femmes (-57 et + 57 kg ).

Nos représentants auront à faire une évaluation rigoureuse de leurs capacités en perspective de leurs prochaines échéances.

Les meilleurs éléments de la sélection nationale sont présents. Les karatékas algériennes Yasmine Mouloud, Selma Bedj et Kamilia Hadj Saïd sont championnes du monde juniors filles en kata par équipes devant les sélections égyptienne, allemande et péruvienne lors du championnat du monde qui s’est déroulé en novembre dernier, à Rabat (Maroc) où il  a réuni 3000 athlètes, venus de 94 pays. L’Algérie a obtenu lors de cette 6e édition des Mondiaux cadets et juniors et lors de la première coupe du monde espoirs (-21 ans) de karaté, la médaille de bronze dans la catégorie des -68 kg (espoirs garçons) grâce à Bouamria Abdelkrim. Halouane Houssam (- 78 kg ) a obtenu la 7e place. Hamadani a terminé à la 5e place des espoirs + 78 kg . Pour la première fois dans l’histoire du karaté africain, Chikhi Dyhia espoirs dames - 53 kg est en finale. Le programme tracé, en faveur des jeunes catégories, par le président de la Fédération algérienne de karaté, Aboubaker Mekhfi, avait, alors, commencé à porter ses fruits.

Abdou Seghouani